L'Ordinateur Individuel n°139 mai 2002
L'Ordinateur Individuel n°139 mai 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°139 de mai 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 260

  • Taille du fichier PDF : 216 Mo

  • Dans ce numéro : le spam, ça suffit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
Magazine Vie quotidienne >50 millions de Japonais accros au Web sur leur téléphone portable Le pays où l'Internet mobile est roi En France, le GPRS vient d'arriver. Timidement. A Tokyo, grâce à l'i-mode, les Japonais passent leur temps sur Internet, dans le train, dans la rue... Samedi, 18h30, devant la gare de Shibuya, à Tokyo. Au pied de la statue du chien Hachiko, des dizaines de jeunes gens tapotent sur leur téléphone mobile. Quoi de mieux pour localiser la personne avec laquelle on a rendezvous, jouer en l'attendant ou consulter un site Internet pour trouver un restaurant où dîner ? Au Japon, l'usage du mobile dépasse, et de loin, les habitudes des Français. Sur 130 millions d'habitants, le pays compte près de 70 millions d'abonnés auprès de l'un des trois opérateurs de l'Archipel (NTT DoCoMo, J-Phone et KDDI). Dont 50 millions d'adeptes de l'Internet mobile. Des fournisseurs de contenu par milliers Contrairement à l'Europe où le WAP n'a pas connu le succès escompté, l'Internet mobile japonais, emmené par les services i-mode de NTT DoCoMo (31,5 millions d'usagers), J-Sky de J-Phone (9,9 millions) et EZ- Web de AU/KDDI (9,5 millions), est une réalité qui dépasse les prévisions les plus optimistes. A cela plusieurs raisons  : techniques, économiques et sociologiques. Alors que le GPRS vient juste de débuter timidement en France avec un an de retard sur le calendrier annoncé, son équivalent 2,5G existe au Japon depuis trois ans, et permet la transmission de données. Le pays est même entré, depuis octobre dernier, dans l'ère de la téléphonie mobile de troisième génération, avec le service UMTS Foma de NTT Do- CoMo. La présence dans l'archipel des leaders mondiaux de l'électronique grand public, l'importance des budgets consacrés à la recherche et au développement tant chez les opérateurs, NTT DoCoMo en tête, que chez les fabricants, et le savoir-faire légendaire du Japon en termes de miniaturisation expliquent cette avance technologique. La clarté et la précision des › » Newa Terashima Directrice artistique free-lance Pour travailler et partager de bons moments >Le téléphone de Newa Terashima a vécu ! Il est rayé, patiné, mais elle l'utilise quand même. Car ce modèle PHS, qui n'est plus fabriqué, possède un clapet qui a la particularité de pouvoir s'insérer dans le lecteur de PC-Card d'un organiseur Cassiopeia, de Casio. Il peut ainsi faire office de modem (64 kbit/s). Avec son petit appareil photo Eggy, de NTT DoCoMo, conçu pour être relié à son téléphone mobile, Newa Terashima peut aussi envoyer des mails avec photos. Pour son travail de directrice artistique, comme pour ses loisirs. www.01 net.com l'Ordinateur individuel - 70-N°139 - Mai 2002 Le P2101V, de Panasonic, l'un des quatre téléphones mobiles 3G Foma de NTT DoCoMo. Dans le train de Yokohama à Tokyo, ce dimanche soir a minuit, plus personne n'a le courage de lire... tout juste celui d'envoyer un petit mail aux amis que l'on vient de quitter. Keiko Kunigo Agent immobilier Pour trouver son chemin et jouer à Tetris.Galère quotidienne pour Keiko Kunigo  : trouver les appartements qu'elle doit faire visiter à ses clients. Les rues de Tokyo n'ayant pas de noms, elle se repère grâce à son téléphone mobile sur lequel elle télécharge, en se connectant sur le site i-mode i-Map, l'itinéraire et les plans de quartiers avec les principaux repères (gares, boutiques). Et dans le train qui la conduit à destination, elle joue à Tetris sur son tout nouveau téléphone.
Deux heures de métro à tuer ? On se connecte, et c'est parti ! Entre deux rendez-vous, ce salarié prend connaissance des derniers messages arrivés sur son mobile. Tous ne sont pas liés au travail... Hitomi Osakabe Etudiante en économie Pour s'amuser et communiquer avec ses amis Son amie a beau être attablée avec elle dans ce café de Shinjuku (Tokyo), Hitomi Osakabe l'ignore superbement, trop occupée à envoyer un mail avec son téléphone mobile NP- DoCoMo. A peine le courrier expédié, l'étudiante se lance dans la recherche d'un nouvel économiseur d'écran pour remplacer celui chargé la veille ! Là, elle demande tout de même son avis à sa voisine qui, pendant ce temps-là, navigue frénétiquement sur les sites i-mode pour y trouver le dernier lieu branché de Shinjuku. Le jeu sur mobile, un loisir solitaire ? Pas seulement. Pour ces jeunes japonais, c'est aussi un nouveau plaisir partagé. Tradition et modernité cohabitent harmonieusement au Japon, à l'image de ce jeune homme en kimono jouant sur un mobile dernier cri. Prenez trois personnes au hasard dans un wagon japonais. L'une dort, l'autre lit, et la troisième... joue sur son téléphone mobile ! l'Ordinateur individuel- 71 -N°139-Mai 2002 www.Oinet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 139 mai 2002 Page 260