L'Ordinateur Individuel n°136 février 2002
L'Ordinateur Individuel n°136 février 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°136 de février 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Internet plus rapide et moins cher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
Bancs d'essai Nouveautés Logiciels et sites ›Hypnotizer.editor 1.5, d'Hypnotizer Créez des vidéos interactives pour Internet Passer d'une vidéo à une page Web en un clic ? Rien de plus simple avec ce logiciel, qui permet d'insérer des liens dans vos images. vous regardez la bande annonce d'un film sur Internet. Cliquez sur votre acteur préféré, et une page Web affiche alors sa biographie. Voilà le genre d'effet qu'Hypnotizer.editor 1.5, d'Hypnotizer, permet de créer. Mais, compte tenu de son prix, environ 990 € (6494 F), ce logiciel s'adresse principalement aux entreprises désireuses de valoriser leurs activités et leurs produits à travers des clips diffusés sur leur site Internet. Pas une seule ligne de code à écrire Avec Hypnotizer.editor 1.5, inutile d'être programmeur. Vous pouvez créer des vidéos interactives sans écrire une seule ligne de code. C'est le côté séduisant de ce logiciel. Pour obtenir le même résultat, les programmes concurrents doivent recourir à des scripts développés en Java- Script, langage qui n'est pas à la portée du plus grand nombre. Pour développer l'interactivité de vos vidéos, vous pouvez y placer des boutons de commande qui resteront affichés en permanence. Ces boutons prendront l'aspect que vous souhaitez, n'importe quelle image pouvant être utilisée pour les créer. 11 faut juste ouvrir la vidéo, indiquer qu'il s'agit d'un fichier d'arrièreplan, puis coller l'image voulue et cliquer sur ses propriétés pour définir ses dimensions. Sur votre site, dès qu'un internaute cli- E. Es, enhh. Cl 0 e Pl 9, lt"e.63 "Se FSI Imss Ed,.irec 2 e':7111.4.44* 9 X 0 Bdornalbeee A. gesses weseese seer,* « a.. sesdase.esonsma. sa* Des assistants vous prennent en charge tout au long de chaque procédure. Ils sont très clairs et vous guident à chaque étape. bygreefflxe IV., nin, 1111.1. COOEC DE7EETIO11 Please watt, testing wdeo codes... Les caractéristiques tr, osso, Io clete[11.4 mea Ced [2 (Mers a., Small vos.° s Oryel on me sel Editeur : Hypnotizer. Catégorie : éditeur de vidéos interactives. Configuration recommandée : Pentium III à 600 MHz ou équivalent, 128Mo de mémoire vive, espace sur le disque dur en fonction de la taille des vidéos que vous traitez, quera sur un bouton de commande, un document de votre choix s'affichera directement (vidéo, page Web, tableau Excel). Il suffit d'indiquer l'emplacement physique où est stocké ce document. On regrette simplement de ne pas pouvoir modifier les dimensions des images servant de boutons à partir de la fenêtre de prévisualisation de la vidéo interactive en cours de création. Il faut en effet revenir à chaque fois au menu Création/modification des boutons, ce qui est un peu fastidieux. -J La fenêtre de prévisualisation permet de tester la vidéo interactive créée. Vous pouvez la faire se dérouler dans le cadre d'une page Web, afin d'avoir une idée plus précise de la manière dont elle s'intègre aux autres éléments graphiques de la page. connexion rapide à Internet (câble ou ADSL) pour transférer vos vidéos sur un site Web. Système d'exploitation : Windows 98, Me, NT 4, 2000 et XP. r› Le prix Environ 990 € (6494F). Un bouton de commande peut également activer l'affichage d'un menu proposant un maximum de quatre options. Un nouveau bouton, créé comme les précédents, sera associé à chacune de ces options. Hypnotizer.editor 1.5, permet aussi de placer des boutons à des endroits bien précis de la vidéo. C'est la fonction la plus complexe à mettre en oeuvre, mais aussi la plus intéressante. Par exemple, vous pouvez faire apparaître un bouton correspondant à un personnage ou à un changement de www.Olnet.com l'Ordinateur individuel - 130 -N°136 -Février 2002 Aucun souci d'affichage Les plug-in de lecture se chargent automatiquement et rapidement quand vous visionnez une vidéo interactive avec un navigateur Internet. Vous pouvez utiliser des vidéos aux formats MPEG et AVI, Windows Media (ASF, ASX, WMV) de Microsoft, RealVideo de Real, et QuickTime, d'Apple. Points forts - Simplicité d'utilisation. - Aucune programmation. >Points faibles - Nécessite une machine puissante. - Difficulté de paramétrage précis des zones interactives. - Prix élevé. >Usage recommandé Ce produit séduira toutes les entreprises qui veulent dynamiser leur site Web en le rendant interactif, et qui ne disposent pas de compétences dans le domaine du développement logiciel. séquence. Il s'effacera dès que le personnage disparaîtra de l'écran ou à la fin de la séquence. Cette commande manque toutefois de souplesse. En effet, il faut redéfinir la taille du bouton chaque fois que le personnage auquel il se rapporte change d'emplacement, par exemple lorsqu'il passe du premier plan à l'arrière-plan. Des logiciels sur mesure, comme ceux d'Arts Video, permettent d'associer un bouton à un personnage une fois pour toutes, quels que soient sa taille et son déplacement. Mais les prix de ces programmes (plusieurs milliers d'euros) sont si élevés qu'ils sont aujourd'hui réservés aux professionnels de la vidéo. Romain Hennion
Bancs d'essai >Lecteur multimédia : Winamp3, de Nullsoft MEDI ATI1EQUE Mu5ic directory Music directori query -, ee toenJett S The Black) Silments - Va Y Avoir Du Sporl 3:02 L5 relarrs MM Iodles Paul fflarne, hantorn Of The Far artsrdhs fox igue Signe Sputt* Sonde, Ballet Stranglers Iran, mur sri meo-remmomsop,. _1011111111111111111reir 11111.11111Trannumuma. Vous pouvez enfin classer automatiquement vos MP3 selon les balises 1D3 qui leur ont été associées, et cela grâce à la toute nouvelle fenêtre Médiathèque. Cette dernière vous permet par exemple de n'écouter que les morceaux de 1997 ou les seuls extraits de films. Un système qui fonctionne plutôt bien, à condition que les morceaux soient correctement marqués à l'origine. Nouveautés Logiciels et sites Une médiathèque à portée de clic Winamp est l'un des logiciels les plus téléchargés du Web. Un succès mérité que sa version 3, encore plus complète, devrait conforter. Cette troisième version de Winamp, disponible en téléchargement et qui devrait être finalisée en juin, simplifie la tâche de qui souhaite avant tout écouter de la musique. Son éditeur, Nullsoft, avait en effet l'habitude de proposer des modules d'extension en téléchargement (pour mixer le son, pour gérer les playlists, pour lire les images...) que l'on installait « par dessus » sa version de Winamp. Eh bien, Winamp 3 incorpore d'emblée toutes ces fonctionnalités. Dès lors, plus de risque de plantage ou de conflit entre plug-in ! Des fonctions mieux intégrées Les amateurs d'habillages graphiques auront une raison supplémentaire de se réjouir. En effet, les fameux skins, qui changent l'apparence du lecteur (tout en gardant ses différentes fonctions), ne sont désormais plus limités aux seules formes rectangulaires. De ce point de vue, les premiers skins destinés à Winamp 3 autorisent tous les délires : formes arrondies ou futuristes, voire simples dessins d'enfants... les créations artistiques des bidouilleurs de Winamp devraient très prochaînement envahir le Web. Voilà pour la carrosserie. Passons maintenant au moteur. Car là aussi, il y a du changement ! Tout d'abord, une barre des tâches, nommée « Thinger », permet enfin d'accéder directement aux différentes fonctions du logi- Aman s 1-1k pop Squidradlo DnB. DnB, Jungle ISomaFeeti BEST Hip Hop, R5E1 and Old School only at ».11 -Mi, the Intemet's Hit MUSIC Station A Stormindwar. net- Tolkien The Hobblt and Lord of the PI Japan-A.Radio - Anurie Mon & Japanese Pop Phisheastl Low Bandwidlh, He Quality Phoshr. Les caractéristiques Editeur : Nullsoft Catégorie : lecteur multimédia Configuration minimale : Pentium II, 64Mo de mémoire vive, Windows 98 ou plus. ciel : équaliseur, configuration, gestionnaire de playlists... Ce dernier est d'ailleurs devenu nettement plus confortable d'utilisation. Ainsi, il est désormais possible de manipuler plusieurs listes de lecture grâce à un nouvel environnement qui permet de créer, d'éditer et d'organiser ses playlists par simple glisser-déposer. Et puis Winamp vous propose enfin une « médiathèque », une fenêtre qui vous permet de classer vos MP3 par interprète, par album, par genre musical ou encore par année, en s'appuyant pour cela sur le descriptif intégré des fichiers MP3, les balises ID3. Autre grosse nouveauté : la r r r >D'autres renseignements utiles peuvent être obtenus grâce à la fonction Shoutcast, en plus des « fréquences » des webradios (leurs adresses en fait). Vous pourrez notamment connaître le genre musical du morceau en cours de diffusion, le débit proposé par le serveur et le nombre d'auditeurs de la radio. Taille du fichier : 1,3 Mo Adresse de téléchargement : www wi na m p.com Le prix Gratuit. fonction Shoutcast, qui manquait cruellement aux précédentes versions. Auparavant, l'utilisateur qui souhaitait utiliser Winamp pour écouter une radio en ligne était obligé de passer par le site de Nullsoft pour en connaître l'adresse. Or Winamp 3 intègre directement une liste de serveurs « shoutcast » : il suffit de cliquer sur un simple bouton pour obtenir l'ensemble des programmes associés. La version que nous avons testée n'est pourtant pas exempte de défauts : Winamp Agent, module optionnel qui permet de contrôler Winamp depuis la barre des tâches de Windows a disparu et le lecteur Des skins arrondis ! La version de Winamp que nous avons évaluée ne proposait qu'une demi-douzaine de skins mais nous avons pu en apprécier les nouvelles formes arrondies. Et cela d'autant plus facilement qu'une nouvelle fenêtre du logiciel permet de les passer visuellement en revue, un par un. >Points forts - Une fenêtre « médiathèque » qui organise automatiquement les MP3 selon leur marquage. - Un gestionnaire de playlists enfin digne de ce nom. On organise tous ses morceaux par simple glisser-déplacer. - Les skins, qui peuvent prendre toutes les formes et se prêtent à tous les délires. >Points faibles - Impossibilité de lire des CDaudio. Un bug qui sera très probablement corrigé dans la version définitive. - Quelques plantages liés à l'instabilité de la version testée. >Usage recommandé Winamp 2 s'adressait d'abord aux débutants, qui l'utilisaient surtout pour écouter des MP3. Avec cette nouvelle mouture, les utilisateurs plus exigeants disposeront d'un lecteur qui, tout en restant très accessible, leur offrira une gamme élargie de fonctions, pour la lecture de fichiers vidéo par exemple. ne lit pour l'instant que les fichiers MP3 et WAV. En l'état, le lecteur ne reconnaît aucun autre format, pas même les CDaudio. Il est donc préférable de ne pas désinstaller la version précédente, et de faire preuve d'indulgence en cas de plantage. Mais si l'on excepte ces petits tracas inhérents à toute version non finalisée, tout cela s'annonce très prometteur ! Eric Connehaye l'Ordinateur individuel -131 -N°136 -Février 2002 www.01net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 136 février 2002 Page 220