L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°135 de janvier 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 272

  • Taille du fichier PDF : 225 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Il existe un autre moyen d'ouvrir sa boîte : 8 000 € tout de suite*. Quand on crée son entreprise, c'est vital d'être soutenu par sa banque. Le Prêt à la Création d'Entreprise vous facilite l'accès au financement bancaire. Des experts de la création d'entreprise peuvent vous aider à monter votre dossier. BANQUE DU DEVELOPPEMENT DES PME Votre projet est bon : la banque finance vos investissements et déclenche en même temps, pour renforcer votre trésorerie, le PCE de la Banque du Développement des PME. Le PCE, de 3 000 à 8 000 euros**, sans garantie et sans remboursement la première année, vous donne les moyens de bien démarrer et de durer. (") Le PCE est mis en place par la BDPME sous trois semaines à compter de la réception du contrat signé (**) de 19 678,71 à 52 476,56 francs Pour en savoir plus, contactez le N'indi o 0 825 30 12 30).www.bdpme.fr 0,15 euro TTC/min., soit 0,98 franc TTC/min. verra elia Fraternia RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RRRRR OZ'IC01101f Olt 1/0Aelflt ET Dl L'IMOV)Ttlt Le Prêt à la Création d'Entreprise. Pour bien démarrer et pour durer. TBWA\CORPORA TE 1. P
>Nous avons testé le nouveau T68, d'Ericsson')Urit L s o Actualités L'événement Le top du téléphone ! Organiseur, miniconsole de jeu en couleurs, messagerie en images... Rien ne manque à l'appel. Voilà un portable qui va faire parler ! Téléphoner avec son organiseur, c'est possible mais pas pratique : trop lourd, trop encombrant pour être utilisé sans oreillette. S'organiser avec son téléphone en revanche... ça, c'est ultrapratique. Et avec 256 couleurs s'il vous plaît ! Premier modèle disponible d'une génération de téléphones multifonctions, le T68, d'Ericsson, nous a particulièrement séduits. Certes à environ 610 € (4 000F) hors abonnement, il paraît bien cher. Mais ses caractéristiques sont impressionnantes : léger (85 g), large écran, agenda synchronisable avec un ordinateur, connexion sans fil par Bluetooth et compatibilité avec le réseau haut débit GPRS, échange d'icônes et de sons par messages SMS... De plus, son prix chute à 396 € (2 598F) avec un forfait Bouygues Telecom. Vous l'allumez, des icônes présentent les différentes familles de fonctions (messagerie, jeux, répertoire, etc.) sur un écran d'accueil séduisant. Elles s'agrandissent, pour une meilleure lisibilité, lorsque le curseur se place dessus. C'est aussi beau que sur un mini Pocket PC ! Votre courrier électronique vous suit ainsi partout. Il suffit de quelques minutes pour paramétrer son compte mail, indiquer son fournisseur d'accès à Internet. Dans un premier temps, › » Le joystick : un coup de génie Le minijoystick servant à naviguer entre les icônes des menus apporte un confort d'emploi jamais vu sur un téléphone. Difficile, après l'avoir essayé, de revenir à un autre système. Il permet des déplacements dans quatre directions et sert également pour valider une action. L'utilisation des petites touches, peu pratiques à manipuler, est ainsi réduite au minimum. Des messages SMS animés mais peu convaincants Avec le T68, on peut envoyer des messages EMS (Enhanced Messaging Service), des SMS améliorés. On associe au texte des petites images animées ou des sonneries, pour le même prix d'envoi qu'un message classique. Une centaine de dessins sont présents dans la mémoire du téléphone, et il est possible d'en télécharger depuis Internet. A chacun de juger de l'intérêt de la chose... D'autant que seuls les possesseurs du T68 pourront aujourd'hui les lire. Beaucoup de férus de smileys seront déçus. Les messages EMS ne permettent pas d'échanger des photos, à l'inverse des MMS (pour Multimedia Messaging Service) utilisés au Japon et soutenus en Europe par Nokia. L'écran couleur : impeccable, mais gourmand 256 couleurs sur un téléphone, c'est un plus ! D'un coup, tout est plus beau, plus agréable et clair, et pas seulement les jeux ; consulter ses rendez-vous devient un plaisir. Avec 4cm de diagonale et 100 x 80 points, cet écran offre un affichage fin, lumineux, très lisible. En revanche, l'autonomie s'en ressent. En utilisation peu intense (environ 1h 45 de communication en 10 jours), il nous a fallu recharger le téléphone deux fois. On est loin des 10 jours d'autonomie en veille promis par le constructeur. L'agenda : comme sur un Palm Une vraie réussite ! Colorée, très lisible, la fonction Agenda s'adapte très bien au petit écran d'un téléphone et se montre bien utile. En deux clics, on affiche les rendez-vous du jour, une vue globale de la semaine ou du mois. Le téléphone sonne pour rappeler l'imminence d'un rendez-vous. Un regret toutefois : noter la description des tâches est assez difficile sur le classique clavier de téléphone. C'est bien moins pratique qu'avec un organiseur à reconnaissance d'écriture. Les caractéristiques Constructeur : Ericsson. Téléphone : tribande GSM, GPRS et WAP. Dimensions : 10 x 4,5 x 2 cm. Poids : 85g. Ecran : 4cm (100 x 80 points) en 256 couleurs. Interfaces : infrarouge et Bluetooth. Le prix Environ 610 (4000F). JUJ Entrer texte : l'Ordinateur individuel - 23-N°135 -Janvier 2002 wvvw.ol net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 272