L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°135 de janvier 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 272

  • Taille du fichier PDF : 225 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Actualités >Yahoo !, AOL, ICQ, Microsoft : 4 mises à jour en même temps ! Les nouvelles messageries instantanées Nouvelles versions à gogo Pour tous chez les grands éditeurs... mais peu de vraies nouveautés. Sauf chez Yahoo !, qui est vraiment séduisant. Séduisantes les nouvelles messageries instantanées ! Elles sont ludiques et sont parées d'interfaces colorées et vivantes. Et, comme les précédentes versions, elles permettent de discuter sur Internet par écrit et en direct avec ses amis, ses collègues, voire des inconnus si on le désire. C'est Yahoo ! Messenger 5 qui fait le plus fort. Vous pouvez y converser dans des décors souvent amusants, où les univers de la bande dessinée et du jeu sont très présents. Elle titille l'adolescent qui sommeille parfois chez l'adulte et, en tout cas, ne manquera pas de séduire les plus jeunes. AIM, ICQ et MSN Messenger tentent de suivre la même évolution... mais ne proposent que quelques gadgets visuels (Smileys, icônes...). Yahoo ! Messenger 5 doit aussi sa longueur d'avance à sa simplicité : elle est opérationnelle deux minutes après son installation. Car vous pouvez l'installer facilement chez vous et sans plus de problèmes au bureau, même si votre PC est protégé par un pare-feu. Pourtant, ces derniers, qui garantissent les réseaux contre les intrusions, sont souvent des obstacles au bon fonctionnement des messageries instantanées. >1,1> Messenger 5, de Yahoo ! plus simple, plus ludique En deux minutes, c'est parti. C'est le temps nécessaire pour créer un compte de messagerie sur le site yahoo.fr, télécharger le programme et lancer l'installation. Pas de réglage particulier, une fois l'installation achevée, l'ensemble est immédiatement opérationnel. Pour créer votre groupe de discussion, invitez vos amis à installer aussi Yahoo ! Messenger 5 et profitez de la convivialité de cette nouvelle version. Si vous cher- e eult on o Instant Message.1n1 21c File Edit View Friend Format Help Send File Webcam Ignore Rdd 8 intelligentes... bratabrata : eultonio : e c'est ma spécialité bratabrata : je savais que je pouvais compter sur toi ET surtout ne me demande pas où onprend l'apéro ! eultonio : Vo i la mon explication sur les échelles loci 18 eultonio:/Yt Vien,e.arearoorceereer. Tor euloreo Lou,. wersolooreveroneeseo_renerel I— Porer. dedreatoreesenrerdna cmore. Leo. 1111111i o Seroi La vitesse de transfert A peine avons-nous eu le temps de regarder l'écran que les 3,5Mo de photos comprimées, que nous voulions envoyer, étaient déjà arrivés à destination. Ça change d'ICQ où la transmission de fichiers est plus lente. s caractéristi ues Editeur : Yahoo !. Nom : Yahoo ! Messenger 5. Poids du fichier à télécharger : 200 Ko. Espace disque requis : 9,7 Mo. Adresse de téléchargement : www.yahoo.com www.01 net.com l'Ordinateur individuel - 20- N°135 - Janvier 2002 chez à nouer de nouveau contacts, rendez-vous à l'adresse suivante : members.yahoo.com. Et choisissez des centres d'intérêt parmi les thèmes proposés. Lorsque vous affinez vos choix, une liste de correspondants potentiels s'affiche à l'écran. Vous pouvez utiliser l'icône Add, mais la recherche est plus hasardeuse : c'est là que l'on croise le plus souvent la route des rabatteurs de sitesX... Des personnages amusants Avec Yahoo ! Messenger 5, on peut désormais discuter dans des décors franchement déjantés ou simplement amusants. C est le cas dans le module Yahoo ! Fighter, où de pet ts personnages de mangas incarnent les correspondants. Indépendamment de la discussion, ils se décochent à la demande boules de feu et autres coups de poing. Que les pacifistes et autres romantiques se rassurent : ils peuvent télécharger d'autres décors. Ola fonction « réveil » Votre correspondant s'est endormi et vous attendez une réponse qu urge ? PressezrnO1. Eilt Mon Panel e ente non balaierai:à on passe lasser quelques mousses au Cnsi al Bar R Si.n. ziFFE simultanément les touches Ctrl et G. Buzz ! La console Yahoo ! Messenger apparaîtra sur l'écran de votre contact en vibrant, le rappelant ainsi à ses devoirs... Q Le suivi des réponses Si vous trouvez le temps long en attendant une réponse, c'est peut-être parce que cette dernière est longue. Avant de « buzzer » votre interlocuteur, jetez un ceil en bas à gauche de la console. Si la réponse est en cours, une note eaultorio ks typing a message. apparaît : « X est en train de vous répondre ».
Pour les fans d'AOL AIM 4.7, d'AOL : pas beaucoup de surprises Avec AIM 4.7, on peut désormais personnaliser ses messages, grâce à une galerie d'icônes, partager sa liste de correspondants, ou encore associer des commentaires à chacun de ses contacts... On aurait aimé que les utilisateurs de la communauté AOL ne puissent plus se sanctionner entre eux. Car, en cas de cumulde trop nombreuses pénalités, vous pouvez être exclu temporairement du groupe. Les caractéristi ues Editeur : AOL. Nom : AIM (AOL Instant Messenger) 4.7 Poids du fichier à télécharger : 2,3Mo Espace disque requis : 5,7Mo. Adresse de téléchargement : www.aol.fr Pour les utilisateurs avertis ICQ 2001b 5.18 : moins compliquée qu'avant Avec plus de 118 millions d'inscrits, ICQ rassemble la plus importante communauté d'utilisateurs de messagerie instantanée. C'est sans doute pour cela que cette version 2001b 5.18 devait gagner en simplicité. Pari tenu, l'utilisation d'ICQ sur un réseau d'entreprise protégé par un pare-feu ne pose plus de difficulté. Des réglages sont toujours nécessaires mais ils sont plus compréhensibles que par le passé. Enfin, la recherche de correspondants est beaucoup plus rapide et efficace. D'autres nouveautés sont également appréciables : restauration automatique des contacts en cas de réinstallation, apparition des Smileys et autres illustrations. Les caractéristi r ues Editeur : ICQ. Nom : ICQ 2001b 5.18. Poids du fichier à télécharger : 4,1 Mo. Espace disque requis : 17 Mo. Adresse de téléchargement www.icq.com Pour les accros du shopping MSN Messenger 4.5, de Microsoft : gare à la pub ! Lors de l'inscription, on vous répète que vous êtes désormais l'heureux titulaire d'un Passport Microsoft, et d'un compte virtuel pour faire du shopping sur les sites partenaires. Voici la grande innovation de MSN Messenger ! On est plutôt loin de l'esprit communautaire ! L'avantage de cette messagerie, auquel les versions précédentes doivent une part de leur succès, est sa compatibilité avec le logiciel de gestion de contacts Outlook, de Microsoft. Mais le Passport une fois rempli, attendez-vous à être bombardé de pub... caractéristiques Editeur : Microsoft. Nom : MSN Messenger 4.5. Poids du fichier à télécharger : 1,6Mo. Espace disque requis : 2Mo. Adresse de téléchargement : www.msn.fr Point fort > Possibilité de contacter les abonnés d'AOL dont on connaît uniquement l'adresse e-mail. Points forts >La diversité et le nombre des inscrits. >La recherche de correspondants. Points forts >Faibles volumes du fichier à télécharger et de l'espace disque requis. >Les interfaces avec d'autres logiciels Microsoft (NetMeeting pour les visioconférences, Outlook pour le répertoire). ILEIZZEZIMMW.1..1011É Ems Cartects lee &rem Répertoire I - _Menu » : Pai entelle » - Calcules 1011 wemo =Mir..111 4116WItot's Nec IPIn 2001b, m'eaux/al-OH me r ICQ 20011i Offline Foies coar Email Feleer ! khans OtitIls AIM'Recheecher ; yr Irennel'000 1.12121112:11 Points faibles >Impossibilité d'identifier des correspondants par centres d'intérêt. >Le système de pénalités qui peuvent être injustement attribuées. Web Page Address (reL) ICQphone 5M5 Message 5end/ReguestContacts tg] Greeting Card a Wireless Pager Message 410 Launch VoicerMeo (adtrvaite) Laure Game (Art.,4.) Points faibles >Le nombre de bandeaux publicitaires et de messages non sollicités. >Le temps nécessaire à une maîtrise complète. JoJxJ eusebinceferelli@hotrnall rom [écrou kI pour ouvrir une session MSN Messenger Points faibles >Ne fonctionne pas sur un réseau d'entreprise protégé par un pare-feu. >La réception incessante de messages à caractère commercial. l'Ordinateur individuel -21 -N°135 - Janvier 2002 Des univers de la BD et du jeu pour discuter entre amis ! › » Par exemple, à partir d'un ordinateur ainsi protégé, il nous a été impossible de nous connecter avec MSN Messenger 4.5, de Microsoft. Avec AIM 4.7, d'AOL, ça marche, mais mal ; nous avons renoncé à comptabiliser les déconnexions intempestives. Plutôt embêtant, car la majorité des utilisateurs de messageries instantanées se connecte au travail ! Quelle que soit la messagerie que vous choisirez, vous pourrez créer de toutes pièces un groupe de correspondants composés d'amis. Vous pourrez aussi rejoindre une communauté existante en utilisant les moteurs de recherche intégrés aux messageries (recherche par mail, pseudo et, parfois, par centres d'intérêt). Du côté d'AIM, MSN Messenger et Yahoo ! Messenger, les moteurs offrent finalement assez peu de possibilités. Sur ce terrain, c'est incontestablement ICQ qui présente le plus gros vivier de correspondants potentiels : tous les pays et nationalités s'y côtoient. Les rencontres intéressantes ne sont pas rares. Mais, il faut le savoir, on tombe parfois sur des rabatteurs travaillant pour des sitesX. Heureusement, on peut bloquer les expéditeurs indésirables, sauf chez AIM qui propose une solution étrange. Les utilisateurs s'adressent, entre eux, des pénalités dont le cumulpeut aboutir à une exclusion. A l'exception d'AIM, tous les produits testés permettent de passer en mode vocal (envoi de messages vocaux ou téléphonie), et même d'organiser une visioconférence. Les messageries instantanées sont décidément des outils très conviviaux. Et rapidement indispensables... d'ailleurs, je vous laisse, j'ai un message ! Jean-François Launay www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 272