L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
L'Ordinateur Individuel n°135 janvier 2002
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°135 de janvier 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 272

  • Taille du fichier PDF : 225 Mo

  • Dans ce numéro : les 100 meilleurs logiciels gratuits.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 180 - 181  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
180 181
Bancs d'essai Comparatif >8 serveurs à moins de 1525 € Photos Alain Mangin 0 Les critères de choix Temps de réponse courts, simplicité d'installation, sous-système de disques performant... Pour guider votre choix et vous éviter des déconvenues, voici les principaux éléments à prendre en compte avant l'achat. La rapidité La vitesse est fonction à la fois du processeur, de la mémoire vive et du disque dur. Les deux appareils qui se sont distingués lors des tests en laboratoire sont les serveurs signés Maxdata et Elonex. Le premier bénéficie de la puissance du processeur P4 à 1,5GHz, qui lui a permis de mieux supporter un nombre croissant d'utilisateurs. S'agissant du modèle d'Elonex, sa rapidité tient surtout au contrôleur RAID IDE Promise Fastrack et à ses deux disques durs en RAID 0. On retiendra les résultats décevants du Primergy Econel 10, de Fujitsu- Siemens, avec ses 128Mo de mémoire vive et son disque dur à la vitesse de rotation plafonnant à 5 400 tr/min. Nos tests ont aussi révélé que le serveur HP, pourtant équipé d'un disque Ultra 3 SCSI tournant à 10 000 tr/min et d'un buffer d'une capacité de 4 Mo, n'obtient pas de meilleurs résultats que ses concurrents dotés de disques IDE fonctionnant à 7 200 tr/min. Enfin, on notera que les trois machines de Maxdata, Elonex et Nec, avec leur processeur à 1 GHz au minimum, leurs 512Mo de mémoire vive et leurs disques durs à la vitesse de rotation de 7 200 tr/min, sont d'un bon rapport qualité/prix. Elles n'ont pas toujours obtenu des notes très bonnes, mais leurs prestations ont été correctes. Elles conviennent pour un usage mixte : partage de ressources en réseau et hébergement de sites. La facilité d'installation Pensez au câblage et à la mise en réseau des postes. Ces deux opérations vous coûteront aux alentours de 2000 € (13100F) hors taxes. Installation du système, configuration du réseau, insertion d'éléments matériels... autant d'étapes qui peuvent poser des problèmes. Les serveurs que nous avons testés nous ont été livrés sans système d'exploitation. Mais la plupart des constructeurs les proposent aussi avec le système en option. Vous devez prévoir près de 1190 € (7806F) pour acquérir Windows 2000 Server avec une licence pour 5 utilisateurs, et près de 1 145 € (soit 7 511F) si votre groupe de travail est plus important. Les petites sociétés qui ne veulent pas prendre en charge la configuration du réseau opteront pour un système préinstallé. Pour le câblage des postes et www.01net com l'Ordinateur individuel -178 -N°135-Janvier 2002 Un contrôleur pour plusieurs disques Sur les modèles d'entrée de gamme, la rapidité est largement due à un sous-système de disque performant. Ce sont les serveurs équipés de contrôleurs RAID qui obtiennent les meilleurs résultats. Mémoire vive ECC La quantité de mémoire vive autocorrective influe évidemment sur la vitesse globale du serveur, notamment quand il est utilisé pour le partage d'applications. la configuration du réseau, mieux vaut prévoir une prestation complémentaire. Il faut compter environ 1980 € hors taxes (près de 13000F) pour mettre en réseau 10 postes (câblage et paramétrage). Indépendamment de l'installation et du déploiement, la documentation jointe aux serveurs (guide d'installation, manuel de l'utilisateur...) doit être claire. Force est de constater que les efforts des constructeurs restent limités dans ce domaine. La qualité du boîtier doit aussi être prise en compte. On privilégiera une machine où l'accès à la mémoire vive et aux disques durs est aisé, pour éventuellement ajouter des composants.
L'administration >Pouvoir contrôler automatiquement les composants vitaux du serveur est essentiel. Des capteurs disséminés dans le serveur collectent les informations de base : bon fonctionnment des ventilateurs et de la carte Ethernet, température du processeur et de l'alimentation... Ces données sont ensuite analysées par des logiciels spécialisés. Habituellement, les constructeurs éditent leurs propres programmes d'administration (Top Tools pour HP, Open Manage pour Dell...) ou utilisent des logiciels comme Landesk Server Manager, édité par Intel. Dans notre sélection, l'administration est souvent réduite au minimum, car limitée à la surveillance du processeur. HP, Maxdata et Elonex ne fournissent pas de logiciels d'administration, en tout cas pas en série. Enfin, aucune des machines testées ne peut être administrée à distance. Cela permettrait par le biais du navigateur de surveiller le bon fonctionnement de son serveur. L'évolutivité >Les serveurs économiques sont peu évolutifs. Toutefois, certains offrent plus de possibilités que d'autres. Seuls deux constructeurs, Nec et Toshiba, proposent sur leurs modèles des cartes mères acceptant deux processeurs. La plupart des cartes employées ne sont en effet pas spécifiques, puisqu'on peut les retrouver dans certains PC de bureau. Par ailleurs, d'autres éléments doivent être pris en compte. Les baies libres de 3,5 pouces permettront d'ajouter des disques durs supplémentaires, et celles de 5,25 pouces accueilleront les périphériques de sauvegarde. A cet égard, le serveur Express5800TM1300, de Nec, se distingue de ses concurrents, puisqu'il peut accueillir trois disques durs supplémentaires. Attention aux périphériques de sauvegarde ! Peu de constructeurs fournissent des lecteurs à bande utilisant l'interface IDE, à part Onstream et Ecrix. Sachez que la plupart proposent des solutions utilisant l'interface SCSI. Il faudra donc prévoir l'achat d'une carte spécifique. L'ajout de disques supplémentaires peut rapidement devenir une nécessité, par exemple, pour cloisonner les types de données partagées : applications, documents écrits, visuels... L'équipement Peu de constructeurs livrent deux cartes réseau avec leurs serveurs d'entrée de gamme. Cela augmenterait pourtant la sécurité. MI II 111111111 >Disposer de connecteurs PCI libres est un atout supplémentaire. Cela vous permettra de brancher d'autres cartes réseau supplémentaires, un contrôleur SCSI (pour un périphérique de sauvegarde)... Le serveur de Nec se distingue des autres modèles en proposant 5 ports libres. Il est talonné par les machines de Maxdata et Toshiba, qui offrent 4 baies supplémentaires. L'autre critère à prendre en compte est la quantité de mémoire vive fournie. Pour comparer équitablement les serveurs sélectionnés, nos tests ont été effectués sur des configurations égalisées à 128Mo, mais en situation réelle un minimum de 256Mo est requis pour que le serveur, surtout en cas de partage de documents, ait des temps de réponse vraiment satisfaisants. Si vous voulez muscler la mémoire vive du serveur, sachez qu'une barrette de 256Mo de mémoire vive DDR-SDRAM ECC coûte près de 267 € (1751 F). Le prix d'une barrette de 128Mo de mémoire vive ECC traditionnelle est quant à lui d'environ 323 € (2119F). Outre un contrôleur SCSI ou une carte réseau, un port PCI peut accueillir une carte autoalimentée pour l'administration à distance. l'Ordinateur individuel-179-N°135-Janvier 2002 www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 135 janvier 2002 Page 272