L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°134 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 294

  • Taille du fichier PDF : 302 Mo

  • Dans ce numéro : 50 micros testés... notre banc d'essai géant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 230 - 231  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
230 231
Comment ça marche... » > l'état où vous l'aviez quitté lors de votre déconnexion. L'équilibre des forces en présence peut en effet avoir évolué, et ce qui vous appartenait avoir changé de main ! Le jeu évolue en permanence sur un site serveur qui gère l'action de tous les joueurs connectés. Chacun fait tourner sur son ordinateur la version client du jeu, et reçoit en permanence des données précisant ce qui a évolué dans son environnement immédiat (pouvoirs, armes, position, actions des partenaires ou adversaires). Il ne saurait en être autrement quand le jeu se déroule sur des territoires virtuels de plusieurs dizaines de milliers de kilomètres carrés ! Voilà qui explique l'existence de sites consacrés aux jeux en ligne, proposant gratuitement ou sur abonnement une infrastructure pour réunir les joueurs du monde entier. Un protocole spécial, plus rapide Le facteur temps est déterminant pour la survie du personnage que l'on incarne ou le suivi de l'action (simulateur de vol, course de voiture...). Une bonne connexion s'impose, à haut débit de préférence. Il vaut mieux que les positions des adversaires et que vos actions s'affichent sans délai sensible, comme si le jeu se déroulait sur votre PC. Le décalage temporel entre la réalité du jeu et ce qui apparaît sur votre écran s'appelle le lag. Il est induit par le réseau, la surcharge du serveur ou votre configuration. C'est ainsi que certains adversaires semblent tout à coup se téléporter d'un endroit à un autre, ou que des voitures surgissent brusquement à vos côtés. Ce phénomène n'est pas négligeable car, pour un bolide roulant à 216km/h, une trame d'un dixième de seconde (temps de transmission d'un paquet) représente un déplacement de six mètres ! Il faut donc que les données soient transmises dans le plus bref délai. Pour cela, elles ne comportent que des informations sur la position et les actions. L'environnement du jeu (personnages, règles, Goa, le serveur de jeux de Wanadoo, est un bon exemple pour décrire une organisation complexe : celle regroupant plus d'une centaine d'ordinateurs, qui assurent à la fois la mise en relation des joueurs, le déroulement des jeux et le bon fonctionnement de l'ensemble. Les univers persistants Un jeu massivement multijoueur, à univers persistant, comme Quatrième Prophétie, fonctionne sur plusieurs serveurs, à cause de son ampleur. Les participants sont répartis sur plusieurs machines, sur la base d'un ordinateur par zone géographique du jeu. Les jeux classiques Des serveurs spécialisés gèrent les logiciels d'échecs, de jeu de go, de bridge, etc. décors en 3D et habillage des joueurs) est transféré sur le PC à partir du CD-ROM de la version commerciale. La mesure de la qualité de la connexion passe par le ping (Packet Internet Groper). Il s'agit La connexion physique avec le Web C'est un tuyau au débit impressionnant : 1 Gbit/s. La base de données des joueurs et des scores Les jeux de matchmaking Il s'agit de jeux tels que HalfLife, Quake, Age of Empires, etc. Certains des serveurs qui leur sont attribués peuvent être réservés sur une plage temporelle par une communauté de joueurs. d'un utilitaire déterminant l'accessibilité d'une machine distante, en envoyant un paquet à cette dernière et en évaluant le temps de réponse. Par extension, le ping désigne, dans la plupart des jeux en ligne, la qualité d'une www.oinet.com l'Ordinateur individuel-222 -N°134 - Décembre 2001 connexion, matérialisée par un indicateur coloré ou par l'apparition d'un délai en millisecondes. Par ailleurs, hormis pour les phases préliminaires de connexion et de mise en relation avec le serveur, ou pour la trans-
Comment se déroule une connexion Avant de participer à un jeu en ligne, il faut que le joueur s'inscrive sur le site et télécharge des utilitaires à installer sur son PC. Pour beaucoup de jeux à univers persistant, il doit aussi acheter un CD contenant notamment des éléments de décor. -ne, ne,.Zelere*,bu*/.1-g ; Le joueur crée un compte en s'inscrivant dans la base. Il télécharge et installe un kit logiciel pour communiquer avec Goa (chat, détecteur de la présence du joueur, utilitaire de ping mesurant la qualité de la connexion). La sécurité et l'aiguillage des messages Un ensemble d'ordinateurs spécifiques envoie les messages vers les serveurs appropriés, assure la protection du site (pare-feu) et la sauvegarde. Le back-office 11111111.1=11 il se connecte au site de Goa, choisit un type de jeu (stratégie, simulation, course, damiers et plateau, etc.), entre dans une salle correspondant au jeu pour discuter avec d'autres joueurs, rejoindre ou créer une partie. ft Ensuite, le joueur est mis en contact avec le serveur réservé au programme qu'il a choisi. Sur son ordinateur, l'interface du site de Goa cède alors la place au jeu en mode plein écran. Le front-office Un premier ensemble de serveurs prend en charge ce que le joueur voit. Il gère la communication entre joueurs (chat, la voix sur IP, le forum), la gestion des joueurs (abonnements, classements, scores, tournois, pages personnelles), leur assistance (FAQ, bases de connaissances, newsletters) et la gestion des jeux (règles de lancement et récupération des classements particuliers à chaque jeu). Un second ensemble de serveurs assure les tâches techniques et administratives. Outre la gestion de l'ensemble des serveurs, il prend en charge l'administration des jeux (vérifier la présence du jeu sur le poste de l'usager, le lancer automatiquement, etc.), ainsi que l'administration et la modération des forums, du chat et des clans. mission de données cruciales, le protocole TCP/IP est remplacé par le UDP/IP. Moins fiable en raison d'un contrôle d'erreur plus faible sans accusé de réception, il est néanmoins bien plus rapide. Pour réduire les lags, il existe plusieurs méthodes, comme des algorithmes prédictifs, à l'efficacité variable. Il est facile de prévoir le comportement d'une voiture qui se déplace en suivant une courbe à une vitesse constante. Cela dit, quand un joueur constate des incohérences flagrantes, il peut demander au serveur une resynchronisation avec l'état réel de la partie. Le rôle communautaire des jeux se situe à plusieurs niveaux. Pour trouver des partenaires, Glossaire Jeu de rôle Désigne un jeu mettant en compétition des joueurs qui endossent les caractéristiques d'un personnage, pour partir à la quête d'un objet ou d'un territoire. Et dont les compétences et le statut s'améliorent à mesure qu'ils accomplissent des missions intermédiaires. Lag C'est le décalage temporel entre une situation du jeu, telle qu'elle est vue par le joueur, et son état véritable. Le lag fait voir, par exemple, un adversaire à un endroit où il n'est déjà plus, en raison du délai de transmission des données relatives à l'évolution des personnages ou du décor. Serveur Il s'agit d'un ordinateur qui, au sein d'un réseau, fournit des services à des ordinateurs clients. TCP/IP Protocoles de communication définissant comment les données circulent sur Internet. TCP (Transmission Control Protocol) précise le découpage des données en paquets indépendants à l'envoi, puis regroupés à l'arrivée avant d'être transmis au destinataire. IP (Internet Protocol) précise le mécanisme de routage et d'adressage organisant l'acheminement des paquets sur le réseau, par des chemins parfois différents, pour s'affranchir des encombrements et des pannes. UDP/IP Comme le TCP, l'UDP (User Datagram Protocol) est un protocole qui s'appuie sur l'IP, avec une moindre rigueur en matière de récupération des données. Il est employé quand les mécanismes de vérification de TCP sont trop lourds pour l'application, et que la perte de quelques paquets de données n'est pas gênante pour cette dernière. l'Ordinateur individuel - 223 -N°134- Décembre 2001 www.01 net.com Infographies Art Press



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 294