L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°134 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 294

  • Taille du fichier PDF : 302 Mo

  • Dans ce numéro : 50 micros testés... notre banc d'essai géant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 178 - 179  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
178 179
Bancs d'essai >Satellite 5000, de Toshiba Une station de travail à emporter Avec un Pentium III Mobile à 1,2 GHz, le Satellite 5000 s'acquitte de tout type de travaux. Même la 3D est à sa portée. Ce qui est rare pourun portable. Non, ce n'est pas un ordinateur de bureau ! Pourtant, le portable Satellite 5000, de Toshiba, en a toute la puissance. Un Pentium III Mobile à 1,2 GHz, 256 Mo de mémoire vive, une carte graphique GeForce 2 Go, de nVidia, avec 32Mo de mémoire vidéo, et un lecteur de DVD-graveur de CD... Que lui demander de plus ? Un prix plus doux, peutêtre, même si l'équipement est à la hauteur : il devrait coûter près de 3 660 € (24 008 F) ! Des touches de clavier un peu plus larges et des connecteurs traditionnels seraient aussi les bienvenus. Vous pouvez en effet dire adieu à votre imprimante si elle se branche sur un port parallèle ! Il n'accepte que les périphériques USB Avec son processeur Pentium III Mobile à 1,2 GHz, le plus puissant disponible aujourd'hui pour un portable, le Satellite 5000 est très rapide. Rédaction de rapports, surf sur Internet, réalisation de présentations, et même création de dessin et d'animations en 3D... il s'acquittera de toutes ces tâches avec facilité. Sa rapidité globale reste toutefois de 12,5% inférieure à celle de l'Inspiron 8100, de Dell, auquel notre laboratoire l'a comparé. Ce sont certainement les 512 Ko de mémoire cache embarqués dans le modèle de Dell qui font la différence, face aux 256 Ko qu'offre le Toshiba. La carte gra- Nouveautés Matériels Un design très soigné : c'est l'un des atouts du Satellite 5000. Ses enceintes, puissantes restituent un so de quali Constructeur : Toshiba. Catégorie : PC portable. Processeur : Pentium III Mobile à 1,2 GHz, d'Intel. Mémoire vive : 256Mo. Disque dur : 30 Go. Affichage : carte GeForce 2Go, de nVidia. Mémoire vidéo : 32Mo. Son : circuit AC-XG, de Yamaha. Ecran : 15 pouces TFT. Combiné lecteur de DVD/graveur de CD : 8X/4X/8X/24X. Interfaces : 3 USB, 1 FireWire, 3 PCMCIA, 1 Bluetooth, 1 SmartMedia et 1 MMC/SD-Card. Modem : 56K. Poids : 3 kg. phique GeForce 2 Go, de nVidia, et les 32 Mo de mémoire vidéo, qui équipent le Satellite 5000 satisferont aussi bien les graphistes que les joueurs exigeants. Nos ingénieurs n'ont pas pu tester l'autonomie du prototype qui nous a été prêté, le mode d'économie d'énergie ne fonctionnant pas. Selon les spécifications du constructeur, elle ne devrait pas excéder 2 heures. Et impossible d'ajouter une seconde batterie pour l'augmenter. Cette faible autonomie est un frein important pour l'utilisateur nomade. Dommage, car Di : 30 x 29,6 x 5cm. Garantie : 1 an.r.Le prix Environ 3660 « (24008F). >Les résultats des tests Rapidité globale 170 194 Rapidité sous Word Rapidité en 3D IMIM 85 64 285 252 0 70 140 210 280 350 mu Satellite 5000, de Toshiba inspiton 8100, de Dell le poids de ce portable (3 kg) est tout à fait raisonnable. Le Satellite 5000 dispose d'un combiné lecteur DVD-graveur de CD, et est livré avec un lecteur de disquettes externe. Le grand écran de 15 pouces offre une surface confortable pour travailler et même pour visionner des DVD. Vous pourrez régler facilement la luminosité grâce à une touche sur le clavier. Le disque dur de 30 Go rivalise avec celui de bon nombre d'ordinateurs de bureau. Sa capacité est largement suffisante pour l'installation de nombreux logiciels. www.Olnet.com l'Ordinateur individuel-172 -N°134- Décembre 2001 Il accueille vos cartes mémoire Toshiba a équipé le Satellite 500 des lecteurs SmartMedia et MMC/SD-Card. De quoi charger facilement des photos provenant d'un appareil numérique, échanger des données avec un organiseur ou avec des téléphones mobiles récents. Vous pourrez aussi faire le plein de musique pour votre baladeur MP3. Points forts - Rapidité. - Capacité du disque dur. - Lecteur de DVD/graveur de CD. - Carte graphique. Points faibles - Touches du clavier trop petites. - Pas de ports série, ni parallèle, ni PS/2. Usage recommandé Le Satellite 5000 devrait satisfaire les utilisateurs les plus exigeants. Son prix, l'équivalent d'au moins deux PC de bureau, est élevé. Mais il permet d'effectuer toutes sortes de travaux lors de ses déplacements. >Rapport qualité/prix Vous pourrez également stocker des photos, des clips vidéo ou des morceaux de musique MP3. N'oubliez pas que seuls des scanners, imprimantes ou souris USB peuvent être branchés sur ce portable. Toshiba a privilégié les technologies de communication les plus récentes : lecteurs SmartMedia et MMC/SD-Card, connexion sans fil par ondes radio Bluetooth ou par infrarouge, port FireWire rapide. Valérie Devillaine
Communiquez en 3D Découvrez le nouveau visage 3D de la communication "online" ! 111018 4 ! vigaiiie ar-iree4 s‘e,è Mi -n Wigan eatire 11›..41110> nel. ; 14,4%14t111Î 41144 Atimelia> e edhaIRMOI e4NrarAirà4eitase ›4›tt> I>#41 i>4 #% IF> 11.et444>i‘ NOUVEA el" U d* Dotée de la nouvelle technologie HeadCasting EngineTM, la nouvelle Millennium G55o est la seule carte accélératrice qui permet d'animer et de synchroniser simultanément et en temps réel votre visage à votre Matrox, SILIC 225, 94528 Rungis cedex. Tel : cri 45 6o 62 oo — fax : cn 45 60 62 05 Matrox se réserve le droit de modifier ses produits sans avis préalable. voix afin de personnaliser votre communication en ligne. Processeur Matrox G55o avec technologie HeadCasting" Engine Fonction enniurn Matrix Palette Skinning étendue Pipelines double textures Connecteur DVI-I Mill G550 pour écrans plats numériques Sortie TV en hautes résolutions RAMDAC Ve 36omhz 32Mo de mémoire DDR Vibrant Color Ouality2 DualHead'm 3e génération Support du vrai multi-affichage sous Windows° 2000 Offre « logiciels » comprenant Virtual Presenter LIPSinc HeadFone" DigimasIC Logiciel de lecture DVD avec fonction DVDMax MOl'." ambon www.matrox.com/mga'994 MI rights reserved:Matrox



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 294