L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
L'Ordinateur Individuel n°134 décembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°134 de décembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 294

  • Taille du fichier PDF : 302 Mo

  • Dans ce numéro : 50 micros testés... notre banc d'essai géant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 134 - 135  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
134 135
Lorsr_S pécial parents Au Canada, des robots pour aider les enfants autistes qui cherchent des modèles plus abordables, le chien I-Cybie, de Hasbro, est une bonne solution de/emplacement, à environ 270 € (1 771 F). Une belle réalisation : c'est un jouet plein de ressources, capable de nager, ronfler, faire le poirier... Budget serré ? Vous trouverez des cyberchiens à partir de 30 € (197F). Comptez quand même autour de 46 € (302 F) pour des jouets avec une réelle interactivité ! Autre grande tendance : les cyberbébés, capables de prouesses et de mimétismes de plus en plus étonnants. Ainsi, Mon bébé à moi reconnaît sa maman et l'appelle par son nom lorsqu'elle s'approche ! A l'origine de cette fratrie de jouets intelligents et affectifs, il convient de se souvenir de leur ancêtre le Tamagoshi, qui envahit les cours d'écoles il y a... déjà 4 ans. Et de son successeur Furby, la première peluche évolutive, qui a déjà charmé 50 millions d'enfants dans le monde, et rendu autant de parents insomniaques... L'intégration de plus en plus naturelle de l'intelligence artificielle dans les jouets développe une relation quotidienne et affective aux robots. Une bonne préparation à un futur que l'on devine de plus en plus lié à la machine ? Certes, mais aussi un instrument d'éveil intellectuel et émotionnel. Des étudiants de l'université de Sherbrooke (Canada) ont ainsi conçu le projet de robots-jouets personnalisés destinés à aider des enfants autistes à s'ouvrir aux autres... Quant aux jouets électroniques du futur, ils sont déjà dans les labos. Chez Sony et chez Honda, les prototypes de robots-humanoïdes, SDR-3X et Asimo, s'essaient à la marche bipède. Pas de doute possible, la théorie de l'évolution darwinienne s'applique aux jouets aussi bien qu'aux humains ! www.Olnet.com Des compagnons évolutifs Mimes du vivant, les robots de compagnie copient aussi l'évolution de la personnalité des vrais animaux : en bref, ils grandissent ! Prenons l'exemple de Dog.com, de Tomy. D'abord chien, puis mi-chien, mi-humain, Dog.com se transforme progressivement en humain avec un choix de 16 personnalités différentes : frimeur, théâtral, bad boy ou endormi, etc. Après 230 stimulations de ses Les jouets intelligents divers récepteurs, il change de stade. Comme un enfant, plus il est sollicité et plus il développe sa personnalité, en fonction du comportement de son maître et du type d'interaction mis en jeu. Furby, lui, va dès sa naissance s'exprimer en « furbish », un jargon enfantin à traduire à l'aide d'un lexique. Puis, s'il est adéquatement stimulé, il vous parlera de plus en plus en français ! « Les enfants sont face à des jouets capables de mimer l'affectif. » Sherry Turkle, professeur au département Sciences, technologie et société du MIT (Massachusetts Institute of Technology), étudie l'impact des objets à interactivité relationnelle, comme les robots de compagnie ou l'affective computing. « Les jouets électroniques ont bouleversé le rapport des enfants au monde. Habitués jusqu'alors à pouvoir comprendre le fonctionnement de leurs jouets en les démontant, les enfants sont déconcertés de découvrir dans le ventre de ces nouveaux joujoux une puce, une batterie et quelques fils. La notion de vivant était jusque-là liée au mouvement, qui commence à céder la place à l'émotion. Aujourd'hui, les enfants sont face à des jouets qui non seulement singent l'intelligence, mais sont capables de mimer l'affectif ! Et de la même façon que les recherches sur l'intelligence artificielle ont pu galvauder le mot "intelligence", je redoute la même dérive linguistique dans le domaine de l'affectif. Nos enfants parlerontils un jour d'aimer comme un ordinateur ? » « Un bon moyen d'appréhender les nouvelles technologies. » Nathalie Maré, psychologue au Café de l'école des parents (Paris 11'), une association d'aide à l'éducation. « Ces jouets sont tout d'abord des outils très intéressants pour préparer les enfants aux nouvelles technologies. Ils peuvent aussi représenter un palliatif affectif, qui va remplacer dans une certaine mesure un animal de compagnie vivant, beaucoup plus exigeant en termes de contrainte. La totale disponibilité "relationnelle" du jouet a des avantages : cela peut tout à fait combler un manque. Cependant, le jouet n'est qu'une machine ! Si on cesse de s'y intéresser, il va devenir inerte. Un chien, lui, peut devenir dépressif.. Attention donc à ne pas superposer le comportement observé chez l'objet sur du vivant. Le risque étant de laisser l'enfant se conforter dans un monde d'illusions. Toutefois, je pense que les enfants font très bien la différence ! En revanche, il n'est pas sûr que ça les stimule à imaginer des choses pour eux-mêmes. Le vrai risque, c'est peut-être ça : de ne pas leur laisser l'occasion de libérer leur imaginaire, et de se leurrer parfois sur la complexité des relations humaines... » l'Ordinateur individuel -128 -N°134 - Décembre 2001 Olivier Gaudant
CD-ROM ES GENIE Prendre plaisir à apprendre, c'est déjà réussir ! CONFO La méthode qui donne envie d'apprendre du CE1 à la 3 ème Les connaissances scolaires ont des applications concrètes. Les CD-ROM Graines de Génie sont basés sur ce constat. Ils proposent une méthode d'entraînement scolaire novatrice et motivante. En compagnie des héros de la collection, j votre enfant doit mener à bien une mission. Pour la réussir, il met en pratique ses connaissances scolaires en français, en mathématiques, en anglais... ? Chaque titre du CE1 à la 3ème comprend plus de 1 200 leçons et exercices conformes au programme officiel de l'Education Nationale. Plus que jamais avec Graines de Génie, votre enfant comprend que prendre plaisir à apprendre, c'est déjà réussir ! *... pour qu'il devienne une Graine de Génie. °Indi o 0803 020 010 www.tic-edusoft.fr FRANCAIS MAINS FRANCAIS MATHS\E1 CE ANGLAIS ANGLAIS Une collection de 14 CD-ROM en Français, Maths, Histoire, Géographie, Sciences et Anglais. T LC TLC-Edusoft Toute La Connaissance



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 134 décembre 2001 Page 294