L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°132 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 270

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : gravure... 79 réponses pour tout copier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 206 - 207  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
206 207
Comment ça marche... Le saviez-vous ? Des logiciels 10 fois moins volumineux que ceux d'un PC Installez Windows XP, Word, Excel sur un PC et vous constaterez, selon les options choisies, que l'ensemble occupe entre 150 et 200 Mo. Les logiciels du Pocket PC monopolisent dix fois moins d'espace ! Evidemment, les services s'en ressentent. Sur Pocket Word, pas de vérification de la grammaire, ni de gestion des tableaux ou des images. D'où viennent les pattes de mouches ? Les formes de lettres que propose Transcriber lors de sa personnalisation n'ont pas été inventées par Microsoft. Elles proviennent d'une base d'échantillons, enrichie par les propres clients de l'éditeur. Celui-ci profite en effet de chaque visite dans son centre de séminaires de La Défense (dans les Hauts-de-Seine) pour recruter des volontaires acceptant de coucher du texte sur le papier. Il existe des Pocket PC industriels Il n'est pas recommandé de laisser tomber un Pocket PC sur un sol en béton. Pourtant, certains modèles d'Interscan Systèmes s'en sortiront sans dommage, si la hauteur de la chute n'excède pas un mètre. Ces Pocket PC endurcis supportent également des environnements humides ou poussiéreux. Le processeur d'une station de travail Un Pocket PC comme le SX45, de Siemens, est animé par une puce Mips R4000, cadencée à 150 MHz. Elle appartient à une famille de processeurs utilisés, il y a quelques années, dans les stations de travail de Silicon Graphics, réputées pour leur rapidité à mener des calculs complexes dans les domaines de l'image de synthèse. L'iPaq est dans le Guinness Bien que les critères de classement soient assez mystérieux, l'iPaq H3630, de Compaq, est rentré fin 2000 dans le Guinness des records, dans la catégorie « assistant personnel le plus puissant du monde ». Il faut dire que son processeur Risc, le StrongARM, fabriqué par Intel, est cadencé à 206 MHz. Le mariage du Pocket PC et de la téléphonie cellulaire Il existe plusieurs manières pour un fabricant de Pocket PC d'apporter à ce dernier la fonction téléphonie. Sagem O a choisi de créer un module intégrant la batterie et le système radio, communiquant avec la carte mère. Siemens @ et Trium 0, qui appartient au géant industriel Mitsubishi, ont préféré concevoir un organiseur où les composants matériels des prédictive : un logiciel essaie, en quelque sorte, de « deviner » le mot souhaité. Dès la saisie des premières lettres, il propose un terme plausible, puisé dans un dictionnaire qui s'enrichit au fur et à mesure des mots déjà entrés. Ecrivez « ord », et le clavier vous propose ordinateur. Pas exhaustif (il manque ordinaire, ordre, ordonnance...) mais pratique. Il faut taper « ordonn » pour que le système anticipe « ordonnance ». Une machine communicante Ecran couleur et processeur consomment beaucoup d'énergie. Les batteries ion-lithium sont majoritairement employées, en raison de leur faible encombrement et de leur capacité importante. Compaqutilise cependant la technologie ion-lithium polymère, qui présente l'avantage de fournir des accumulateurs pouvant être moulés sur n'importe quelle forme. Quand on ouvre un iPaq, on est surpris par la forme de la batterie qui fait corps avec le boîtier, et dont l'épaisseur n'excède pas un millimètre. Les écrans couleurs sont de type LCD à matrice active, comme sur la plupart des ordinateurs portables. L'affichage est de bonne qualité, car les matrices actives se caractérisent par une très courte rémanence (les pixels s'éteignent pratiquement dès qu'ils ne sont plus sollicités). La couleur est gérée sur 12 ou 16 bits, ce qui représente 4 096 ou 65 536 nuances. Pour améliorer la lisibilité du texte sur les écrans couleurs, Microsoft a développé Clear- Type, un procédé logiciel d'anticrénelage élaboré. Cette tech- deux fonctions sont plus intimement imbriqués. Enfin, Compaq a choisi une autre solution pour rendre son iPaq O, communicant par voie hertzienne : la conception d'un berceau d'accueil, qui se branche sur le port d'extension à 100 broches situé au bas de l'appareil. nologie n'est pas franchement nouvelle : ses fondements se trouvaient déjà dans l'Apple II (sorti en 1987). La mémoire vive est du même type que celle d'un PC. Elle s'efface dès qu'elle n'est plus alimentée en courant. C'est pourquoi une petite pile au lithium est capable de prendre le relais de l'alimentation principale, le temps de recharger la batterie. Il n'y a pas d'extension possible sur la carte mère. Les constructeurs préfèrent multiplier les références qui ne se distinguent que par une taille mémoire différente. Par exemple, les Jornada 645 et 648, sont respectivement dotés de 16 et de 32 Mo de mémoire. L'autre mémoire est la mémoire morte, d'une taille de 16 Mo. Elle est réservée au système d'exploitation. Le Pocket PC est une machine communicante. Le système est donc capable de prendre en compte de nombreux protocoles : Série, IrDa (infrarouge), USB, Ethernet et IEEE 802.11 (communication radio). Actuellement, la téléphonie mobile n'est pas directement gérée par le système d'exploitation, mais par le biais de composants logiciels additionnels. Les données, transmises par voie téléphonique, sont amenées dans l'environnement de travail à l'issue d'un processus normalisé. Celui-ci commence par la reconnaissance du module radio du téléphone comme un périphérique de l'assistant, au même titre qu'une PC-Card. Le module de communication est ensuite activé, et les couches logicielles nécessaires sont recopiées de la mémoire ROM vers la mémoire de travail. L'accès au destinataire de l'appel, la récep- www.Olnet.com l'Ordinateur individuel - 206-N°132 - Octobre 2001 tion ou l'envoi de données sont alors possibles. Tous les services de la téléphonie sont disponibles : messagerie SMS, télécopie, WAP. Le Pocket PC gère aussi le VPN (Virtual Private Network), un canal sécurisé de communication point à point établi entre un serveur et un Pocket PC, par le biais d'une connexion Internet. La prochaine évolution du système d'exploitation, prévue pour l'année 2002, sera capable de gérer Bluetooth, le GSM et le GPRS... Il deviendra alors facile pour les fabricants de doter certains de leurs modèles à venir des équipements de communication correspondants. Pour en savoir plus Le site de Microsoft consacré au Pocket PC www.microsoft.com/france/pock etpc/Les sites des constructeurs de Pocket PC › Casio world.casio.com > Compaq www.compaq.fr >Hewlett-Packard www.france.hp.com Interscan Systèmes www.interscansys.com Sagem www.sagem-online.com ›Trium www.trium.net Laurent Katz Des explications sur le fonctionnement de ClearType grc.com/freeandclear.htm Le site de IAA, un éditeur indépendant qui prépare un logiciel de synchronisation avec Mac OS www.doctorce.com/macsync_pr ereg.html
Mise à jour quotidienne des prix sur GrosBill.com Gr USIONS osBill.com Imprimantes HP DeskJet 660C EPSON Stylus Color 440 Cartes Graphiques 3DFx Voodoo 3-2000 CREATIVE TNT2 Ultra 32 Mo ÇII:9sGB0s1B lienq Vous permet d'acheter ou de vendre votre matériel informatique d':us.Ir Offre GRATUITE de matériel d'occasion d'INTERNAUTE À INTERNAUTE. (Matériel non disponible en stock) Informez-vous sur le nouveau matériel et le monde informatique. Configurations sur mesure avec devis instantanés. Déstockage la rubrique du déstockage, et des occasions de GrosBill. Abonnez-vous pour recevoir nos dernières PROMOS comme plus de 45 000 abonnés. Des centaines de produits au meilleur prix, référencés avec leur. fiche technique. (Voir conditions sur le site.) ve flottmedu 200 Fttc 350 Fttc 200 Fttc 300 Fttc GrosBilliom vous dépanne Vous avez un problème technique, vous n'arrivez pas à installer un nouveau périphérique. Le site GrosBill.com vous donne dorénavant accès à la rubrique d'aide en ligne répondant à vos questions de manière simple et visuelle. Vous pourrez également y trouver les derniers pilotes et patchs en vue de l'optimisation et de la mise à jour de votre matériel. 41/1â (GANG Autoradio MP3 Çr2g11,Migo AIWA 45W hem Oelgdies loft Witt API Pluldlio Pono PI Vend Witt éléate Quint -44> Au,* feleé l tt foi ! M., free 10I ! 11701/1 911 Ilir 10101 lee : —, ^***41 — E. lI,rg Lecteur CD/MP3 RioVj oit Transport et paiement par CB ou par chèque 100% sécurisés, : Œgigee zJf4 1901 IBM DESKSTAR 60GXP Carte Vidéo LEADTEK Ecran plat LCD LG 15" 40 Go UDMA100 7200t GeForce3 64 Mo DDR PCTV GOLDSTAR FL 563 9791 2 9901 3 2901 CyberBill 7 9951 imprtmante PSON Srvlu, CO NoteBook IPC 10 4901 Processeur Intel Pentium* III 1 GHz Disque Dur 20 Go UDMA Mémoire 256 Mo SDRAM Carte vidéo, et carte son intégrée Ecran 14.1" TFT Lecteur DVD-ROM Infra Rouge - US8 PCMCIA Modem 561VV90 Carte réseau 10/100 Système d'exploitation Microsoft Windows + WOrtS 2000. Modèle avec graveur CD RW (sans DVD) 112801 - Modèle Combo (graveur CD 11W + DVD) + Webcam + Works Suite 2001. 12480f GARANTIE 1 AN, ENLÈVEMENT SUR SITE. MAGASIN GroSBill ProceneurAMD Duron.900MItt Disque Dur 40 GO 720X UDMA 100 Attendre lffiMo PC 133 SDRNA Carte vidéo Winfast II LEADTEK Geforce2 MX200 32 Mo PCV Carte mère MSI 6330 lite UDMA 100 Moniteur Ir IIYAMA L5 702 UT Lecteur DVD NEC 12/40x IDE Graveur 12/10/32x IDE BumProof Carte Son intégrée Enceintes ALTEC LANSING ACS 22 Clavier, Souris, Modem 560/590, Ventilateur VOUA 690, Lecteur 1.44Mo, 8oltier ATX 250 W + Système d'exploitation Microsoft* Windows098 SE + Star Office 5.2 (suite bureautique) + logiciel de gravage + Logiciel de lecture DVD. Ouvert du mardi au samedi de 10 H à 20 H, nocturne les mercredis jusqu'à 22 H. Fermé le lundi. 1111 1 0891 Thunderbigi 1,4 ‘.Q c:à ar:h Cià/Zi 22tctla Aide Technique 9, Bd Saint-Marcel 75013 Paris Tél : 01 45 87 06 07 Fax : 01 45 87 06 16. Métro Saint-Marcel ligne 5 - RER C Gare d'Austerlitz - Bus 63/24/91. qentant Prise de commande par 1au N°lndi:o 0 825 08 77 77) 0,98 F TTC I MN O ^y 3. 4,5,o 3'Offre soumise à acceptation par Sofemo. Tarification au 24/08)2001. - Paiement en 3 et 4 fois : Taux de 0%. Frais de dossier : 2.5% en 3 fois et 3% en 4 fois. Exemple : Pour un ordinateur de 8 000 F en 4 fois, 1 apport et 3 mensualités de 2060 F Coût total du crédit : 240 F de frais de dossier. Paiement en 5 et 10 fois. Le taux varie en fonction de la durée : 5 fois 4.5% et 10 fois 5%. Frais de dossier : aucun. Exemple Pour un ordinateur de 15 000 F sur 10 mois - 10 mensualités de 1 575 F, hors assurance facultative Coût total du crédit 750 F - TE G 6 l'an enx et caracténsaques modifiables sans préavis saut omissions. Prix TTC hors frais de transport. Tout le matériel est garantie tan pièces, et main d'oeuvre. dans la limite des stocks disponibles. Photos non contractuelles. Transport sur toute la France



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 270