L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°132 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 270

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : gravure... 79 réponses pour tout copier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 204 - 205  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
204 205
Comment ça marche... de composants logiciels gérant la saisie, l'interface graphique, la communication infrarouge et l'adressage IP utilisé pour Internet ou la synchronisation. L'ensemble « noyau et services » s'appelle Windows CE. Autour de cette base, les concepteurs souhaitant créer un système d'exploitation pour un type d'équipements précis regroupent les composants nécessaires à l'aide d'un outil de développement, PlatformBuilder. Celui-ci tourne sur un PC et permet de simuler le fonctionnement du nouveau système. Le nom de Pocket PC désigne l'environnement d'exploitation spécifique des organiseurs sans clavier. Finalement, c'est pour des raisons liées au marketing que Microsoft a décidé de promouvoir Pocket PC. Quant à Windows CE, dont la dernière version remonte à 1996, on le retrouve au coeur d'équipements très variés. Le prochain système fondé sur Windows CE sera Stinger, spécialement adapté aux téléphones « intelligents » ou Smartphone. Il sait lire l'écriture cursive Munis d'un écran tactile, les Pocket PC sont animés par de puissants processeurs. Le Jornada 720 (HP), l'iPaq (Compaq), le WA 3050 (Sagem) et le Mondo (Trium) utilisent le StrongARM, d'Intel, cadencé à 166 ou à 206 MHz. HP a choisi le SH3, d'Hitachi, pour le Jornada 645, et Casio se fournit en Mips R4000 chez Nec. La prédominance du StrongARM s'explique par sa faible consommation électrique et son prix abordable. Côté puissance, la course au gigahertz semble entamée. Compaq a dans ses cartons un iPaq avec un StrongARM/400, et teste déjà dans ses laboratoires une version à 800 MHz ! Cette puissance est loin d'être inutile quand il s'agit de lire des fichiers multimédias (MP3 et vidéo). Par ailleurs, cette puissance est mise à profit par Transcriber, un logiciel que Microsoft a racheté pour que l'organiseur décode l'écriture cursive sans apprentissage. Cer- Le Pocket PC avec téléphone intégré Il suffit d'ajouter des fonctions de téléphonie à un organiseur Pocket PC pour lui permettre de gérer des e-mails et d'afficher des pages Wap ou Web. Le modèle WA 3050 de Sagem en est un bon exemple. L'adoption de la norme GPRS lui permet de communiquer 3 à 4 fois plus vite qu'un GSM. SAGEM Le connecteur d'extension Il permet l'ajout de compléments matériels. Grâce à lui, le WA 3050, de Sagem, reçoit un adaptateur pour CompactFlash. 411 wA 3050 Pocket PC L e connecteur USB/série QLa prise alimentation eLe contact de l'antenne OLes contacts batterie OLe bus de communication téléphone-Pocket PC tains se souviennent encore des déplorables performances du Newton, cet organiseur créé par Apple et dont les résultats en termes de reconnaissance surprenaient surtout par leur fantaisie. A la décharge d'Apple, il Le module téléphonique Il prend en charge la communication avec le réseau cellulaire GSM-GPRS. Il assure toutes les fonctions d'un téléphone à l'aide du clavier, du micro, du haut-parleur et de l'écran du Pocket PC. faut indiquer que le processeur employé en 1993, un ARM 610 cadencé à 20 MHz, n'offrait pas assez de puissance pour que les développeurs mettent en oeuvre les algorithmes nécessaires. Transcriber reconnaît www.Olnet.com l'Ordinateur individuel -204 -N°132 - Octobre 2001 SAGENJ La carte SIM Elle personnalise le téléphone. Cette carte à puce identifie l'utilisateur. Elle comporte les données relatives à l'abonnement ainsi que tous les éléments de personnalisation de la fonction téléphonie. l'écriture manuscrite à partir de formes prédéterminées de caractères, établies pour chaque pays. Il s'appuie à la fois sur la graphie des lettres, la direction du tracé et un dictionnaire de langue. Les noms propres sont automatique-
Que se passe-t-il lors d'une synchronisation de données ? Pour échanger automatiquement des données, un Pocket PC et un PC sous Windows doivent être reliés par un câble série ou USB. Lors de la mise sous tension du Pocket PC, le contact s'établit et le logiciel système ActiveSync démarre sur le PC. La batterie ion-lithium Il'il iil Elle apporte un surcroît d'autonomie. Pour assurer le mode veille, en attente d'un appel, sa capacité est bien plus importante que celle d'un Pocket PC sans téléphone. ment ajoutés au dictionnaire, dès que Transcriber a constaté qu'ils sont saisis plusieurs fois. Par ailleurs, si des difficultés de reconnaissance surviennent, l'utilisateur se voit proposer des planches de formes de lettres. Une communication de type IP est établie, et le Pocket PC reçoit une adresse IP unique. Un état des lieux est dressé sur le PC pour récupérer les dates de mise à jour des données à synchroniser : favoris, entrées de l'agenda, contacts, fichiers et boîte de réception. ActiveSync demande alors au Pocket PC de lui retourner son état des lieux et compare les deux situations. Puis il procède aux copies d'informations nécessaires pour harmoniser les données sur les deux machines. Si une donnée de même type comporte les mêmes informations de date et d'heure sur les deux environnements, ActiveSync demande à l'usager de trancher. A moins que ce dernier ait défini qui, du PC ou du Pocket PC, doit être prioritaire. Comment un Pocket PC communique-t-il ? Il existe plusieurs solutions permettant de connecter un Pocket PC à Internet, pour lire du courrier électronique ou consulter des sites. Elles lui permettent d'indiquer celles dont il ne se sert jamais, et celles qu'il emploie souvent ou rarement. Mais ce n'est pas le seul système d'écriture. Le Pocket PC offre aussi un mode de saisie à partir de caractères que Le Pocket PC communique par infrarouge avec un téléphone portable doté d'un modem interne. Un câble connecté à l'interface série du Pocket PC relie ce dernier au téléphone portable muni d'un modem. Grâce à son module Bluetooth, le Pocket PC envoie les données directement à un téléphone, lui aussi compatible avec ce mode de communication. Une carte modem, de type CompactFlash ou MMC-Card, est insérée dans le Pocket PC. Un câble la relie à une prise téléphonique classique, de type RJ11. Une carte modem (CompactFlash ou MMC-Card), glissée dans le Pocket PC, relie ce dernier à un téléphone portable démuni de modem. Un téléphone GSM-GPRS est intégré au Pocket PC, qui envoie et reçoit directement des données. l'utilisateur dessine en les séparant les uns des autres, comme sur un Palm. En outre, il est également possible de recourir à un miniclavier qui s'affiche en bas de l'écran. Ce clavier dispose d'un système de saisie Glossaire ActiveSync Nom donné au processus logiciel tournant sous Windows et chargé d'assurer la synchronisation et la copie des données entre un PC et un Pocket PC. Bluetooth Bluetooth est un mode de communication radio entre équipements électroniques. Il repose sur l'établissement à la volée d'un réseau entre 1 et 8 appareils compatibles. L'un d'entre eux pilote les échanges, dont le débit global au sein du réseau ne peut pas dépasser 1 Mbit/s (première version de Bluetooth). Communication sur IP Mode de communication entre des machines (par exemple un PC et un Pocket PC, un serveur Web et des PC distants), fondé sur le protocole Internet. GPRS (General Packet Radio Services) Norme de téléphonie portable reposant sur le réseau GSM actuel, et qui fonctionne par l'envoi de paquets de données. Son débit commercial est plus élevé que celui du GSM : 30 à 40 kbit/s, contre 9,6 kbit/s. En France, les premiers services GPRS sont apparus en juin 2001, chez SFR. PDA (Personal Digital Assistant) Nom générique parfois donné aux PC de poche et autres organiseurs comme les PalmOS ou les Pocket PC, ou encore les ordinateurs miniaturisés à clavier, comme les Psion. Lorsque les fonctions de communication sont prédominantes, certains les nomment PDC (Personal Digital Communicator). Synchronisation Processus qui consiste à mettre à jour des données stockées sur deux ordinateurs différents, par exemple un PC de bureau et un ordinateur portable ou un organiseur comme un Pocket PC. WAP (Wireless Access Protocol) Ce protocole est adapté au petit format des écrans des téléphones portables. Il leur permet d'accéder à des sites Internet, dont les pages sont décrites au moyen d'un langage particulier, le WML. L l'Ordinateur individuel- 205 -N°132 - Octobre 2001 www.01net.com Infographies Art Presse



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 270