L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
L'Ordinateur Individuel n°132 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°132 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 270

  • Taille du fichier PDF : 227 Mo

  • Dans ce numéro : gravure... 79 réponses pour tout copier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 160 - 161  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
160 161
Bancs d'essai Nouveautés Logiciels et sites >Images de synthèse : Bryce 5, de Corel Dessinez vos rêves en 3D Avec la version 5 de ce logiciel de création de mondes virtuels, vous réaliserez facilement des paysages et des animaux fantastiques. Une forêt aux essences variées, un halo de lumière rougeoyante traversant le feuillage pour venir éclairer la tête d'une biche... Avec Bryce 5, de Corel, vous pouvez modéliser ce cadre onirique en quelques minutes. Et, pour réduire les temps de calcul, il est possible de recourir aux processeurs de plusieurs ordinateurs. La création d'un paysage avec ce logiciel est simple. Il faut moins de dix minutes à un utilisateur n'ayant aucune notion de dessin ou de graphisme en 3D pour obtenir une superbe vue de montagne, avec un ciel nuageux se reflétant sur la surface d'un lac. La simplicité a d'ailleurs toujours été un point fort de ce produit, dès sa première version. Calcul en réseau pour les scènes complexes L'interface vraiment très claire et esthétique entre pour une large part dans cette facilité d'utilisation. Comme dans la version précédente, des icônes permettent de produire montagnes, plans d'eau, sols ou ciels aléatoires, et des bibliothèques de textures offrent la possibilité d'habiller chaque objet. Un simple clic suffit pour créer l'objet qui viendra se placer automatiquement sur la scène, prêt à être modifié. Le nouveau module de création d'arbres est, comme les autres modules, accessible par le biais d'une icône. Sa bibliothèque pro- Ceido ec.GLU"— -41 d CUI Ga ri IR Le déplacement du disque de cycle jour/nuit permet de modifier l'ambiance lumineuse de la scène, de l'aube au crépuscule. Un rocher d'un réalisme étonnant ! Le programme Bryce 5, de Corel, propose près de 50 textures de pierres aussi réussies que celle-ci. Les caractéristiques Editeur : Corel. Catégorie : création d'images de synthèse. Configuration minimale : PC équipé d'un Pentium Ill, ou Power Macintosh, dotés de 128Mo de mémoire vive et de 100Mo d'espace libre sur le disque dur. Le prix Environ 2400F (366 €) pour la version complète, et environ 1400F (213 €) pour la mise à jour de la version 4. pose une grande variété d'essences de végétaux existantes, toutes d'un grand réalisme. Il est bien sûr possible de modifier chaque plante. Par exemple, un chêne feuillu peut devenir un chêne pleureur. Une fois les objets placés dans la scène, il ne reste plus qu'à jouer de l'éditeur de lumières. Cliquez sur l'icône Spot, déplacez la source lumineuse dans la scène puis sélectionnez l'option Halo : en dix secondes, vous avez fabriqué un rai de lumière traversant une fenêtre pour venir éclairer un élément du décor. Quelle que soit l'ambiance lumineuse désirée, vous trouverez toujours le moyen de l'appliquer. C'est si facile que l'on est tenté de charger la scène de mille artifices. Et c'est là que le bât blesse. En effet, Bryce 5 se révèle relativement instable et se bloque régulièrement lorsque les paysages deviennent complexes, notamment lorsque l'on place des arbres très feuillus. Les temps de calcul sont longs, encore plus que dans la version précédente, même si la qualité du rendu final a gagné en finesse. Ainsi, avec un Pentium 4 à 1,5 GHz, plus de douze minutes ont été nécessaires pour calculer la grande image présentée sur www.01 n et.com l'Ordinateur individuel -160-N°132 - Octobre 2001 Pour donner de la chair Etirez ou comprimez les sphères Metaballs, puis assemblez-les pour créer l'armature, le squelette d'un animal. La queue de notre libellule est ainsi composée de neuf sphères. Une texture vient ensuite enrober celles-ci, un peu comme la peau recouvre les os. Si l'on unit des boules de teintes ou de textures différentes, ces dernières se mélangent. Points forts - Facilité d'utilisation. - Puissance des outils de création. - Gestion des éclairages. - Calcul de rendu en réseau. Points faibles - Temps de calculs importants. - Instabilité du logiciel avec les scènes complexes. - Impossibilité de déplacer les barres d'outil. Usage recommandé Bryce 5 s'adresse à ceux qui souhaitent modéliser en 3D des paysages réels ou sortis de leur imagination : des néophytes aux artistes et graphistes chevronnés, qu'ils soient amateurs ou professionnels. Il permet aussi de s'initier à la modélisation en 3D en général, pour un prix raisonnable. C'est un excellent tremplin vers des logiciels plus complexes tels que 3DS MAX, de Kinetix. cette page. C'est presque deux fois plus que le temps nécessaire à sa composition. Voilà pourquoi Corel a intégré une option, très pratique, qui permet de répartir le calcul d'une scène complexe entre plusieurs ordinateurs reliés en réseau. Il vous suffit d'installer un fichier sur chaque poste client. Et cela ne vous coûtera pas un centime de plus. Philippe Fontaine
Tout un bureau publi-reliertage GUIDE D'ACHAT DES APPAREILS MULTIFONCTION Les télé-travailleurs et les dirigeants des petites sociétés doivent être capables de tout faire. La multifonction vous offre l'imprimante, le scanner et le fax afin de vous aider à économiser espace, temps et argent, pour un résultat digne d'une grande société. Consultez notre guide complet avant de choisir l'appareil multifonction qui vous convient.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 132 octobre 2001 Page 270