L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 27 F

  • Parution : n°130 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : guide pratique... votre organiseur en voyage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
Magazine Enquête >Pour gagner à tous les coups... ou presque Comment tricher avec vos jeux Marre de rester bloqué au même niveau ? Vous aimeriez bien contourner les règles imposées par vos jeux ? Récupérez des codes de triche ! Voici nos bonnes ficelles pour vous éviter des nuits blanches. e jeu vidéo est une forme de contre-culture où tricher, c'est avant tout faire preuve de débrouillardise. » Le ton est donné. Pour Luc Verdier, chef de projet chez l'éditeur Cryo, comme pour la plupart des joueurs sur PC ou sur console, tricher n'a rien de répréhensible, au contraire. Dans une logique individualiste, dénicher les astuces qui permettront d'être le plus rapide ou le plus puissant n'est ni plus ni moins qu'une prime à l'effort. « Du plus loin que je m'en souvienne, les jeux ont toujours été concernés par ce phénomène, confirme Stephan Schreiber, joueur impénitent depuis plus de quinze ans. Il existait bel et bien des moyens de tricher sur les consoles TO7 et les jeux programmés en Basic. Evidemment, c'était déjà les jeux d'action et d'aventures qui s'y prêtaient le plus. Et il s'agissait alors surtout de modifier certains fichiers. La tendance a changé depuis quelques années. La méthode la plus couramment utilisée aujourd'hui consiste à Choisissez votre méthode Les tricheurs ne sont pas forcément de mauvais joueurs. Certains recherchent une astuce pour passer un niveau, d'autres veulent absolument gagner. Tour d'horizon des différentes méthodes, de la plus simple à la plus complexe. Exploiter Mi les « soluces » Les soluces (contraction de solutions) indiquent la marche à suivre pour terminer un jeu. Elles sont fournies par l'éditeur, sur son site ou par le biais d'une assistance téléphonique. Dans le même esprit, les saves sont des sauvegardes partielles de parties, téléchargeables sur Internet, qui permettent d'accéder à un niveau avancé. On trouve aussi les tips (astuces), qui révèlent tel ou tel point original du jeu. faire appel à des cheat codes. » Traduisez : des codes de triche (de to cheat : tricher, en anglais). Ajoutez les soluces, tips, trainers, saves et autres astuces désignées le plus souvent par des termes anglais : les moyens de modifier le cours habituel du jeu sont légion, plus ou moins complexes à mettre en oeuvre. Il y en a pour tous les goûts ! Les « cheat codes », un gain de temps pour les testeurs Parfois, il suffit simplement d'exploiter un bug oublié par l'éditeur : c'était le cas dans un jeu de football des années 80 sur la console ColecoVision, de CBS, où, à condition de placer son tireur à une certaine distance du but, le joueur était sûr que le ballon entrerait automatiquement dans la cage ! Autre exemple, plus récent : dans le jeu de rôle Diablo, de Sierra, il était possible, en manipulant d'une certaine façon les objets de son sac à dos, de les dupliquer. A l'origine, les cheat codes sont pourtant ri Intégrer un « cheat code » Très fréquents dans les jeux d'aventures et d'action, les cheat codes désignent un mot ou une combinaison que le joueur peut saisir de deux façons : soit, quand il le désire, à partir du démarrage ; soit à un moment ou à un endroit bien précis du jeu. Il peut s'agir, par exemple, d'un mot particulier à entrer dans l'emplacement réservé au nom du pilote lors du démarrage d'une simulation de course de www.olnet.com l'Ordinateur individuel- 88-N°130-Juillet-août 2001 Age of Empires II, Age of Kings : l'anachronisme qui tue Le célèbre jeu de stratégie de Microsoft vous propose d'incarner un meneur d'hommes légendaire, comme Barberousse, et de livrer bataille dans des civilisations variées. Si la pression est trop forte pendant votre partie, pressez la touche Entrée puis tapez HOW DO YOU TURN THIS ON pour voir apparaître, de façon totalement anachronique, une voiture de sport AC Cobra armée de mitrailleuses ! Répétez l'opération autant de fois que vous le désirez. Très efficace pour se débarrasser des importuns. 1 Modifier 1E1 un fichier texte Cette manipulation consiste à ouvrir, à l'aide d'un éditeur de texte, l'un des fichiers (.txt) figurant dans le dossier du jeu installé sur le PC et à modifier un ou plusieurs mots dans ce texte. Il est conseillé de conserver une copie de celui-ci avant de procéder aux changements, et de se montrer vigilant sur la logique de la programmation en respectant scrupuleusement la syntaxe.
Deus Ex : faites le plein Survivre dans ce jeu d'action d'Eidos est loin d'être évident. Dans le répertoire Deus Ex, sur votre disque dur, rendez-vous dans le dossier System. Ouvrez le fichier User.ini à l'aide d'un éditeur de texte. Vers la fin du fichier figure une liste correspondant aux touches du clavier. Choisissez une lettre sans lien, par exemple T=, et changez-la en T=talk. Réalisez cette modification pour tous les T=. Fermez le fichier et lancez le jeu. Appuyez sur la touche T. "Say:" apparaît au bas de l'écran. Effacez cette ligne et entrez la formule set deusex.jcdentonmale bcheatsenabled true, pour activer le mode Astuce. Pressez encore la touche T et entrez le code ALLAUGS pour accroître vos compétences. 4 Installer un « traîner » Les trainers sont de petits programmes (quelques centaines de kilo-octets comprimés) qui fonctionnent en tâche de fond d'un jeu. Une fois installés, ils permettent au joueur d'obtenir simultanément tous les avantages des cheat codes prévus dans le jeu : mise à disposition de la totalité des armes, invincibilité absolue, etc. ri Recourir à un éditeur hexadécimal Réservé aux initiés ! Il s'agit de localiser l'endroit du fichier où se trouvent toutes les données stratégiques, et de les modifier à l'aide d'un utilitaire qui permet d'éditer les variables du programme. C'est le cas des éditeurs hexadécimaux tels que Hex Workshop (www.bpsoft.com) ou Cygnus Hex Editor (www.softcircuits.com). Certains logiciels, appelés cheaters, comme Cheat O'Matic (www.3drealms.com), automatisent entièrement la procédure pour changer, depuis une interface plus simple d'emploi, les valeurs, les objets ou les énergies d'un jeu. Serious Sam : demandez-le poliment Si Serious Sam, de Godgames, est un jeu d'action déconseillé aux moins de 16 ans en raison de sa violence, la politesse y est de rigueur, du moins si l'on en croit la formulation de ses codes de triche. Pour vous en convaincre, appuyez sur la touche F1 pour afficher la console de commandes. Saisissez ensuite l'un des codes suivants : PLEASE GOD permet de devenir invulnérable, PLEASE GHOST de passer à travers les murs, PLEASE GIVEALL d'obtenir toutes les armes... et PLEASE KILLALL de tuer tous ses ennemis ! Pressez Entrée puis de nouveau F1 pour activer le code. The Moon Project : mettez vos ennemis à découvert Dans ce jeu de stratégie en temps réel édité par Ubi Soft, pour faciliter l'exploitation de ressources, un petit code de temps en temps ne peut pas faire de mal. Pour activer le Cheat Menu, saisissez cheater 1 au cours d'une partie. Vous pourrez ensuite entrer le code HERÈYOUARE ! pour afficher tous les adversaires, IDKFA pour donner des munitions, des protections et de l'énergie à vos unités, ou encore JUDGEMENTDAY pour détruire toutes les unités visibles. 6 Intervenir sur le code source Cette opération complexe exige de sérieuses connaissances en programmation. En effet, le code source est le langage de programmation du jeu. Si l'on sait le modifier, toutes les manipulations sont alors possibles, y compris l'ajout de nouveaux cheat codes. Ainsi est née Lara Croft Naked, une version trafiquée de TombRaider diffusée sur Internet, où l'aventurière apparaissait entièrement nue ! l'Ordinateur individuel - 89-N°130-Juillet-août 2001 www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 262