L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 27 F

  • Parution : n°130 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : guide pratique... votre organiseur en voyage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
Magazine Vie quotidienne >Faites-vous une toile sur Internet En 2005, près de 29 millions d'abonnés au haut débit pourraient voir un long métrage sur le Web). » Ce sont pour l'instant des problèmes techniques qui empêchent le plus grand nombre de regarder des films sur Internet. A cause de la taille des fichiers à récupérer (un film représente en moyenne 600Mo), il est utopique de vouloir s'offrir une séance de cinéma sur le Web sans haut débit. Plusieurs sites dissuadent carrément ceux qui recourent à un modem 56K de se connecter, car le téléchargement d'un film leur prendrait plusieurs heures. En France, on estime à 200 000 le nombre d'abonnés privés au haut débit. Et si le cabinet d'études Forrester Research en prévoit quelque 29 millions en Europe en 2005, le cinéma sur Internet est aujourd'hui réservé à une élite. En effet, il faut disposer au minimum d'un PC doté d'un Pentium II avec 300 MHz et 64Mo de mémoire vive. Et même pour cette élite, l'expérience peut être décevante. La qualité n'est pas encore au rendez-vous Avec une connexion rapide, la qualité. n'est pas assurée puisque, aux heures de pointe, le débit peut être ralenti, voire interrompu. La qualité de l'image n'est pas parfaite non plus. Les éditeurs promettent une qualité « égale à celle d'une cassette VHS qui aurait été regardée 20 fois ». La définition, dans le meilleur des cas, est de 320 x 240 points. L'option Plein écran, quand elle est proposée, abaisse encore la qualité de l'image puisqu'elle agit comme un zoom qui grossit la taille des points. Une chose est sûre, le cinéma sur Internet n'en est qu'à ses débuts. Mais des débuts prometteurs. TF I.fr et Wanadoo sont en train de concocter des offres de films en ligne pour cette année. Une nouvelle façon de « consommer » le cinéma se dessine. Isabelle Boucq Des films adaptés au Web Les cinéastes commencent juste à explorer les possibilités nouvelles que leur offrent le multimédia et Internet. Depuis trois ans, le Festival international du film de l'Internet (Fifi) récompense ces pionniers. « J'ai tourné des scènes de deux minutes pour permettre un téléchargement plus rapide. ».Denis Dottel, réalisateur du film « Appartement 357 ». Prix de la Meilleure Utilisation du multimédia au Fifi 2001, Denis Dottel a dissimulé un court métrage à l'intérieur d'un site Internet factice. En se connectant sur www.dansmonappartement.com, l'internaute espère assouvir ses instincts de voyeur grâce à des webcams dissimulées chez des particuliers. M #imr, me. Are., ta.4. prua awe tu piso, riicrociree l'mperternsnit, citc eto y,nmn, intor Des scénarios à la carte Comment rendre un film interactif ? En laissant le spectateur choisir entre plusieurs histoires. Un exercice auquel se prête bien Internet. Difficile de résumer le scénario d'Hypnose (www.3toon.tv). A chaque moment clé, c'est l'internaute qui décide de la suite de l'histoire. Son réalisateur, le Français Ali Bali, admet que le choix du spectateur est relatif puisqu'il se résume aux trois possibilités offertes à chaque carrefour. Toutefois, ce cinéma à la carte commence à séduire les internautes. Côté réalisation, le tournage d'une fiction interactive revient généralement plus cher puisqu'il s'agit de faire plusieurs films en un. Mais tourner et éditer en numérique rend les coûts de production plus abordables. 3 progrès techniques attendus L'amélioration de la compression Pour alléger la taille des fichiers à transmettre, les futures versions du format MPEG feront appel à des algorithmes de compression de plus en plus puissants. Le résultat sera de meilleure qualité. On pourra indexer chaque scène pour la retrouver. En fait, il regarde des scènes de fiction. Le réalisateur a dû s'adapter aux limitations du genre : « J'ai tourné des scènes de deux minutes au maximum, sans prendre le temps d'installer une histoire, pour permettre un téléchargement plus rapide. Pour une meilleure compression, j'ai évité les mouvements de caméra et les lumières N.11 « 111071 14e, contrastées. » Lesuisires La transmission en multicast La méthode actuelle, l'unicast, consiste à envoyer le film à chaque internaute au moment précis où il en fait la demande. Ce qui fait transiter un énorme volume de données. Avec le multicast, un seul flux vidéo est émis mais à heure fixe et des routeurs intermédiaires envoient une version du film à chaque internaute. Une méthode plus adaptée aux émissions programmées qu'à la vidéo à la demande (puisqu'il faut attendre la « séance »). www.01 net.com l'Ordinateur individuel - 86-N°130 -Juillet-août 2001 Sur le site Dansmonappartement, l'internaute peut voir le film de Denis Dottel : Appartement 357, primé au Fifi 2001. Sur 3toon.tv, Ali Bali propose son film interactif Hypnose. La multiplication des serveurs Pour raccourcir le parcours de la vidéo jusqu'à l'internaute et éviter des embouteillages aux heures d'affluence, une solution consiste à disséminer un plus grand nombre de serveurs répartis sur différentes régions géographiques.
DOLBY DI G I TA L EAX STEREO. CREATIVE'SURROUND SOUND. TRAQUÉ PAR LE SON Assister à un jeu entre chiens et chats ou bien se trouver soi-même à la place du chat, ce n'est pas exactement la même chose... Cette puissance d'évocation qui vous donne des frissons dans tout le corps, vous l'avez maintenant grâce à la technologie Dolby Digital 5.1 Surround, et c'est toute la différence I Elle vous propulse avec force dans l'univers de vos jeux vidéos, elle vous restitue l'incroyable réalité du son Dolby des meilleures salles de cinéma et l'incomparable brillance naturelle de tous les instruments de musique. Où s'arrête le réel et où commence le virtuel ? Impossible d'y répondre. Maintenant, vos loisirs numériques prennent une dimension jamais atteinte, grâce à la carte Sound Blaster Live ! TM Platinum 5.1 et à la gamme des haut-parleurs Dolby Digital de Creative. Ecoutez, c'est comme si vous y étiez I.vvv.europe.creative.con, ATIVE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 262