L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
L'Ordinateur Individuel n°130 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 27 F

  • Parution : n°130 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 251 Mo

  • Dans ce numéro : guide pratique... votre organiseur en voyage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Magazine Comment le film arrive sur votre PC www.01 net.com Vie quotidienne Cent films classiques à volonté pour 50F par mois Faites-vous une toile sur Internet La transmission vidéo sur Internet devient une réalité... à condition de disposer d'une connexion à haut débit. Plusieurs sites proposent maintenant des films en ligne, gratuits ou payants. On trouve même des centaines de longs métrages, dont de grands westerns... pop-corn ! Chocolats glacés ! Installez-vous confortablement devant votre PC, branchez-vous sur Internet. La séance de cinéma peut commencer. En effet, plusieurs sites américains et français vous invitent déjà à voir des films en les téléchargeant. Il suffit pour cela d'être connecté par le câble ou l'ADSL. Vous pouvez visionner le film soit après l'avoir totalement enregistré, soit en streaming, c'est-àdire quasi instantanément, au fur et à mesure que les données vous sont transmises. Et le tout sans vous ruiner ! Beaucoup de films sont gratuits, d'autres se louent pour 24 ou 48 heures à des tarifs allant de 19 à 26 F (3 à 4 €). Des abonnements offrant l'accès à tout un catalogue d'oeuvres sont proposés pour environ 32 F (5 €) par mois. Grâce à un logiciel tel que Digital Rights Management, de Microsoft, l'éditeur du site fournit à l'internaute une clé d'accès, qui devient invalide, et le fichier illisible, au terme du délai imparti. Les films en vente sont le plus souvent protégés par un système qui limite le nombre de copies réalisables. Côté programme, en haut de l'affiche sur le Web : les courts métrages, un genre cinématographique mal représenté dans les salles obscures. Sur LiberaFilms, par exemple, on peut voir Citron amer, un film de 9 minutes dans lequel Micheline Presle et Tonie Marshall, dirigées par Christiane Lack, interprètent une mère et sa fille. Nombre de sites proposent également >Pour être transmis plus vite, les films sont convertis au format MPEG-4, le standard de compression vidéo. > Les films sont stockés sur les serveurs du producteur ou d'un hébergeur. Quand l'internaute en fait la demande, une copie lui est proposée en téléchargement ou en streaming. Ce dernier procédé permet de visionner le film, quasiment en direct, au fur et à mesure que les données sont transmises. Le débit nécessaire pour recevoir de la vidéo se situe autour de 450 kbit/s. Au mieux, le câble atteint 450 kbit/s et l'ADSL 512 kbit/s, mais le débit ralentit aux heures de pointe (on passe de 20 ou 24 images/s à 10 ou 12 images/s). Le flux est alors saccadé. Le matériel qu'il vous faut Un Pentium II à 300MHz avec au moins 64Mo de mémoire vive. Une carte graphique avec une sortie télé. une connexion à Internet par le câble ou l'ADSL. Un des trois logiciels permettant de lire les vidéos : RealPlayer, de RealNetworks, Windows Media Player, de Microsoft, ou QuickTime, d'Apple. On peut respectivement les télécharger aux adresses suivantes : www.real.com www.windowsmedia.com www.apple.com/quicktime l'Ordinateur individuel - 84-N°130-Juillet-août 2001 des longs métrages de réalisateurs indépendants, qui trouvent peu de distributeurs dans les circuits commerciaux. Mais Internet attire aussi des réalisateurs établis, comme Robert Guédiguian (Marius et Jeannette). Le site LiberaFilms présente quatre de ses films. Les grands studios français et hollywoodiens sont plus réticents à diffuser leurs productions sur le Web. Ici, Miramax met en ligne Guinevere, un film de 1999 avec Stephen Rea. Là, Pathé tente l'aventure avec la Dolce Vita, de Federico Fellini, et quelques films d'action d'Alain Delon sur le site NetCine. Mais il s'agit d'opérations ponctuelles. Les enjeux financiers sont encore incertains. John Wayne, Elisabeth Taylor... Aussi, pas question pour le moment de menacer la rentabilité de la distribution en salles et sur cassettes vidéo ou DVD. En bref : ne rêvez pas de trouver le dernier gros succès américain sur le Web avant sa sortie dans les salles de l'Hexagone. Au contraire, plus un film a du succès, plus il faudra attendre (en moyenne quatre ou cinq ans). Résultat : pour le moment, on y trouve surtout des films de série B ou des classiques des années 50. Exemples : Mclntock, un western avec John Wayne et Maureen O'Hara, et Last Time I Saw Paris avec Elizabeth Taylor. Ou encore Leprechaun, un film de 1993 avec Jennifer Aniston, rendue célèbre par la série télé Friends. La crainte de l'industrie cinématographique demeure le piratage. Même si un système de cryptage est généralement mis en place par les sites, les risques subsistent. Toutefois les pirates ne se bousculent pas pour le moment. Il faut en effet quelque 9 heures pour comprimer puis graver le film Jeanne d'Arc, de Luc Besson, sur CD-ROM avec un PC doté d'un processeur de 700 MHz.
Amateurs de courts métrages et de vieilles bobines, choisissez ! miimsommil111111r Notre sélection des 9 meilleurs sites Voici les sites de cinéma les plus intéressants du moment : six américains et trois français, qui proposent des films pour tous les goûts. Courts et longs métrages, films de studio et oeuvres d'indépendants, payants et gratuits. Nom du site Alwaysi (américain) Atomfilms (américain) Cinemanow (américain) Cinemapop (américain) Ifilm (américain) LiberaFilms (français) NetCine (français) PrimeFilm (français) Sightsound (américain) Catalogue plus de 100 classiques et un millier de films indépendants 500 longs métrages américains des milliers de courts métrages indépendants ; tout internaute peut mettre son film en ligne environ 160 courts métrages et 80 longs ; des documentaires français et étrangers quelques longs métrages français des dizaines de courts et longs métrages français indépendants Guinevere, de Miramax ; des dizaines de longs métrages américains de série B Tarif des centaines de courts métrages gratuit indépendants ; tout internaute peut mettre son film en ligne 150 longs métrages gratuit environ 50F (8 €) /mois (sur 12 mois) pour un accès illimité ; essai gratuit de 30 films durant 30 jours 300 films gratuits et 200 payants : environ 14F (2 €) /72 h ; environ 36F (5 €) /mois pour un abonnement offrant un accès illimité gratuit courts métrages : gratuits ; longs : environ 19F (3 €) /48 h ; abonnement : environ 32F (5 €) /mois (6 mois au minimum) pour un accès illimité environ 26F (4 €) /24 h courts métrages : gratuits ; longs : environ 26F (4E)/48 h ; de 52 à 78F (de 8 à 12 €) environ à l'achat de 14 à 25F (de 2 à 4 €) /24 h ; à partir de 36F (5 €) à l'achat Format Windows Media Real Windows Media Real QuickTime Windows Media Windows Media Windows Media Real QuickTime Windows Media Real Windows Media Windows Media Windows Media Mode de diffusion téléchargement et streaming téléchargement et streaming streaming streaming streaming téléchargement et streaming téléchargement téléchargement téléchargement l'Ordinateur individuel - 85 - N°130 - Juillet-août 2001 www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 130 jui/aoû 2001 Page 262