L'Ordinateur Individuel n°128 mai 2001
L'Ordinateur Individuel n°128 mai 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°128 de mai 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 274

  • Taille du fichier PDF : 236 Mo

  • Dans ce numéro : peut-on se passer de Microsoft Office ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 236 - 237  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
236 237
Trucs et astuces INTERNET >Sécurité Crypter ses pièces jointes >Comment : en faisant appel au service gratuit Cryptonline. Vous désirez envoyer par e-mail à votre associé un plan prévisionnel sur les trois années à venir, mais vous soupçonnez d'éventuelles indiscrétions de la part de vos concurrents. Cryptonline, la société qui a conçu un procédé de cryptage de fichiers sur 56 ou 128 bits, met gratuitement à la disposition des internautes un programme de codage sur 56 bits. De cette façon, avant d'expédier tel ou tel fichier, l'utilisateur peut le rendre inaccessible à toute personne qui ne dispose pas de la clé d'accès qui lui est associée. Pour cela, connectez-vous à l'adresse www.cryptonli- ne.com. Saisissez votre adresse e-mail afin d'obtenir la version libre de droits, puis cliquez sur [go]. Une applet Java s'initialisera. Au besoin, Windows vous demandera si vous acceptez le certificat d'authenticité de l'application Cryptonline. Répondez en cliquant sur [oui]. Une fois l'applet chargée, la première étape consiste à sélectionner le fichier à crypter. Pour cela, cliquez sur le bouton [parcourir]. Sélectionnezle et cliquez sur [ouvrir]. Ensuite, vous devez choisir la question qui sera posée à votre correspondant lorsqu'il cherchera à ouvrir votre fichier. Par défaut, la question est du type « Merci d'entrer votre mot de passe ». Dans le champ suivant (troisième étape), saisissez la réponse à la question (le mot de passe dans l'exemple que nous avons choisi). Confirmez la réponse (quatrième étape), puis validez en cliquant sur [ok]. Quand l'applet a terminé son travail, un message vous avertit que l'opération de cryptage s'est bien déroulée. Dans le dossier contenant votre fichier original (nommé par exemple Previsionnel.xls), vous trouverez aussi le fichier codé portant le nom Previsionnel.xls.exe. Envoyez alors ce fichier à votre correspondant comme pièce jointe. Lorsqu'il essayera de l'ouvrir, Cryptonline lui demandera le mot de passe que vous aviez dé- crypte -1:11,4L:NE U. cet FREE Clentrgo E le. 1 -12ea W Vleem.uclgel.1. 2 - Entre, la...en à pose, eraea volre mol de pae. l FILE ENCRY PT ION pe I téleollen. le Chiffrez votre document en quelques secondes replOnnene dons... pas les mots dpasse genrés p.oses..eurs IPS en utilisant le lielseaum n'est pas responsable des mets de passe perdus E..3 - Entrez la tàe à lao... (mol. pS,4 Elapa è 4M 1 OK ura. ota...é On. aie... US el, Ent. lac. Elle sera lmet ft pst de ai ehSemen1 eamero. Appuyez sur le talkeem. Sdrà En quelques clics, vous pouvez coder le fichier de votre choix avec une clé de 56 bits. fini. S'il saisit le bon mot de passe, le fichier décrypté sera créé dans le même dossier que le fichier codé. Dans la négative, le fichier sera inexploitable. Dans la mesure où le fichier crypté est du type.exe, il s'agit donc d'un programme exécutable, semblable à ceux contenus dans les archives auto-extractibles. Le fichier final est donc plus volumineux que l'original téléchargé. >Internet Explorer 5 Changer d'éditeur par défaut >Comment : en modifiant une valeur dans la Base de registres. Par défaut, lorsque vous souhaitez afficher les sources d'une page HTML en déroulant Affichage/Source, Internet Explorer, de Microsoft, ouvre automatiquement le Bloc-notes de Windows. Or, cet accessoire du système d'exploitation du PC est relativement rudimentaire. Il n'a vraiment pas été conçu pour l'affichage de code source dans les meilleures conditions de lisibilité. Pour résoudre le problème, vous avez la possibilité d'exploiter l'éditeur de texte de votre choix, simplement en modifiant une valeur dans la Base de registres. Pour cela, commencez par cliquer sur Démarrer/Exécuter. Saisissez ensuite regedit, puis validez en appuyant sur . Ouvrez successivement les clés HKEY_LOCAL_MA- CHINE, Software, Microsoft, Internet Explorer. Puis, élaborez une nouvelle clé par l'intermédiaire du menu Edition/Nouveau/Clé. Nommez-la View Source Editor. Dans cette clé, créez-en une autre que vous nommerez Editor Name. Cliquez deux fois sur [par défaut] et inscrivez le chemin d'accès complet de l'application _j Man _J P3 _J Plug, _j PrIntAppletsOnFEW,n95 _j Registration 5e.ch _j Security _j 5tvles j rooter Compabbity Version Vertov Vlevi Source Est,, â &Mot Name J ISSnuo A lava VM let MapPont À MediaPlayer Microsoft Reference WC Nom de lao ale. o P,r. e(p. défaut illiMET13111111111111EZIMIZIE RE3_1.3 2.12c. _l_à eor er l Le Bloc-notes de Windows n'est pas l'outil le plus adapté pour consulter le code source des pages HTML. Vous pouvez lui substituer le programme de votre choix. que vous souhaitez utiliser pour éditer les pages Web. Pour exploiter, Dreamweaver 4, de Macromedia, par exemple, saisissez "c:\program files\macromedia\dream weaver 4\dreamweaver.exe" (sans oublier les guillemets) et validez en cliquant sur [ok]. Fermez l'éditeur de la Base de registres et faites redémarrer Internet Explorer. A savoir Désactiver le remplissage automatique de Navigator 6 >Pour neutraliser toutes les fonctions de remplissage automatique de Navigator 6, de Netscape, déroulez le menu Edition/Préférences. Ensuite, cliquez sur la ligne SmartBrowsing, sur la partie Navigator. Désactivez l'option [activer le remplissage automatique de la barre d'adresses] et validez en cliquant sur le bouton [ok]. Lorsque vous saisirez une adresse de site, Navigator 6 ne la complétera plus. www.oi net.com l'Ordinateur individuel -236 - N°128 - Mai 2001
INTERNET Pratique Trucs et astuces >Tout navigateur Annotez les pages Web que vous visitez >Comment en exploitant le plug-in E-Quill Web-Markup. Vous avez trouvé un article intéressant sur un site Web et vous voulez en faire profiter un collègue ou un ami. Malheureusement, ce papier est noyé dans un tas d'informations qui ne vous intéressent pas. Sachez qu'il existe un plug-in qui vous permet d'ajouter des notes personnelles sur n'importe quelle page Web, de surligner des mots et même d'y dessiner. De cette façon, vous pouvez entourer l'article qui vous intéresse et envoyer la page directement à votre correspondant. Pour ce faire, il est nécessaire d'installer le plug-in. Commencez pa vous connecter à l'adresse ink.e-quill.com/product/get/registration.html ? topmeta=undefined&ha stoolbar=y. Saisissez votre e-mail afin de télécharger le produit, puis cliquez sur le bouton [finish]. Une demande d'acceptation de certificat viendra s'afficher sur votre écran. Répondez [oui]. Une fois l'installation terminée, vous verrez apparaître une nouvelle barre d'outils dotée de fonctions particulières. Par exemple, le bouton [pen] vous permet de dessiner sur une page Web ; [hilite] de surligner les parties du texte que vous jugez intéressantes ; [note] d'ajouter un com- Z111,111 Nerim est désormais présemsur tout le territoire ! Caumlunr nelge.el.c.. ple.vee leeselneo Cnais. el. eue* en nad, 1 eau..elenove Ms nouarlem... ou. FILMS » LOS MuseIss Offrez un es puce illimité à votre site erso far. Oen el.ef WIN Un " F.emar—e. t:rafr, Désignez à vos correspondants les points intéressants sur une page Web. mentaire personnel sur la page ou l'article en question ; [erase] d'effacer les modifications que vous avez apportées sur la page. Enfin, le bouton [send] permet d'envoyer par e-mail la page que vous venez de modifier. Pour que votre correspondant puisse lire cette, S:10.. : MULTIMEDIA'CINEMA Mutas "7=. I page, il n'a aucunement besoin du plug-in, il lui suffit de cliquer sur le lien inclus dans votre e-mail, qui contient l'adresse de la page modifiée. (C'est une copie de la page d'origine.) Cette dernière est stockée sur le site de E-quill.com, l'éditeur du plug-in. 1 Le livre du mois ICQ décortiqué Cet ouvrage, de la collection Guidexpress, de Micro Application, est consacré entièrement à ICQ 2000, le célèbre logiciel de messagerie instantanée. Si les fonctions de base sont relativement simples à mettre en oeuvre, en revanche les fonctions plus évoluées telles que la visio-conférence, les salles virtuelles et les services de téléphonie sont décrites avec précision. Et c'est dans ce cadre que ce livre prend tout son intérêt. Son prix : 72 F (11 €). PEUGEOT. POUR QUE L'AUTOMOBILE SOIT TOUJOURS UN PLAISIR. PEUGEOT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 128 mai 2001 Page 274