L'Ordinateur Individuel n°126 mars 2001
L'Ordinateur Individuel n°126 mars 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°126 de mars 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 254

  • Taille du fichier PDF : 219 Mo

  • Dans ce numéro : le best of du Web 2001.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
Magazine Enquête >Les nouvelles combines des fabricants pour imposer leurs encres Ne soyez plus prisonnier de votre imprimante ! Les constructeurs d'imprimantes, à jet d'encre ou à laser, viennent d'inventer de nouveaux trucs pour vous empêcher d'acheter des recharges compatibles. Beaucoup moins chères que les cartouches de marque, elles privent les fabricants de marges très confortables. Mais des parades existent... ue d'innovations coûteuses pour rendre les clients captifs ! Les constructeurs d'imprimantes laser et jet d'encre multiplient les initiatives pour empêcher les utilisateurs d'acheter des cartouches de toner ou d'encre compatibles, beaucoup plus économiques que les recharges de marque. Hewlett- Packard avait déjà intégré à ses cartouches, pour modèles DeskJet, des têtes d'impression protégées par des brevets. On ne peut donc pas effectuer des copies de ces cartouches et il n'existe pas de produit concurrent commercialisé, à l'état neuf, en France ni même dans le reste de l'Europe. On parvient seulement à trouver quelques modèles recyclés, chez Kores ou Pelikan par exemple, les plus difficiles à dénicher étant les cartouches couleur. L'écologie contre la concurrence Les grandes marques frappent dans toutes les directions. Sur le plan commercial, Lexmark a mis en place un programme efficace de récupération de ses cartouches laser OptraT. Proposant des réductions sur ses tarifs, en échange du retour des cartouches vides, la société prive les spécialistes du recyclage des pièces usagées nécessaires. Côté technologie, Epson est parvenu à retarder la concurrence, grâce à l'intégration d'une puce électronique dans ses consommables pour les imprimantes à jet d'encre Stylus Photo. Conçue avant tout pour mémoriser le niveau d'encre restant dans la cartouche, la puce, baptisée Intellidge, fait office de verrou www.01net.com Voici comment ils tentent de vous Ils ont inventé la puce qui bloque.La technique : II y a près d'un an, Epson a introduit, sur huit modèles d'imprimantes Stylus Color et Stylus Photo, une technologie qui indique à l'ordinateur le niveau d'encre encore disponible. Baptisée Intellidge, une puce électronique est fixée sur la façade de la cartouche et stocke en mémoire le volume de liquide restant. Visualisant ainsi le niveau d'encre, l'utilisateur peut, avant de lancer l'impression d'un long rapport ou d'une photo de qualité, remplacer des cartouches presque vides ou manquant d'une couleur par une neuve, quitte à les remettre en place ensuite. ›La parade : Le kit JetTec ILRS Onk Level Restore System) de la société DCI, permet de débloquer le système de verrouillage Intellidge. Le prix de ce kit, disponible pour la Stylus Photo 870/875 est d'environ 330F ttc (50,31 €). Il comprend une cartouche d'encre noire, une pour la couleur et le système de reprogrammation de la puce. Selon Philippe Bertin, président du distributeur nantais MBP, les recharges compatibles achetées ultérieurement génèrent une économie de 20 à 30%. Mais le bidouillage est un peu compliqué et risque de décourager les utilisateurs non avertis. l'Ordinateur individuel - 80-N°126 - Mars 2001 Lorsque le niveau d'encre arrive à zéro, la puce mémorise que la cartouche est vide. Une cartouche compatible, dépourvue de puce, serait considérée elle aussi comme vide, et bloquerait le fonctionnement de l'imprimante. Il faut, au départ, se procurer une cartouche Epson, aucune puce n'étant fournie par DCI. L'opération demande de décoller la pastille électronique de la cartouche pour la déposer sur un support creux, avant de l'insérer dans l'appareil de reprogrammation. La puce, « rechargée » durant quelques secondes, doit ensuite être placée sur la cartouche d'encre compatible JetTec.
4tit Canon : bravo ! Ouvert à la concurrence, Canon n'a pas de technologie susceptible de freiner l'offre de cartouches Icompatibles. Les marques tolérantes... et les autres Hewlett-Packard : carton jaune Les têtes d'impression intégrées aux cartouches sont changées à chaque recharge. Brevetées, elles empêchent l'existence de compatibles neufs. Les modèles couleur recyclés sont plus difficiles à trouver que les noir. Lexmark : carton jaune L'offre de compatibles pour jet d'encre est limitée. Récupérées par le constructeur et intégrant une puce électronique, les cartouches laser OptraT ont très peu d'équivalents compatibles. interdire les recharges compatibles Ils empêchent le recyclage des cartouches vides.La technique : Certains constructeurs récupèrent les cartouches vides pour asphyxier le marché du recyclage. Lexmark propose aux entreprises de retourner leurs cartouches laser OptraT vides, en échange d'une réduction sur le prix des neuves. « Nous récupérons 95% des cartouches du marché, déposées dans des conteneurs, ou dans un carton, à la poste, avec un envoi prépayé », explique Lydia Roué, chef des produits consommables chez Lexmark France. « Ensuite, elles sont détruites », poursuit-elle. Résultat, les fabricants de cartouches recyclées se plaignent de ne pouvoir s'en procurer afin de les nettoyer, de les rénover et de les recharger en toner. Et cela ne devrait guère s'arranger ! Onze constructeurs (dont HP, Epson, Xerox) ont créé le consortium Conibi, pour collecter les cartouches et autres consommables. Contraints de respecter une directive européenne sur la protection de l'environnement et la récupération des déchets, ils trouvent là aussi un moyen de freiner l'offre des compatibles..La parade : Les recycleurs sont prêts à se battre. « Depuis que les constructeurs ont compris qu'ils pouvaient faire de l'argent avec les consommables, ils cherchent à entraver l'industrie du recyclage », déplore Bernard Agard, président du syndicat Federec informatique. Pourtant optimiste et défendant les intérêts d'une quarantaine de spécialistes de la récupération et de la fabrication de compatibles (Armor, Emape), le responsable se souvient que HP a lancé, en 1994, une opération comparable. « Ce fut un échec », assure-t-il. En général, chaque fabricant de compatible se débrouille seul pour la récupération de cartouches usagées. Certains les rachètent directement au client, de 5 à 15F l'unité (de 0,76 à 2,29 €). D'autres importent les coques vides, neuves ou d'occasion, auprès de fournisseurs situés au Brésil ou dans le Sud de l'Europe. Epson : carton rouge L'arrivée sur le marché des nouvelles jet d'encre Stylus Photo équipées de la puce Intellidge rend l'offre de compatibles quasi inexistante pour l'instant. L'offre est riche, par contre, pour les modèles plus anciens. Ils exercent un chantage à la fiabilité ›La technique : Les constructeurs d'imprimantes tiennent un discours très critiques à l'égard des cartouches compatibles. L'encre serait parfois de mauvaise qualité, peu fiable dans les couleurs, et risquerait de boucher les têtes d'impression en séchant... On rétorquera que cet encrassement peut se produire aussi bien avec leurs modèles. Ils évoquent aussi une dispersion moins efficace des microgoutelettes, entraînant des bavures. « Le compatible dessert le matériel en général », assure Laurent Gouailhardou, chef des produits consommables chez Epson. « Il nous a fallu réaliser beaucoup de tests pour contrôler la taille et l'absorption des gouttes sur nos produits. » Ces arguments, non étayés, parviennent aux oreilles de l'acheteur, relayés par les agents commerciaux, ou les services après-vente des constructeurs. ›La parade : Il ne faut pas se laisser impressionner par le chantage à la non-réparation. Certes, en croire Gilles Orfila, responsable marketing chez Pelikan, en cas de défaillance, les dépanneurs ont souvent comme premier réflexe d'accuser la cartouche d'encre compatible. Heureusement, la menace de perte de garantie, dès l'usage de compatibles, se raréfie. D'autant qu'elle frôle l'illégalité. Contactées par téléphone, une demi-douzaine de sociétés, affiliées au réseau de maintenance d'Epson, nous ont assuré qu'elles respectaient la garantie sans restriction. « Mais si nous arrivons à prouver que c'est la cartouche compatible qui est à l'origine de la panne, nous sommes en droit de ne pas réparer », prévient Pascal Dombis, d'Epson. Mieux vaut se renseigner dès l'achat de l'imprimante. « Les textes des contrats de garantie sont parfois pervers, et il vaut mieux les lire en détail si on n'utilise pas les produits d'origine », recommande Pierre Bellanger, directeur de Médias Plus, distributeur de cartouches à Rouen. l'Ordinateur individuel - 81 -N°126 - Mars 2001 www.oi net.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 126 mars 2001 Page 254