L'Ordinateur Individuel n°124 janvier 2001
L'Ordinateur Individuel n°124 janvier 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°124 de janvier 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 208 Mo

  • Dans ce numéro : internet sans peine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Actualités L'événement >Le Pocket PC qui fait aussi téléphone À l'écran, l'utilisateur retrouve l'univers de Windows › » cela, il faut s'encombrer de deux appareils distincts : un téléphone (pour accéder au réseau) et un organiseur (pour bénéficier d'un minimum de confort visuel). Sans oublier le câble pour les relier ou une délicate liaison infrarouge qui ne supporte pas le moindre mouvement. Devant de telles contraintes, rédhibitoires pour beaucoup, on peut naturellement se contenter d'attendre l'apparition d'équipements capables de dialoguer entre eux par ondes radio, grâce à Bluetooth. Mais les appareils hybrides, à la fois téléphone et organiseur, constituent la réponse la plus élégante au problème posé par l'accès et la gestion des données en déplacement. SmartPhone ou organiseur-téléphone ? Il existe en fait deux types d'appareils répondant à ce besoin : le téléphone-organiseur (appelé SmartPhone) et l'organiseurtéléphone. Quelle différence ? L'un et l'autre ont des fonctions bien distinctes. Le SmartPhone, qui ressemble à un téléphone portable doté d'un grand écran, servira essentiellement à relever son courrier électronique ou à consulter des fils d'actualité. L'organiseur-téléphone, quant à lui, grâce à son écran plus vaste, à son système de reconnaissance d'écriture et aux logiciels bureautiques intégrés, permet la saisie de données. Microsoft est bien décidé à imposer Windows CE 3 au coeur de ces nouveaux appareils : la version complète, baptisée Pocket PC, pour les organiseurs, et la mouture allégée, nommée Stinger, pour les téléphones. L'enjeu est de taille. www.01net.com Le téléphone du futur sera multimédia Les prochaines générations de téléphones permettront d'écouter de la musique ou de regarder des vidéos en direct sur Internet. Les constructeurs pensent même que ces appareils portables munis d'un grand écran en couleurs, d'un système d'exploitation dérivé de celui des PC et compatible avec les normes de communication rapide, constitueront le principal moyen d'accès au Web. Attendu pour septembre, Quels films peut-on voir au le téléphone MultiMobile, de cinéma ce soir ? Depuis son ordina- Casio et Siemens, intègre la version teur de bureau, en se connectant allégée de Windows CE, appelée à un site spécialisé, chacun pourra Stinger. Ce système d'exploitation indiquer ses critères de choix cinémadestiné aux téléphones à grand tographiques (salles favorites, horaires, écran (ou SmartPhone) reprend genres de films préférés...). Par la les fonctions essentielles du suite, en se connectant depuis son Pocket PC. On retrouve Internet téléphone portable, il sera reconnu et Pocket Explorer et Pocket se verra proposer les films correspon- Outlook. Mais, en l'absence dant à sa présélection, avec la possid'écran tactile et pourvu seule- bilité, par exemple, d'en visionner ment d'un clavier numérique, les bandes-annonces. Tout cela est le SmartPhone sert surtout à possible avec un minimum de saisie, recevoir des données. Il est simplement avec le système de navidonc probable qu'il ne sera gation caractéristique de ce télééquipé que d'une vision- phone. La technique semble aujourneuse Word et Excel, et d'hui au point, même si les vitesses par conséquent limité à la de transfert et les temps d'autonomie consultation des fichiers. doivent progresser. Les mobiles qui permettent déjà de surfer sur le Web Adapté aux téléphones actuels, le navigateur Mobile Explorer, lancé par Microsoft, est dès aujourd'hui capable de lire aussi bien les pages WAP que les pages Web formatées pour les écrans de taille réduite. Le CMD-Z5, de Sony, est le premier modèle disponible en France à être équipé de ce nouveau navigateur dit MME. Peu de différences par rapport Une dépense moindre pour les au WAP. Le Microsoft Mobile entreprises. Les éditeurs de sites Web Explorer peut lire les pages Web n'ont plus besoin de traduire leurs pages directement, à condition toute- HTML en pages WML. Il leur suffit d'en fois que celles-ci soient adap- créer une version simplifiée, bien plus tées à la taille réduite de l'écran facile à synchroniser avec le site originel. du mobile. Pour l'utilisateur, C'est ce que fait la BBC, par exemple, pour il n'y a pas de différence diffuser ses dépêches d'actualité sur des par rapport à un site WAP. téléphones. feete, En théorie, ce navigateur Cependant, orterww est capable d'afficher des trop peu de Oeta. images ; mais pour garantir sites ont été un chargement suffisam- développés ment rapide, les pages en vue d'astransmises actuelle- surer une ment n'en contien- compatibilité nent pas. avec le MME. l'Ordinateur individuel-20 -N°124 - Janvier 2001 Suite page 22
Chaque fois que le réseau rame, ils vous appellent. C'est simple, vous êtes libre. 02000 3Com Corporation. Tous drods réservés. 3Com est une marque déposée et le logo 3Com est une marque de 3Com Corporation. Arrêtez cette sonnerie lancinante. Equipez votre entreprise avec la nouvelle gamme SuperStack'3 de 3Com. L'inventeur des réseaux Ethernet vous offre désormais un débit de plusieurs gigabits sur des câbles conventionnels en cuivre ou fibres optiques. SuperStacle 3 concentre des solutions de réseaux locaux, web, technologies sans fils et vocales en un seul réseau surpuissant, économique, facile à installer et à administrer. Cette fois, c'est votre tour d'appeler. Réveillez-vous. Cliquez sur 3com.fr ou appelez le 01 69 86 51 51.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 124 janvier 2001 Page 246