L'Ordinateur Individuel n°123 décembre 2000
L'Ordinateur Individuel n°123 décembre 2000
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°123 de décembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 302

  • Taille du fichier PDF : 264 Mo

  • Dans ce numéro : 51 micros au banc d'essai.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Actualités Le piratage des DVD-vidéo ge4 : 1. » passant par les films d'amateurs ou libres de droits. Piratage, échantillons gratuits, autoédition... le Divx est décidément bien proche du MP3 ! Grosse différence : la phase d'encodage Divx exige beaucoup de temps, une vingtaine d'heures de traitement pour un long-métrage. Mais la technologie qui permet de distribuer des vidéos sur Internet est là. et pourrait entraîner dans son sillage les créateurs de contenus, les hébergeurs de sites, les fournisseurs d'accès, les programmeurs, les entreprises, les médias et, bien sûr, les consommateurs. L'accès à haut débit est nécessaire On peut d'ores et déjà télécharger des bandes-annonces et des clips vidéo codés en Divx. En revanche, pour les trouver, c'est le parcours du combattant ! Nous avons pourtant réussi à récupérer le film LA Confidential au terme de quelques heures de lutte. Mais nous avons pu constater, au cours de notre enquête, que les pages « distribuant » des DVD-vidéo piratés disparaissent aussi vite qu'elles apparaissent (et qu'elles ont bien souvent un contenu X !). Les longs-métrages sont parfois découpés en chapitres, qu'il faut télécharger un par un. Mais on ne sera en général pas déçu du résultat — pour peu que celui qui a réalisé l'encodage ait choisi les bons paramètres ! Pourtant, le Divx est encore très loin d'avoir le retentissement du MP3. Il Nous avons récupéré le film « LA Confidential » au terme de quelques heures de lutte... est vrai que le « phénomène Divx » n'a vraiment éclaté aux Etats- Unis qu'au cours de l'été 2000, et qu'il n'existe pas d'équivalent de Napster ou de Gnutella, c'est-à-dire des solutions d'échange de fichiers largement médiatisées. Et puis, seuls les internautes ayant un accès par câble ou ADSL sont vraiment concernés. Mais, on le sait, en matière de piratage, les choses peuvent aller très vite ! L'industrie cinématographique, principale concernée par ce mode de distribution parallèle, ne semble pas trop inquiète, contrairement aux tourmentes engendrées par le MP3 dans le monde de l'édition musicale. Il n'empêche que, lors de notre enquête, certains responsables de majors nous ont laissés entendre qu'ils n'aimeraient justement pas voir se reproduire des phénomènes tels que Napster où Gnutella... à moins d'en être les régisseurs et les bénéficiaires ! En attendant, Microsoft pourrait profiter de l'intérêt suscité par son standard vidéo, puisque Windows Media Player est indispensable à la lecture des fichiers Divx. Mais d'autres pourraient bientôt voir en Divx un marché des plus juteux, à commencer par les constructeurs de matériel informatique. Et s'ils étaient en train de nous préparer des baladeurs vidéo Divx ? Karyn Poupée www.oinet.com l'Ordinateur individuel - 30-N°123 -Décembre 2000 C'est l'histoire de trois jeunes gens... Ils étaient trois à l'origine, et c'est un Français, Jérôme Rota, montpelliérain de 27 ans, qui semble bien être le chef de bande, celui qui a conçu Divx. Aujourd'hui, ils sont rejoints par d'autres dans un projet qui vise à proposer la meilleure technologie de compression vidéo fondée sur le standard MPEG4. Devise affichée : « Si vous voulez un truc vraiment bien, faites-le vous-même ! » Ils ont détourné le sigle Divx Le Divx (Digital Video express) était Divx, -) à l'origine un format de compression vidéo utilisé aux Etats-Unis pour distribuer des films sur CD. Le mode de commercialisation était assez surprenant. En effet, les supports Divx n'étaient lisibles (par des lecteurs de salon spécifiques) que durant une période limitée, un peu comme un logiciel de démonstration. N'ayant pas connu le succès escompté, le Divx disparut. Les compères ont récupéré le nom, et l'ont enrichi d'un smiley, en guise de clin d'oeil. Ils ont « adapté » les logiciels de Microsoft Le format Divx est fondé sur la norme de compression MPEG4, tout comme l'encodeur Windows Media Encoder, de Microsoft. Il ne s'agit pas d'une simple coïncidence ! Car le codec MPEG4 intégré au logiciel de Microsoft n'étant pas, en termes de qualité, à la hauteur des attentes de nos trois cinéphiles, ceux-ci l'ont quelque peu « modifié ». Objectif : le rendre capable de produire des fichiers non pas au format ASF, jugé de piètre qualité, mais au format AVI (qui, lui, a les faveurs des hackers). Baptisé Divx ; -), ce codec de remplacement permet de diviser par sept le volume de données d'un DVD-vidéo, tout en conservant une qualité des plus honorables. Grâce à lui, on passe de 4,7 Go (capacité d'un DVD) à moins de 650Mo (capacité d'un CD). Le son associé est également converti. D'un format PCM, sur un DVDvidéo, il est passé en MP3, ce qui réduit le volume de données sans trop en altérer la qualité. Enfin, pour permettre à chacun de lire les fichiers Divx, les concepteurs du format ont développé un plug-in qui, lui aussi, « modifie » Windows Media Player pour en faire un lecteur Divx. Attention, ils lancent le Projet Mayo ! Jérôme Rota n'a nullement l'intention de s'arrêter en si bon chemin. D'où l'idée de lancer une entreprise, le Projet Mayo (http://divx.ctw.cc/index_main.html). Objectif : attirer un maximum de développeurs pour mettre au point une technologie plus puissante qui permettrait de comprimer davantage, tout en maintenant, voire en améliorant, la qualité vidéo actuelle. Des avancées sont déjà annoncées, puisque Divx Deux serait en phase de test, et que d'autres versions concurrentes sont en cours de développement, en Belgique notamment, sous les dénominations 3ivx et Opencodex.
NTREZ DANS LE MONDE DES PROS Vous attendiez l'arrivée d'un appareil numérique professionnel combinant technologie, ergonomie, qualité exceptionnelle de l'image et offrant une gamme d'accessoires professionnels complète ! VOICI LE (AMEDIA E-10 : LE NOUVEAU REFLEX NUMERIOUE TOUT-EN-UN PRO [CCD 4 millions de pixels [Zoom 4 X (équivalent à un zoom classique de 35-140 mm) [Objectif super lumineux F2.0-2.4 [Double lecteur de cartes SmartMedia et (ompactFlash II [Port USB type II [Boîtier en aluminium [Ecran LCD orientable [Système complet d'accessoires E-10 AVEC LE CAMEDIA E-10 VOUS ALLEZ ENFIN REALISER VOS REVES ! OLYMPUS THE VISIBLE DIFFERENCE Pour plus d'informations, service lecteurs n°173



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 294-295L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 296-297L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 298-299L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 300-301L'Ordinateur Individuel numéro 123 décembre 2000 Page 302