L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°122 de novembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 308

  • Taille du fichier PDF : 264 Mo

  • Dans ce numéro : internet, 13 fournisseurs d'accès testés en laboratoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
Magazine Enquête >Vos logiciels cachent de drôles de surprises Ils représentent une sorte de signature des développeurs qui ont... « pondu » le programme s'entend. Cachés dans les lignes de commande d'Unix, les premiers sont apparus aux Etats-Unis dans les années 70. Au début, ces petits logiciels pirates n'étaient pas destinés aux utilisateurs, mais plutôt à la caste des programmeurs ellemême. Le phénomène partait d'une idée simple : laisser une trace, quelque part dans le logiciel, du nom des personnes ayant participé à son développement. Une motivation somme toute légitime, puisque, à l'exception du numéro de version et du nom de l'éditeur, aucune allusion n'est jamais faite aux auteurs du programme. Parfois, ils font même de la musique Au fil du temps, les technologies se sont améliorées, les PC sont passés à l'ère du multimédia, la 3D est apparue, et les oeufs de Pâques sont devenus de plus en plus sophistiqués. L'apparition de Windows, dans les années 90, a donné une dimension supplémentaire au phénomène, en permettant aux programmeurs d'exploiter des ressources multimédias pour concevoir des Easter eggs plus visuels, et parfois même musicaux. L'envie de se distinguer aidant, les plus inventifs ont ainsi pu laisser libre cours à leur créativité pour concevoir des oeufs de Pâques encore plus aboutis et tenter de se différencier ainsi de leurs confrères. Enfin, grâce à Internet, l'engouement a peu à peu débordé le cercle des initiés pour toucher une population de passionnés ou de curieux. On trouve même sur le Web des sites, souvent conçus par des programmeurs, recensant des centaines d'oeufs, dans tous les domaines possibles, des logiciels grand public aux routeurs d'entreprise, de l'environnement Windows à celui du Mac, en passant par Unix... Afin d'éviter de se mettre à dos leurs équipes de développeurs maison, les entreprises ont toujours fermé les yeux sur ce phénomène. Interrogé sur cette www.Olnet.com Affichez les volcans de Windows 98 Les concepteurs de cette version vous ont réservé une petite surprise. Si vous êtes fana de volcanologie et voulez devenir incollable sur le sujet, ils vous proposent de faire défiler sur votre écran de veille une série de noms de volcans plus ou moins exotiques. On commence ? Antonfalla, Krakatoa, Raung... Comment y accéder : Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le Bureau puis sélectionnez Propriétés. Dans la fenêtre qui s'affiche, activez Ecran de veille. Sélectionnez Texte 3D dans Regardez l'aquarium de Netscape 4.0 Reposez-vous en admirant les jolis poissons exotiques qui évoluent dans cet aquarium. Et partagez le quotidien des concepteurs de Netscape qui l'observent à loisir, mais, pour leur part, de la fenêtre de leur bureau. Comment y accéder : Ouvrez Netscape Navigator pour découvrir cet oeuf de Pâques peu discret. > Appuyez simultanément sur les touches , , . Vous voilà devant l'aquarium favori des programmeurs du navigateur Internet. Tirez le feu d'artifice de PowerPoint 97 Une petite animation originale, pour présenter l'équipe des programmeurs, au rythme des fusées qui explosent. Vous pouvez accélérer ou ralentir la présentation, voire zoomer dessus grâce aux flèches de direction. À propos de Idictosoll Powed'ede Comment y accéder : Dans Power Point 97, cliquez sur le menu d'aide avant d'opter pour : A propos de Microsoft PowerPoint. Maintenez enfoncées simultanément les touches , et . > Cliquez trois fois sur la barre horizontale qui est située sous la case consacrée aux informations de licence pour faire apparaître la séquence animée. Vous pouvez l'admirer sous l'angle de votre choix en sélectionnant l'une des deux caméras qui le filment. Vous pouvez choisir la taille de l'image, qui conditionne la fréquence de rafraîchissement. l'Ordinateur individuel - 90-N°122 -Novembre 2000 le menu déroulant et cliquez sur Paramètres. Dans Affichage, vérifiez que l'option Texte soit bien activée, saisissez Volcano et validez. Cliquez enfin sur Aperçu. Rencontrez les concepteurs du Palm Pilot Le Palm Pilot cache lui aussi son oeuf de Pâques. Celui-ci vous permet de faire connaissance avec les concepteurs du système d'exploitation du Palm. Une petite animation, des lettres qui glissent et les voilà qui apparaissent. PoimPilot System 2.0.2 Pro o'h u Ed Colligan t b C C t e k Comment y accéder : Ouvrez l'application Mémoire. Avec le stylet, pointez le haut de l'écran tout en appuyant en même temps sur le bouton [page vers le bas]. o r Suite page 92
I BY COMPAQ RÉSUMONS L'ACCÈS À INTERNET À UNE TOUCHE DE SIMPLICITÉ NOUVEAU DESKPRO EXS Une gamme complète et prête à l'emploi pour les PME 7 990 F HT(1) Ref : 470006-366 + 168636-022 Processeur Intel Pentium111 733 MHz Lecteur CD-ROM 48X Carte Réseau Ethernet 10/100 Word 2000 et Norton AntiVirus pré-installés AOL et Wanadoo pré-installés et accessibles par les raccourcis clavier Internet. Écran 15" Compaq recommande Windows 2000 pour les entreprises. SERVICES CAREPA Étendez à 3 ans la garantie sur site, intervention le jour ouvré suivant pour seulement 1 120. Ref 324405-002 NOUVEAU : OFFRE LOGICIELS Pour l'achat de ce micro, recevez grâce à Compaq jusqu'à 3 logiciels pour votre entreprise. Pour en savoir plus, connectez-vous sur : www.compaqsoftpro.com (1) 9 556 F TTC, prix généralement constaté. (2) 1340 F TTC, prix généralement constaté. Compaq France RC5 Nanterre 8652 031 85Z Crédits photos : Photodisc - Photo non contractuelle. Les offres (toutes équipées de processeur Intel) de cette annonce sont réservées au ; entreprises et sont non cumulables avec toute autre offre commer., claie. Intel, les logos Intel Inside et Pentium sont des marques déposées'et celeron est une marque commerciale d'Intel Corporation. Les autres marques citées et les logos sont déposés par leurs propriétaires respecte. Offres valables jusqu'au 30/11/00 dans la limite des stocks disponibles chez les revendeurs participant ô l'opération. Chaque revendeur reste libre de fixer ses propres prix. Compaq est susceptible de modifier les configurations et les prix présentés dans ce document sans préavis. Inspiration Techno o y Contactez un des 3000 revendeurs Compaq ou appelez le : 0 803 08 06 04* - www.compaq.fr CODE TEL ORD1100'0,99F/mn - N°réservé aux entreprises et aux professionnels - COMPAQLINE lundi au vendredi, 8h30-19h00 ReorIPPMag Four s us s in ormations, service lecteurs n°20



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 294-295L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 296-297L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 298-299L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 300-301L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 302-303L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 304-305L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 306-307L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 308