L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°122 de novembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 308

  • Taille du fichier PDF : 264 Mo

  • Dans ce numéro : internet, 13 fournisseurs d'accès testés en laboratoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Protégez, réparez, nettoyez sans effort aites un geste pour votre PC ! Véritable concentré d'efficacité compatible Windows NT/2000 et 9.x/Millenium, Norton SystemWorks regroupe au sein d'une interface unique les 4 meilleurs utilitaires du marché. Une formule toute trouvée pour l'entretien quotidien de votre PC... Parmi les logiciels de la suite Norton SystemWorks, découvrez Norton Utilities 2001 : la solution de référence pour maintenir votre PC en parfait état de marche et réparer les problèmes récurrents liés à son utilisation. Elimination durable des plantages et des pertes de fichier, optimisation de la mémoire... Rien ne lui résiste. Norton SystemWorks 2001 Norton S‘.tent\Vorks 2001 diltonillIc clic/ : Norton AntiVirtts 2001 Norton Utilities 2001 Norl(m ClvanSweep 2001 Norton WebServices Norton SystemWorks : des performances impeccables, une protection qui dure. Office DEPOT Nouvelle versionemar Norton SystemWorg Prix produit complet 11UMMItui rire...lig 699 F TTC*111,5 € Mx mise à lm 499 F TTC'lig Symantec - Immeuble River Seine - 25, quai Gallieni - 92150 Suresnes www.symantec.fr SYMANTEC. Pour plus d'informations, service lecteurs n°173
>Une nouvelle vache à lait pour Microsoft ? Nous avons testé Office 2000 en ligne La suite Office est désormais utilisable en ligne. C'est réservé aux entreprises, payant et, pour l'instant, plutôt lent. Mais si c'était l'avenir du logiciel ? Sur le papier, c'est une révolution. Vous aviez l'habitude, depuis des années, d'acheter vos logiciels, de les installer sur votre PC, de vous procurer les mises à jour, de faire évoluer votre matériel pour qu'il reste compatible dans la course impitoyable aux nouvelles versions ? Stop, oubliez tout ! Les ASP arrivent. ASP signifie Application Service Provider, autrement dit, un prestataire de services qui loue des logiciels en ligne. Les locataires sont aujourd'hui des entreprises qui accèdent ainsi aux applications installées sur le serveur de ces prestataires. Bref, un nouveau modèle économique est en train de naître, qui pourrait bien changer nos façons de travailler. Et ce modèle, Microsoft affirme le soutenir. C'est pourquoi il a décidé de mettre sa suite Office 2000 en ligne. Des services qui se passent d'Internet En France, l'éditeur a lancé un programme pilote en février dernier. Il a choisi deux sociétés pour proposer Office 2000 en mode ASP : l'éditeur Prologue Software (à travers la société ASP One Europe) et Virtual Computer, une start-up créée l'an passé. Deux entreprises aux 1. »., &MM.., 2. e, , Rent@Net › <-0 »..4.3.1b/ «..e.'rrrJe.grr +.o1. JI orree endarreeeeel..,1.reere reerree ferrue nerh...LO/nrenTIOT Longmen +tem. re treee,..1 » ere grche der.re Icre. eoreet grrer I.. regen, 4 IL, '. -,, le Wi # : A fià R. D e la am:"'Id — semoe cal — 14- e T0.0LEPU% 5,41.4ETIQUESh. DE VARIETES VARIETES DE BASE TARDIVES ‘..."'Shang° TARDIVES à', PRECOCES Charger La location a des avantages.Le côté pratique : l'entreprise se décharge de tous les problèmes d'infrastructure, de support, de mise à jour des postes et des applications à chaque nouvelle version, pour se concentrer sur son activité. De plus, les applications sont disponibles 24 heures sur 24, de n'importe où. ›La sécurité : le fournisseur s'engage par un contrat de services qui englobe diverses prestations (maintenance, hot line). Pour gérer ses données, l'entreprise bénéficie d'une VARIETES POSSIBLES.80.,., Polo « l'embus'New Oracle 00011Or Elephant VA/21,ES A ESSAYER morconi 30 a60, infrastructure plus fiable et plus sécurisée que celle dont les PME disposent généralement. ›Couverture : l'externalisation des applications peut remplacer un intranet ou un extranet. Grâce à des mots de passe, collaborateurs, clients et partenaires de l'entreprise peuvent accéder aux informations qui les intéressent.o.-La simplicité : l'utilisation de l'informatique se limite à la connexion à un serveur distant et à l'emploi de quelques applications. Epaulé par un service Actualités L'événement Le fonctionnement est identique Trame PRECOCES Iseruown Apache 60'00, 20.60, 5109, °recette 20 à 309E imclo, 3060, 100 hir... 0/rpnrr, VerRIFTT h FN fil F% IP FO F î p, La surface d'affichage est réduite A l'écran, Office en ligne apparaît dans une fenêtre, elle-même placée dans celle d'un navigateur. La surface de travail avec Office s'en trouve réduite d'autant, et elle n'occupe plus que 60% de l'écran. Autrement dit, pour qu'Office apparaisse sur une surface équivalente à celle offerte par un écran de 15 pouces, il faut disposer d'un 19 pouces ! IdeL TESTS Le laboratoire d'essais de l'Ordinateur individuel a testé le service de location de logiciels en ligne proposé par la société Prologue Software, en simulant l'activité d'une entreprise à distance. Entre la version d'Office en ligne et celle que l'on installe sur son PC, il n'y a pas de différence d'utilisation. Rien ne manque. Les fonctions de chacun des logiciels qui composent cette suite sont toutes présentes. Selon les offres, ils sont au nombre de quatre (version PME) ou de huit (version Premium). On retrouve donc, inchangés, Word, Excel, Outlook et Publisher (auxquels s'ajoutent PowerPoint, Access, FrontPage et PhotoDraw en version Premium). L'affichage est plus lent qu'avec le logiciel sur PC Côté rapidité, Office en ligne est pénalisé. Lors de nos tests, la connexion au serveur de Prologue Software (avec un modem RNIS) s'est effectuée sans problème. Mais les temps mesurés sous Excel se sont révélés décevants, malgré les 64 kbit/s alloués à l'utilisateur. L'affichage est lent et saccadé. En revanche, pour des opérations de calcul ou de traitement des données, le temps que nous avons mesuré est correct puisqu'il équivaut à celui d'un PC muni d'un processeur Celeron 566. de maintenance et une hot line, l'utilisateur n'est plus jamais « seul » devant son écran. ›L'économie : toute la puissance informatique se trouvant chez le prestataire, il est inutile de s'équiper lourdement ou d'investir régulièrement dans des technologies récentes pour suivre les évolutions d'Office. ›L'évolutivIté : le coût d'une location est facile à prévoir. Outre Office, la société a la possibilité de définir son bouquet de logiciels selon ses besoins du moment. l'Ordinateur individuel -31-N°122 -Novembre 2000 www.oinet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 294-295L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 296-297L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 298-299L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 300-301L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 302-303L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 304-305L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 306-307L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 308