L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
L'Ordinateur Individuel n°122 novembre 2000
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°122 de novembre 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 308

  • Taille du fichier PDF : 264 Mo

  • Dans ce numéro : internet, 13 fournisseurs d'accès testés en laboratoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 184 - 185  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
184 185
Bancs d'essai Baladeur MP3 de seconde génération, le Rio 500 coûte environ 2300E C'est le plus cher du marché dans sa catégorie. Ce prix est-il justifié ? Deux amateurs répondent. Le Rio 500, de S3, fait figure de Rolls Royce dans le petit monde des baladeurs MP3. En termes de prix du moins, puisqu'à 2300F environ (351 €), c'est le plus cher du marché. En termes d'encombrement aussi : il tient dans une poche de jean sans la déformer, avec ses 68 minutes de musique d'une qualité à peine inférieure à celle des CD-audio. Seule contrainte : il faut enregistrer au préalable ses morceaux favoris au format MP3, à partir d'un Mac ou d'un PC. Mais ni cette manipulation indispensable ni ce prix élevé n'ont empêché nos deux amateurs de musique d'adopter le Rio 500. Tous deux s'en servent depuis plusieurs mois, principalement pour écouter leurs groupes favoris. Notre premier utilisateur, Franck Portela, 30 ans, travaille dans les relations publiques. Tenté par l'acquisition d'un baladeur MP3, il est d'abord allé dans un grand magasin pour recueillir les conseils éclairés d'un vendeur. Le Rio 500 semblait s'imposer, mais son prix était trop élevé. « Heureusement, mes amis me l'ont offert pour mes trente ans. » Depuis, son baladeur ne le quitte plus. « J'ai une heure de trajet par jour, entre la banlieue et Paris. J'écoute de la musique tout du long : de la variété internationale... » Globalement, Franck 6 mois avec... le baladeur MP3 Photos : O livier Cadouin II a aimé... « L'ergonomie est impeccable, il est très simple à utiliser. » est très satisfait de son cadeau. « L'ergonomie est impeccable, il est très simple à utiliser. Et toutes les informations s'affichent clairement à l'écran : le titre du morceau, le nom de l'artiste ainsi que la durée des séquences. » La taille de la mémoire, 64 Mo, est parfaitement adaptée à ses besoins : « Je peux stocker une heure de musique, ce qui correspond à mon temps de trajet quotidien. Une fois par semaine, je change les titres. Avec une pile, « Avec une pile, j'ai suffisamment d'autonomie pour une semaine d'usage intensif. » « Toutes les informations s'affichent clairement à l'écran. » Franck Portela, 30 ans, agent de relations publiques, se sert quotidiennement du Rio 500 sur ses trajets. Comme le prix du baladeur dépassait son budget, ses amis lui en ont fait cadeau pour ses trente ans. Il utilise aussi la boîte aux lettres électronique mise à sa disposition. je dispose d'assez d'autonomie pour une semaine d'usage intensif. C'est vraiment confortable. » A quelques détails près, tout de même : « Les protections en mousse des oreillettes se sont vite détachées. Et je n'ai pas pu en trouver d'autres pour les remplacer » Pour ce qui est de l'esthétique, il déplore l'absence de fantaisie dans le design : « Le Rio 500 n'est vraiment pas très réussi : le mien est gris, terne, triste. Même s'il reste le plus sou- www.Olnet.com l'Ordinateur individuel -182-N°122-Novembre 2000 vent dans ma poche, j'aurais bien aimé un look plus coloré. » Le fabricant, S3, a d'ailleurs remédié à cela il y a quelques mois, en sortant une gamme de boîtiers aux couleurs vives. Notre second témoin, Jason Bouscasse, 27 ans, vient d'achever des études commerciales. Il est actuellement à la recherche d'un emploi dans le secteur des nouvelles technologies. « Je suis fan de tout ce qui est à la pointe dans ce domaine », explique-t-il.
Rio 500 Il a regretté... « Je trouve que le son est un peu aigu et il n'y a pas moyen de régler les basses. » « Il est impossible d'enregistrer directement avec le Rio, et c'est dommage. » C'est l'une des raisons qui l'ont poussé à changer son lecteur de minidisque pour un Rio 500. Le premier contact avec sa nouvelle acquisition a été très positif : « Je n'ai même pas lu la documentation : je l'ai branché, je me suis laissé guider, et ça a marché. Qui plus est, avec le MP3, le support n'est plus un problème : on peut bouger, faire un jogging, le son n'est jamais haché. Il y a même une fonction Hold, pour bloquer les touches lorsque l'on est en « Il pourrait y avoir une télécommande sur le casque, ce serait plus pratique. » Jason Bouscasse a 27 ans. Après des études commerciales, il est actuellement à la recherche d'un emploi dans le secteur des nouvelles technologies. Perfectionniste, et toujours à la pointe, c'est un utilisateur exigeant. déplacement. Et puis, il ne me faut qu'une minute pour charger une heure de musique sur mon baladeur. Sur minidisque, cela me prenait une heure ! Le gain de temps est appréciable. » Comme il possède plus de 20 Go de fichier MP3 sur son PC, il s'en sert comme d'un véritable juke-box et transfère, chaque jour, une heure de musique sur le Rio. A partir de son PC, il enregistre les titres dans l'ordre qui lui convient. Ce qui lui évite d'utiliser l'interface du Rio pour classer les morceaux dans l'ordre voulu. En effet, « sur le petit écran du Rio, l'opération est beaucoup moins facile que sur l'écran du PC ». Il écoute cette musique au cours des trajets en transports en commun entre l'Essonne, où il habite, et Paris. « La qualité sonore du Rio 500 est bonne, mais je trouve que le son est un peu aigu. Et il n'y a pas moyen de régler les basses, c'est vraiment dommage. Si j'étais l'Ordinateur individuel- 183-N°122 - Novembre 2000 amateur de techno, ce serait parfait, mais j'écoute du rock. » En ce qui concerne l'ergonomie, Jason Bouscasse s'avoue séduit par les dimensions de l'appareil : « Le Rio est tout petit, il tient dans la poche et on ne le sent pas. Comme j'ai déjà un téléphone et un agenda électronique, cette discrétion constitue un gros avantage. » L'ensemble n'est cependant pas exempt de défauts : « Il pourrait y avoir une télécommande sur le casque pour régler le volume. D'ailleurs, le cordon est un peu court. » Autre inconvénient : « Il est impossible d'enregistrer directement avec le Rio, et c'est dommage. Enfin, même si l'autonomie du baladeur est satisfaisante, je préférerais vraiment pouvoir le recharger plutôt que devoir changer la pile régulièrement. » A les entendre, il semble que nos deux utilisateurs soient plutôt satisfaits du Rio 500. Son prix, du moins pour le premier utilisateur, a pourtant constitué un sérieux frein à l'achat. On peut noter également que si l'ergonomie et la discrétion de l'appareil constituent un gros avantage, elles limitent aussi la taille de l'écran et interdisent l'usage éventuel d'un accumulateur. Quant au son, malgré sa qualité, il n'égale pas celui d'un lecteur de CD, ce qui, pour un gros consommateur de musique comme Jason Bouscasse, est un handicap. Fiche technique Sébastien Bailly Constructeur : S3. Catégorie : baladeur MP3. Prix : environ 2300F (351 E). Caractéristiques : écran rétroéclairé avec deux lignes de 25 caractères, 64Mo de mémoire, port USB, compatibilité PC/Mac, equalizer. Autonomie : 13 heures avec une pile A4 (1,5 volt). Taille : 91 x 46 x 19 mm. Poids : 78g. www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 262-263L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 264-265L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 266-267L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 268-269L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 270-271L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 272-273L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 274-275L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 276-277L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 278-279L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 280-281L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 282-283L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 284-285L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 286-287L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 288-289L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 290-291L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 292-293L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 294-295L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 296-297L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 298-299L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 300-301L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 302-303L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 304-305L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 306-307L'Ordinateur Individuel numéro 122 novembre 2000 Page 308