L'essentiel Luxembourg n°3305 18 jan 2022
L'essentiel Luxembourg n°3305 18 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3305 de 18 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le flyhigh yoga booste leur vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 18 JANVIER 2022/LESSENTIEL.LU Vite lu La police veillait au grain LUXEMBOURG La police était présente en nombre hier à midi à l'Hôpital Kirchberg, où une manifestation d'opposants aux mesures sanitaires était annoncée. Elle n'a pas eu lieu, comme un autre rassemblement évoqué à Belval. Les Pirates disent non LUXEMBOURG Lors d'un sondage en ligne, les membres du parti pirate se sont opposés à une obligation vaccinale universelle (43% pour, 54% contre) ou sectorielle (76% contre, 22% pour). Le parti s'y conformera en cas de vote à la Chambre sur le sujet. CovidCheck négligé LUXEMBOURG La police a procédé la semaine passée à 70 contrôles en lien avec les mesures sanitaires en ciblant notamment le CovidCheck dans l'horeca. Dans treize cas, des infractions ont été constatées. Un rapport ou un procès-verbal a été établi. « Avec le CovidCheck, on ne nous laisse plus le choix » ESCH-SUR-ALZETTE Devoir réaliser son CovidCheck en entreprise ne refroidit pas celles et ceux qui n’y étaient pas forcément favorables. Depuis samedi, au Luxembourg, sans CovidCheck, impossible de se rendre au travail. « Tout se passe bien car j’ai de bons employeurs », admet Steve, jardinier-paysagiste à Bertrange. « Ils sont très compréhensifs. J'ai ma première dose, et la deuxième dose est déjà prévue lundi prochain. Tous les matins, c’est un test dans le nez sous les tentes de l'armée ». Du haut de ses 21 ans, Filippa travaille quant à elle au Lycée Hubert Clément à Esch, où comme partout, « c’est obligatoire de présenter son Covid- Check, sinon on ne peut pas travailler. J’ai une collègue qui Plus de 4400infections en trois jours LUXEMBOURG Sur les 14443tests Covid réalisés de vendredi à dimanche, 4425 se sont révélés positifs, selon le bilan publié hier. Le virus a causé trois Steve, jardinier, se plie aux nouvelles obligations du CovidCheck. décès ce week-end, portant le total à 938. 72patients sont à l'hôpital (-2), dont 20 en soins intensifs. 20 843 infections actives sont recensées, un record. Xavier Bettel a aussi reçu sa dose booster LUXEMBOURG Comme plus de 270 000 résidents, le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, a reçu sa troisième dose de vaccin hier. « Boosté ! Un petit geste pour sauver des vies », a-t-il commenté sur Twitter, afin d’inciter la population à recevoir une injection complémentaire de vaccin contre le Covid. Le chef du gouvernement avait reçu sa première dose au début du mois de mai et la deuxième à la mi-août. Entretemps, il avait contracté le Covid-19 en juillet. Il avait été hospitalisé une semaine. L'ADR questionne l'action policière LUXEMBOURG Le parti ADR a réagi hier à la manifestation non déclarée de samedi dernier près de la Gare en interrogeant le gouvernement sur la réponse policière. Dans une question parlementaire, Fernand Kartheiser a réclamé des réponses sur la base légale du « confinement des manifestants » et le nombre de blessés (policiers et manifestants). ETTELBRUCK Les laboratoires qui effectuent les tests anti-Covid font face à un regain de tension. Une infirmière a ainsi été agressée mercredi dernier, dans un centre de BioneXt LAB, à Ettelbruck, a révélé le laboratoire. « Notre collaboratrice a indiqué que c’était l’heure de la fermeture, mais une des personnes qui patientaient n’a pas voulu partir, l’a saisie par le bras au moment a dû rester à la maison, car elle n’est pas vaccinée ». Au travail, Filippa doit « montrer son application tous les jours ». « Une machine est présente pour scanner notre QR Code ». « C’est une contrainte, mais on doit jouer le jeu ». Stevele reconnaît, sans cette « obligation vaccinale » pour pouvoir travailler, il n'aurait pas forcément franchi le pas. « À la base, je suis contre le vaccin. Après, j’ai besoin de travailler pour gagner ma vie, donc on n’a pas le choix. Mais je ne regrette rien. Pour le moment, je me sens bien. Je suis un peu dégoûté de devoir faire ma deuxième dose, mais pas moyen de contourner. Toute l’entreprise y est passée, donc il faut jouer le jeu collectivement. En espérant que ça passe, car la 3 e ou la 4 e dose, pour moi, c’est hors de question ». FRÉDÉRIC LAMBERT La police a bloqué le cortège près de la Gare. -PHOTO : VINCENT LESCAUT Infirmière agressée au centre de test où elle fermait la porte ». L’infirmière s’est précipitée à l’intérieur, « mais la patiente l’a suivie et plaquée dans un fauteuil en lui intimant l’ordre de lui faire un test PCR ». Un certificat médical a été établi et une plainte déposée. La direction dénonce des « actes inadmissibles ». Si les agressions verbales sont « de plus en plus fréquentes », cette agression physique est une première.
MARDI 18 JANVIER 2022/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Un carambolage sur l'A1 GASPERICH Quatre personnes ont été légèrement blessées, hier peu avant 9h, dans un carambolage entre quatre véhicules sur l'A1, entre la Croix de Gasperich et Hamm, vers l'Allemagne. Les dégâts étaient surtout matériels. Des voitures vandalisées LUXEMBOURG Quatre véhicules qui étaient stationnés rue d'Anvers, dans la capitale, ont été vandalisés hier matin. Les vitres ont été brisées et divers objets dérobés, indique la police. Une enquête a été ouverte. Ouvrier blessé à la jambe ESCH-BELVAL Un accident s'est produit hier en début d'après-midi, sur le chantier Icône, Porte de France, à Esch-Belval. Un ouvrier blessé à une jambe a été pris en charge par les pompiers et emmené à l'hôpital. Le luxembourgeois « risque de disparaître » au travail LUXEMBOURG Le thème de l’usage du luxembourgeois dans le monde du travail s’invite à la Chambre. La place du luxembourgeois fera l’objet d’une discussion aujourd'hui à la Chambre des députés. « Il faut procéder à une analyse sereine : il est de moins en moins utilisé sur le marché du travail », déplore le député Fred Keup (ADR), qui posera la question élargie au gouvernement. Selon lui, « la langue risque de disparaître » au travail. La connaissance de la langue nationale est requise dans 35% des postes vacants proposés par l’Adem, indiquait le gouvernement l’été dernier. Un chiffre stable depuis 2015. La pratique est quasi inexistante dans de nombreuses professions, constate le linguiste Jérôme Lulling : « Beaucoup de mes élèves regrettent de ne pas avoir d’occasions de pratiquer Des radars-tronçons vont fleurir LINTGEN Les autorités envisagent l’installation de radarstronçons sur l'A7, a indiqué hier le ministère de la Mobilité, confirmant une information de RTL. L’idée est d’en installer dans les tunnels, nombreux sur l’autoroute du Nord, où la vitesse est limitée à 90km/h. Le premier point envisagé est le tunnel Gousselerbierg, aux abords de la commune de Lintgen. Le calendrier n’est pas encore connu avec précision, mais les autorités affirment que le projet se concrétisera « bientôt ». Des études sont actuellement menées. Le nouveau radar-tronçon du Markusbierg a beaucoup flashé. Le personnel éducatif fait partie des salariés utilisant le plus la langue luxembourgeoise au travail. L'ACL réfléchit à devenir plus vert LUXEMBOURG L'Automobile Club du Luxembourg (ACL) a calculé qu'en faisant fonctionner sa flotte de véhicules diesels avec du biodiesel HVO, cela réduirait de plus de 50% les émissions du service routier, et même de 20% les émissions totales de CO2 de l'ACL. LUXEMBOURG Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, a annoncé hier, après une réunion des commissions Environnement et Exécution budgétaire, que le gouvernement allait proposer une loi couvrant le contrat avec SuperDrecksKëscht, l’entreprise collectant et traitant les déchets problématiques ou dangereux. Le texte sera pour partie rétroactif, puisqu’il couvrira la période 2018-2028, comme le Dan Biancalana en intérimaire LUXEMBOURG En attendant son congrès, prévu en mars, le LSAP a nommé Dan Biancalana comme président par intérim, « suite à une décision unanime du comité directeur », a indiqué hier la formation de gauche. Le député et bourgmestre de Dudelange remplace Yves Cruchten, qui a dû quitter son poste lorsqu’il est devenu chef de la fraction socialiste à la Chambre des députés. le luxembourgeois, sauf s’ils ont des enfants ou s'ils sont dans des associations ». Il explique cependant recevoir des demandes de cours de la part de salariés « de l’enseignement, des crèches ou du soin à la personne ». La langue est peu utilisée dans la finance (28% des salariés) et la construction (23%), au contraire de l’enseignement (75%), selon le Statec. « Il faut être réaliste, nous n’allons pas forcer tout le monde à apprendre le luxembourgeois, reconnaît Fred Keup. Mais il est possible de faire un effort pour conserver notre langue dans les commerces ou les hôpitaux, par exemple ». Il demande « une campagne de promotion » et davantage de cours, qui pourraient être obligatoires dans certains secteurs. Jérôme Lulling prône de son côté « le développement d’outils modernes, comme des assistants vocaux en luxembourgeois ». JOSEPH GAULIER Le bourgmestre de Dudelange occupe le poste jusqu'en mars. Une loi sur SuperDrecksKëscht prévoyait le contrat initial. La légalité de ce dernier avait été mise en cause par un rapport de la Chambre des députés, le montant total, sur dix ans, atteignant près de 100millions d’euros. Or, tout projet dépassant les 40millions d’euros nécessite théoriquement une loi spéciale. L'opposition demande une loi couvrant la période passée, mais une nouvelle procédure concernant les années à venir.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :