L'essentiel Luxembourg n°3301 12 jan 2022
L'essentiel Luxembourg n°3301 12 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3301 de 12 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : 25 ans plus tard, le tueur de Scream ressurgit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg MERCREDI 12 JANVIER 2022/LESSENTIEL.LU L’ITM veille à ce que les salariés soient protégés face au virus LUXEMBOURG La première année de la pandémie, les inspecteurs du travail ont mené 5309 contrôles liés au coronavirus. Les faillites stables en 2021 LUXEMBOURG Les faillites en 2021 auront été un copier-coller de 2020, en atteignant le nombre de 1 199, comme l’an dernier, selon CreditreformLuxembourg, qui constate que « les aides liées au Covid continuent à retarder l’évolution des faillites ». En comparaison, Il se fait menacer avec un couteau DIFFERDANGE Une personne a été menacée par un individu muni d'un couteau lundi soir à Differdange, a rapporté la police hier. Le suspect a été retrouvé sur place par les forces de l'ordre et un couteau lui a été confisqué. Sur ordre du parquet, l'individu a été interpellé et présenté hier matin devant un juge d'instruction. Les inspecteurs du travail font en moyenne 48 contrôles par jour. 1 263 faillites avaient été recensées en 2019, soit 5,07% de plus. « En 2021, plusieurs entreprises de renom ont fait faillite, ce qui a entraîné d’importantes pertes d’emplois », détaille Creditreform. Le secteur des services reste en tête avec 836 cas en 2021. Puis vient le LUXEMBOURG Selon deux avis juridiques rendus devant la commission de Contrôle de l'exécution budgétaire, l'action commerce, qui lui a subi une hausse de 14,02% pour arriver à 244 faillites, dont 116 dans l’Horesca, soit un léger recul par rapport à 2020. Dans la construction, avec 112 faillites, la hausse a été de 21,74%. Et dans la production, il y a eu sept faillites. Une collecte sans base légale Une loi spéciale de financement est requise. L’Inspection du travail et des mines (ITM) suivra de près le démarrage du CovidCheck obligatoire en entreprise, pour s’assurer qu’il est bien respecté. Mais les mesures sanitaires n’ont pas attendu ce 15janvier pour donner de l’ouvrage aux 86inspecteurs du travail (61 inspecteurs opérationnels sur le terrain et 25 affectés à des tâches administratives). Entre le 18 mars 2020, début de l’état de crise dû à la pandémie, et le 31 décembre 2020, l’ITM a effectué 2 102 contrôles spécifiques du respect des mesures Covid, indique le ministre du Travail, en réponse à une question de la députée déi Lénk Myriam Cecchetti. Résultat des courses : 356 infractions ont été constatées, indique l’ITM interrogée par « L’essentiel ». La majorité des entreprises qui ont ainsi été reprises de volée avaient omis soit d’informer les salariés sur les mesure sanitaires, soit de de la « SuperDrecksKëscht » n'a pas de base légale. En effet, l'engagement financier de l'État dans le contrat dépassant le seuil des 40 millions d'euros, ce fait devrait réquérir l'adoption d'une loi spéciale de financement. Or, une telle loi est inexistante. « Si la loi ne convient plus aujourd'hui, nous allons l’améliorer », a réagi la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, à la radio RTL. les afficher. Treize amendes administratives ont été infligées à des sociétés n’ayant pas régularisé leur situation. Entre le 20 mars et le 19 avril 2020, les chantiers avaient été contraints de fermer. Pour s’assurer que tout le monde s’y conformait, les inspecteurs ont mené 3 207 contrôles et verbalisé 18 entreprises qui n’avaient pas respecté le confinement. Hors-Covid, ils n’ont pas non plus chômé, avec 7 419 contrôles à leur actif. Cette année-là, 2 105 amendes administratives auront été infligées pour un montant conséquent de 8,9 millions d’euros. Les 61 inspecteurs du travail sur le terrain auront assuré 48 contrôles par jour, soit 208 chacun sur les 261 jours ouvrés de l’année 2020. SÉVERINE GOFFIN Un des points forts du Luxembourg sont les espaces de coworking. Sympa pour aller télétravailler LUXEMBOURG L'Administration des douanes a été contactée par de nombreux résidents ayant reçu un message suspect sur leur téléphone. Le SMS, envoyé par un expéditeur qui se présente comme « Douane », prétend qu’un envoi qui leur Colabianchi va démissionner Depuis 2009, il dirigeait la commune de Bertrange. BERTRANGE Frank Colabianchi (DP), qui dirigeait la commune de Bertrange depuis treizeans, a annoncé hier son départ le 1er mars, « pour des raisons personnelles ». Il conserve par ailleurs son poste de député. Sa succession n’a pas encore été annoncée. Les deux autres échevins, Monique Smit-Thijs et Patrick Michels, sont aussi membres du DP. LUXEMBOURG Le Grand-Duché est un bon endroit pour conjuguer travail à distance et tourisme, selon le moteur de recherche dédié au voyage, Kayak, qui le classe 13 e au niveau européen. Parmi ses points forts, on trouve sa stabilité politique, le nombre élevé d’espaces de coworking ou encore des connexions Internet rapides. La météo et le coût élevé du logement figurent, eux, sans trop de surprise parmi les points faibles. Le Portugal se classe premier. Arnaque aux faux SMS des douanes était destiné est bloqué par les douanes. Pour recevoir le colis, ils sont invités à payer des frais. C'est une arnaque. L'Administration a déposé plainte. Les personnes qui ont donné suite au message sont priées aussi de porter plainte.
Notre place financière emploie plus de 50 000 personnes ; des banquiers, gestionnaires d’actifs, assureurs, juristes, comptables, auditeurs, économistes, informaticiens, graphistes, cuisiniers, Déi Lëtzebuerger chauffeurs, personnel Finanzplaz, de FinTemoluptati sécurité etbien temperis d’autres nimo que encore. ea commolor Découvrez mi, susae qui contribue vit omnis doluptio. àladiversité Itaturde aut notre etur ? place Ibus, financièreulles qui deri cum sur www.eisfinanzplaz.lu voluptatet etullabor atur, qui ra dolores ciumquas ium que laut velenis cillab ius dolorro por pratestet, opwww.eisfinanzplaz.lu Notre place financière, c’est nous tous. r< EIS FINANZPLAZ r1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :