L'essentiel Luxembourg n°3299 10 jan 2022
L'essentiel Luxembourg n°3299 10 jan 2022
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3299 de 10 jan 2022

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : à 40 ans, Kate Middleton, future reine, rayonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg LUNDI 10 JANVIER 2022/LESSENTIEL.LU Vite lu Luxexpo va accélérer LUXEMBOURG Les seize lignes de vaccination anti-Covid du Hall Victor-Hugo ont été déplacées depuis une semaine à Luxexpo, au Kirchberg. Un site qui aura à partir de ce lundi douze lignes de plus suite à une livraison anticipée de 40 000 doses de Pfizer. Omicron est majoritaire LUXEMBOURG Le variant Omicron du Covid-19 est devenu majoritaire dans le pays, a indiqué le ministère de la Santé sur Twitter, sans pour l'instant avancer de chiffres. Le variant Delta l'était encore entre le 20 et le 24 décembre dernier, selon le LNS. LUXEMBOURG Le Luxembourg est classé « zone à haut risque » depuis hier par l’Allemagne. Les « voyages touristiques non nécessaires » au Grand-Duché Des politiques partagés sur l’obligation à se faire vacciner LUXEMBOURG La question de l'obligation vaccinale va être débattue à la Chambre. Les politiques sont divisés. Travail, loisirs, sanctions, public visé... La ministre de la Santé, Paulette Lenert, a listé les questions à trancher lors du débat « très sensible » sur l'obligation vaccinale qui doit débuter cette semaine à la Chambre. Des échanges qu'elle craint de voir durer « des semaines ». L’obligation fait son chemin dans la majorité, malgré des réserves. L'écologiste Josée Lorsché évoque « des mesures contraignantes qui nécessitent une justification ». Son parti s’est prononcé pour l'obligation, mais la députée souhaite qu' « un délai » soit défini. Gilles Le Grand-Duché classé « à haut risque » par l'Allemagne Le sujet sensible de l'obligation vaccinale divise les députés. Baum (DP) se dit « favorable, sachant que certains points seront éclaircis ces prochains jours dans la coalition ». Le CSV pourrait aussi voter la mesure. « Nous voulons sortir le plus vite possible des sont déconseillés. Une quarantaine de dix jours (test possible au plus tôt au 5 e jour) est imposée aux nonvaccinés complètement ou guéris venus du Luxembourg. Les autres doivent remplir un formulaire en ligne. Les frontaliers et personnes ayant passé moins de 24 heures au Grand-Duché ne sont pas concernés. Manifestants jusqu’au Palais, quatre arrestations LUXEMBOURG Une nouvelle manifestation contre les mesures sanitaires a eu lieu samedi, à Luxembourg. Vers 14h, un groupe parti de la Gare a été rejoint par quelques centaines de manifestants et a perturbé le trafic boulevard Royal. Certains manifestants ont été interceptés devant le Palais grand-ducal. La police a procédé à quatre arrestations. -PHOTO : EDITPRESS Cinq experts pour un avis scientifique Un groupe d'experts va être créé pour étudier l’instauration de l’obligation vaccinale, indique le gouvernement. Il sera composé des docteurs Vic Arendt et Thérèse Staub (Service national des restrictions. Or, la science nous dit que la vaccination est la solution. Donc nous sommes pour l’obligation », dit Martine Hansen. Mais la députée attend les détails de la mise en application. Pour elle, la mesure doit concerner les seuls majeurs et être limitée dans le temps. « Les frontaliers doivent logiquement être concernés », ajoute-t-elle. Pour Sven Clement (Pirate), le sujet « doit impliquer au-delà des 60 députés ». Le parti a La situation est « acceptable » LUXEMBOURG Malgré l'arrivée d'Omicron, la situation à l'hôpital est « acceptable », selon Jean-Paul Freichel, commissaire du gouvernement aux hôpitaux. « On n'a pas enregistré de flambée de patients en soins normaux ou intensifs », précise-t-il. Les interventions chirurgicales ne sont pas déprogrammées. Les absences du personnel positif augmentent, mais sont « gérables ». LUXEMBOURG Face à la déferlante du variant Omicron, les autorités vont prendre des mesures, notamment pour booster la vaccination. Le délai pour la dose de rappel sera ainsi raccourci à trois mois, a indiqué, par communiqué, le gouvernement réuni en Conseil vendredi. La durée pour le booster avait déjà été réduite de six à quatre mois en début maladies infectieuses), du Pr Claude Muller (Luxembourg Institute of Health), du Dr Gérard Schockmel (Hôpitaux Robert Schuman) et du Pr Paul Wilmes (Université du Luxembourg). consulté ses membres et se positionnera cette semaine. Deux partis sont contre. « Il n’y a pas d’élément ou d’étude justifiant cette mesure drastique », lance Nathalie Oberweis (déi Lénk), qui loue la vaccination, mais dénonce « une forme d’obligation indirecte déjà aujourd’hui ». Avis partagé par Fernand Kartheiser, qui rappelle que son parti ADR « a toujours été pour la vaccination volontaire et contre l’obligation ». JOSEPH GAULIER Malgré l'arrivée d'Omicron, les hôpitaux ne sont pas submergés. Booster pour les ados et le délai raccourci de semaine. Une dose de rappel que vont pouvoir recevoir les jeunes de plus de 12 ans, a indiqué le gouvernement. Ceux-ci sont éligibles à la vaccination depuis le 5 juillet dernier. À noter que depuis le 23 décembre, les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent se faire vacciner volontairement (depuis le 14 décembre pour les enfants « vulnérables »).
LUNDI 10 JANVIER 2022/LESSENTIEL.LU Luxembourg 5 L’homme heurté à la gare décède SCHIFFLANGE L’homme happé par un train jeudi à Schifflange est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital, a indiqué la police. La victime était originaire du sud du pays et avait 53 ans. Il aurait perdu l’équilibre. Une enquête a été ouverte. Aucun ministre ne sera à Dubaï LUXEMBOURG Au vu de l'évolution de la situation sanitaire, le gouvernement a décidé qu'aucun ministre ne ferait le déplacement à Dubaï pour la journée luxembourgeoise le 23janvier, à l'Expo universelle. Le Grand-Duché sera représenté par l'ambassadeur du Luxembourg aux Émirats arabes unis. PUB Le choix, De jeunes détenus blessent trois policiers à Dreiborn Six jeunes de l'Unisec ont refusé de rejoindre leurs cellules. sans rembarras Chez ALDI, nous privilégions La qualité, pas La quantité. Le stress du choix appartient à nos acheteurs. Ils font une sélection bien réfléchie pour chaque catégorie et veillent à ce que le bon produit se trouve en rayon pour vous. Vous pouvez donc facilement acheter des produits présentant le meilleur rapport qualité-prix. Envie de connaître d'autres raisons pour lesquelles faire ses courses chez ALDI, c'est Ëmmer clever ? Découvrez-les sur aldi.luiemmerclever. DREIBORN Une rébellion a eu lieu samedi soir à l'unité de sécurité de Dreiborn. La situation a dégénéré. Des pensionnaires de l’unité de sécurité (Unisec) pour mineurs de Dreiborn se sont révoltés samedi soir, refusant de regagner leurs cellules. La situation a dégénéré et la police a été appelée en renfort. Une intervention lors de laquelle des policiers, des gardiens et des éducateurs ont, selon nos informations, été blessés. Des faits confirmés hier par les autorités, qui précisent qu' « un groupe de six jeunes a refusé avec véhémence » de rejoindre les cellules. Les employés de l’Unisec ont contacté la police vers 22h30. Cette dernière s'est rendue immédiatement sur place. « Quand les agents ont tenté de ramener les jeunes en cellules, ceux-ci ont attaqué les policiers et le personnel de l’établissement en leur lançant d’abord divers objets, puis en les agressant. Trois policiers ont été blessés », indique le communiqué. Finalement, les forces de l'ordre ont réussi à contrôler les jeunes. Sur ordre du parquet, deux d'entre eux ont été transférés à la prison de Schrassig. Outre les trois policiers blessés, quatre membres du personnel et trois jeunes ont été conduits à l’hôpital par le CGDIS pour des contrôles. Les dégâts matériels sont très importants. MARION MELLINGER ALDI ËMMER CLEVER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :