L'essentiel Luxembourg n°3272 1er déc 2021
L'essentiel Luxembourg n°3272 1er déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3272 de 1er déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : le super-héros des enfants malades.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
VI Cinéma Lady Gaga incarne Patrizia Reggiani, l'épouse de Maurizio Gucci. Gucci, parce que Lady Gaga le valait bien DRAME Avec « House of Gucci », Ridley Scott (« Blade Runner », « Gladiator » et le récent « The Last Duel ») propose un long métrage divertissant, mais dont la tonalité est tellement particulière qu’on ne sait trop où se situer. Inspiré d’une histoire véridique, visiblement romancée, le récit s’étale sur deux décennies afin de raconter le parcours de Patrizia Reggiani (Lady Gaga), une femme dont la vie bascule le jour où elle épouse Maurizio Gucci, richissime petit-fils de Guccio Gucci, fondateur de la célèbre maison italienne qui porte son nom. Mais le mariage bat de l’aile. Et la jalousie s’installe. Le dernier acte est consacré à tout ce qui mènera à l’assassinat de Maurizio à Milan en 1995. Lady Gaga trouve ici un rôle à sa mesure au cœur d'un casting cinq étoiles. Possédée par son rôle, la chanteuse fascine autant qu’elle répulse dans ce drame tout à la fois captivant et cinglant. « House of Gucci » De Ridley Scott. Avec Lady Gaga, Adam Driver, Jared Leto, Jeremy Irons et Salma Hayek. En salle. Se réconcilier autouu COMÉDIE Repoussé depuis un an, le quatrième volet des « Tuche » débarque sur les écrans. En mode conte de Noël, ou presque... Après avoir démissionné de son poste de président de la République, Jeff Tuche (Jean- Paul Rouve) et sa famille sont heureux de retrouver leur village de Bouzolles. À l’approche des fêtes de fin d’année, Cathy (Isabelle Nanty) demande un unique cadeau : renouer les liens avec sa sœur Maguy (également jouée par Isabelle Nanty), et son mari Jean-Yves (Michel Blanc) avec qui Jeff est fâché depuis dix ans. La réconciliation aurait pu se dérouler sans problèmes, sauf que lors d’un déjeuner, Jeff et Jean-Yves vont une nouvelle fois trouver un sujet de discorde : Noël. Cette querelle familiale, qui n’aurait pas dû sortir de Bouzolles, se transforme en bras de fer entre Jeff et un géant de la distribution sur Internet. La période de Noël sera-t-elle propice à la réconciliation pour la grande famille Tuche ? Débuté en janvier 2020, le tournage des « Tuche 4 » a ensuite été stoppé au mois de mars en raison de la pandémie de Covid-19. Le script a ensuite été réécrit afin de correspondre aux nouvelles exigences sanitaires. « On a voulu écrire un conte de Noël en l’appuyant, AVENTURE La saga des chasseurs de fantômes se poursuit avec « Ghostbusters : Afterlife », suite de « Ghostbusters 2 ». Dans ce nouvel opus, les deux adolescents emménageant avec leur mère sont incarnés par Mckenna Grace et FinnWolfhard. Ils découvrent peu à peu leur relation avec les chasseurs de fantômes et l’héritage légué par leur grand-père. L’idée générale consiste à faire une transition entre les deux époques et générations, une sorte de passage de flambeau. Pour ce faire, les studios ont misé sur un truc à la mode : les enfants. Bien que prévisible, le récit est bien ficelé et malin en arrière-plan, sur une petite fable sociale. Comme on tenait à ce que le film soit, comme les précédents, avant tout familial, il fallait écrire à la fois pour les adultes et pour les en- Des clins d'œil à profusion aux « Ghostbusters » L’idée générale consiste à faire une transition entre les deux époques, une sorte de passage de flambeau. DU 01/12 AU 14/12/LESSENTIEL.LU quand il convoque la mémoire du modèle. En plus de multiplier les clins d’œil, le film va jusqu’à reprendre l’esthétique vintage du premier, trois décennies plus tard. L'ennui, c'est que « Ghostbusters : Afterlife » en oublie presque de proposer quelque chose qui lui appartiendrait. Ainsi, il manque peut-être une histoire capable d’exister par et pour elle. Sans pour autant révolutionner le cinéma hollywoodien, le film de Jason Reitman rappelle les racines du divertissement familial grand public. « SOS Fantômes : L'Héritage » De Jason Reitman. Avec Mckenna Grace, FinnWolfhard, Paul Rudd et Sigourney Weaver. En salle.
DU 01/12 AU 14/12/LESSENTIEL.LU r du sapin de Noël Deux frères qui vont s’affronter WESTERN Les frères Phil et George Burbank sont diamétralement opposés. Autant Phil est raffiné, brillant et cruel, autant George est flegmatique, méticuleux et bienveillant. À eux deux, ils sont à la tête du plus gros ranch de la vallée du Montana. Quand George épouse en secret Rose, une jeune veuve, Phil se met en tête d’anéantir celle-ci. « The Power of the Dog » De Jane Campion. Avec Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst, Jesse Plemons. En salle. fants. Ce n’est pas si facile. On a pas mal galéré. Des tonnes de brouillons ont atterri à la poubelle, on s’est souvent arrêtés, encore plus souvent découragés. Mais on s’est accrochés ! », explique Olivier Baroux, réalisateur et coscénariste du film. Dans les « Tuche 4 », Isabelle Nanty joue deux rôles : le sien, Cathy Tuche, mais aussi celui de sa sœur, Maguy. Un défi technique de taille, surtout lorsque les deux personnages ANIMATION Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée sont dans le même plan. « Je crois qu’être de nouveau cette Cathy, qu’elle adore et en même temps une Maguy qu’elle devait inventer lui plaisait beaucoup. Sur le plateau, elle faisait une prise avec Cathy, allait se changer entièrement et revenait en Maguy. Et tous ces allers et retours plusieurs fois pour une seule scène », témoigne le cinéaste français. « Les Tuche », « Les Tuche 2 - Le rêve américain » et « Les Tuche 3 » avaient respectivement réalisé 1,5 million, 4,6 millions et 5,7 millions d’entrées en France. Un succès en constante augmentation qui a logiquement donné lieu à un quatrième épisode. Annoncé au 16 décembre 2020, le film a été décalé au 3 février 2021 puis au 8 décembre. « Les Tuche 4 » D’Olivier Baroux. Avec Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Michel Blanc. Sortie le 8 décembre (avant-premières à partir du samedi 4 décembre). Seule au milieu d’enfants aux pouvoirs magiques dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant La magie d’« Encanto » est parvenue à charmer le grand public, lui conférant la première place au box-office américain dès sa sortie. d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir. Le 60 e classique d’animation Disney est coréalisé par Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith. Les deux premiers avaient déjà collaboré sur « Zootopie ». Après « Saludos Amigos » (1942), « Les Trois caballeros » (1944) et « Kuzco, l’empereur mégalo » (2000), c’est le quatrième film Disney qui explore l’Amérique latine. « Encanto » De Byron Howard, Jared Bush et Charise Castro Smith. En salle. Cinéma VII Maryam Moghadam (d.), qui campe Mina, est coréalisatrice du film. Le destin d’une mère iranienne DRAME Iran, de nos jours. La vie de Mina (Maryam Moghadam) est bouleversée lorsque son mari est condamné à mort. Elle se retrouve seule, avec leur fille à élever. Un an plus tard, elle est convoquée par les autorités qui lui apprennent qu’il était innocent. Alors que sa vie est à nouveau ébranlée, un homme mystérieux vient frapper à sa porte. Il prétend être un ami du défunt et avoir une dette envers lui. Les personnages principaux du film, où Maryam Moghadam est à la fois présente derrière et devant la caméra, sont inspirés de personnes que les cinéastes ont réellement connues. « Ballad of a white cow » De Maryam Moghadam et Behtash Sanaeeha. Avec Maryam Moghadam, Alireza Sani Far. Sortie le 1er décembre. Le monde de demain leur appartient BIOPIC 1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hiphop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et… à se heurter aux autorités. « Suprêmes » D’Audrey Estrougo. Avec Théo Christine, Sandor Funtek. En salle. Vicky Krieps et Tim Roth jouent deux cinéastes qui vont s’isoler. Ils sont en quête d’inspiration DRAME Un couple de cinéastes s’installe pour écrire, le temps d’un été, sur l’île suédoise de Fårö, où vécut Bergman. À mesure que leurs scénarios respectifs avancent, et au contact des paysages sauvages de l’île, la frontière entre fiction et réalité se brouille. « Bergman Island » De Mia Hansen-Løve. Avec Vicky Krieps, Tim Roth. En salle.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :