L'essentiel Luxembourg n°3272 1er déc 2021
L'essentiel Luxembourg n°3272 1er déc 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3272 de 1er déc 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : le super-héros des enfants malades.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Bande dessinée MERCREDI 1 ER DÉCEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Plongée dans les remous de l'Iran THRILLER En 1953, Jean d'Arven, jeune ambassadeur de France en Iran, se retrouve mêlé de très près aux troubles qui secouent le pays. Alors qu'il cherche à défendre les intérêts de son pays, notamment liés au pétrole local, il voit monter les tensions dans le pays en proie à des manifestations. Au point que le Premier ministre, Mossadegh, voit son siège vaciller. L'album restitue bien les nombreuses luttes d'influence et trahisons. « Chroniques diplomatiques. Iran 1953 ». Roulot et Simon. Le Lombard, 14,75 euros. Le personnage de Mickey revisité AVENTURE Deux auteurs, avec leur propre style, s'attaquent au mythe de Mickey. Dans quatre histoires courtes, Mickey et Minnie évoluent au Moyen Âge. Ils s'occupent entre balades en forêt, soupe de cresson et visites au sorcier Clodomir. Quant au chien Dingo, il n'est pas le dernier à vouloir s'amuser. Cormette et Martin ont réussi à donner une nouvelle vie au personnage aux grandes oreilles, dans son esprit originel. « Mickey et les Mille Pat ». Jean- Luc Cornette et Thierry Martin. Glénat, 19 euros. La crise du climat peut aussi faire rire EFFONDREMENT L'album « Les catastrophobes » fait rire sur la thématique de la fin du monde. Désopilant. A priori, le thème de la crise climatique ne se prête pas à sourire. Pourtant, Didier Tronchet a réussi cette prouesse avec son album « Les catastrophobes », fait de gags d’une page. Il présente une famille classique avec deux enfants, dont les parents sont conscients des enjeux climatiques actuels. La mère tente de trouver des solutions souvent radicales. Elle recherche même l’endroit idéal pour se réfugier. « La Bretagne ? Mais non, pas possible. Il n’y a pas assez de forêts ». Elle se rabat finalement sur le Périgord. Son mari a quant à lui plus de difficulté à quitter son confort. Partir, pourquoi pas, tant qu’il dispose d’une bonne connexion wifi, qu’il peut allumer des barbecues et brancher son congélateur. Au milieu de ces contradictions, les jeunes enfants tentent de comprendre, tandis qu’un ami vaguement climatosceptique fait quelques apparitions loufoques. De brèves références à la crise sanitaire actuelle, comme le port du masque et le confinement, ont été insérées. Une manière pour Didier Tronchet de souligner Un nouveau gros plan sur la banlieue SOCIÉTÉ Après un premier tome réussi, la série « En Falsh » revient avec un nouvel album, censé être le dernier. Le quotidien d'une banlieue est toujours dépeint, notamment la violence physique et morale qui règne entre les individus. Les dealers se montrent agressifs, les jeunes sont parfois très durs entre eux, les immeubles sont en mauvais état (mauvaises odeurs à la clé) pendant que les candidats à l'élection locale tentent de convaincre les habitants, sans vraiment y croire eux-mêmes. La désolation semble inéluctable dans la cité. Dans ce tableau sombre, renforcé par le dessin en noir et blanc, les propriétaires tentent de s'organiser contre les trafiquants. Ils sont en colère contre le syndic, contre la police, les autorités, etc. Dans cette histoire, tout le monde semble en colère. « En Falsh » reste très percutant dans son portrait sans concession des banlieues. « En Falsh ». Oz et Sanchez. Delcourt, 17,95 euros. la réalité de la crise, loin des discours niant les faits. L’écologie est partout, jusque dans la confection des repas et la vie du couple. C’est en conciliant la gravité de l’enjeu avec le quotidien banal que l’auteur manie son humour grinçant. En plus d’apporter de l’humour, l’album est pointu sur les enjeux climatiques. Les thèmes collapsologues sont à l’honneur dès la préface de Pablo Servigne, chercheur en agroécologie. JOSEPH GAULIER « Les catastrophobes ». Didier Tronchet. Fluide Glacial, 12,90 euros. Orwell encore adapté en BD CLASSIQUE « La ferme des animaux », roman incontournable de George Orwell, fait l'objet d'une belle adaptation. Cette satire du communisme met en scène la révolte des animaux d'une ferme, dont ils prennent le contrôle. Au départ idyllique, la situation dégénère très rapidement. « La ferme des animaux ». Rodolphe et Le Sourd.Delcourt,10,95euros.
N°165 MERCREDI 1 ER DÉCEMBRE 2021 Drame 14 Almodóvar veut aider son pays à panser ses plaies Musical 16 « West Side Story » revu et corrigé par Spielberg Drame 17 Une mère accompagne son fils jusqu’au bout PUB Àchacun soninstantL’essentiel : papier, digital, social,radio Cinéma Les Tuche vont-ils pouvoir fêter Noël ? Jeff Tuche (Jean-Paul Rouve), qui a choisi de quitter l’Élysée, a un défi familial de taille à relever à son retour à Bouzolles. COMÉDIE Entre tournage arrêté, réécriture du scénario et sortie repoussée, « Les Tuche 4 » arrivent enfin sur les écrans. Dans ce quatrième volet, Jeff (Jean-Paul Rouve), qui a démissionné de son poste de président de la République, et sa famille retrouvent leur village pour les fêtes de Noël. Et le seul cadeau qui ferait plaisir à sa femme, Cathy (Isabelle Nanty), serait de renouer les liens avec sa sœur (qu’elle interprète aussi). PAGES 18 ET 19 Retrouvez toutel’actualité des cinémas Kinepolis &Ciné Utopia Page 20



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :