L'essentiel Luxembourg n°3265 22 nov 2021
L'essentiel Luxembourg n°3265 22 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3265 de 22 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'ambiance de Noël est de retour à Luxembourg.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 22 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Lignées AY virulentes LUXEMBOURG Le variant Delta est à l'origine des 557 tests séquencés par le LNS du 1er au 7 novembre. Les lignées AY ont été trouvées dans 70,7% des échantillons hospitaliers et 74,3% des cas de percée post-vaccinale. Des vaccins au Rwanda KIGALI Les 12 000 doses de vaccin AstraZeneca mises à disposition via l'initiative Covax sont arrivées au Rwanda, a indiqué le gouvernement. Ce dernier s'est engagé à mettre à diposition 409 600 doses au total. Déplacements permis LUXEMBOURG La liste des pays tiers dont les ressortissants peuvent aller au Luxembourg pour des voyages non essentiels a été actualisée. Argentine, Colombie, Namibie, Pérou ont été ajoutés, Singapour et Ukraine retirées. Vacciner les enfants « pour éviter un réservoir de virus » ? L'Autriche vaccine les enfants depuis déjà quelques jours. LUXEMBOURG La question de la vaccination des 5 à 11 ans est très épineuse. Comme Israël, les États-Unis ou l'Autriche, le Luxembourg vaccinera-t-il bientôt les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid ? La réponse, très attendue, résultera d'un nouveau calcul bénéfice-risque. Si l'Ukraine a constaté une aggravation des cas chez les enfants, il n'en est pas de même au Grand-Duché, assure le Dr Isabel De La Fuente Garcia, pédiatre, spécialiste en infectiologie au CHL. « Malgré un Un test pour se rendre en France LUXEMBOURG/PARIS Dès ce lundi, les résidents non vaccinés devront présenter un test négatif datant « de moins de 24heures avant le déplacement » pour se rendre en France, selon un décret publié vendredi. Le Grand-Duché rejoint ainsi la Belgique, considérée « sous surveillance ». Cette règle ne s'applique pas aux travailleurs frontaliers et déplacements de moins de 24heures à moins de 30km du domicile. Mise à jour pour détecter les faux certificats Covid ? LUXEMBOURG Des certificats Covid au nom de Mickey ou Adolf Hitler circulent sur Internet et ont notamment été utilisés au Luxembourg. Les dossiers ont été transmis à la justice, mais reste que l'application Covid- Check ne fait pas de différence entre un vrai et un faux Covid- Check. Sven Clement, député La Task Force Covid craint une croissance exponentielle des cas. Pirates, souhaite une mise à jour de l'appli et a déposé une motion pour que ces certificats soient détectés comme c'est le cas en France ou en Italie. Des prévisions qui inquiètent LUXEMBOURG Si elle reste prudente, la Task Force Covid a estimé vendredi que la pandémie ne devrait pas ralentir ces prochaines semaines. Ses projections laissent craindre une « croissance exponentielle » des cas. Une hausse des interactions pourrait faire grimper les hospitalisations à 60 en soins normaux et plus de 25 en soins intensifs. Le gouvernement a déjà prévu de déposer « un projet de loi afin de prendre de nouvelles mesures si cela s’avérait nécessaire ». taux d’infection très élevé chez les enfants, actuellement le taux d’hospitalisation et complications reste très faible avec zéro décès à ce jour au Luxembourg, dit-elle. Des enfants sont toutefois décédés du Covid dans le monde, dont plusieurs centaines aux États-Unis ». Au Luxembourg, 124 enfants de 0 à 14 ans atteints du Covid ont déjà été hospitalisés en soins normaux et cinq en soins intensifs, selon le ministère de la Santé. À ce jour, le vaccin de Pfizer est le seul autorisé pour les 5 à 11 ans et le Grand-Duché attend l'avis de l’Agence européenne des médicaments LUXEMBOURG Le Luxembourg a pris une mesure forte vendredi en annonçant que les personnes majeures pourront recevoir la 3 e dose de vaccin six mois après la deuxième. Rien à voir avec l’Autriche, qui a décidé d'un nouveau confinement et de l’obligation vaccinale dès février. « Nous voulons rester pondérés et stables dans les mesures », explique la ministre (EMA) pour décider « comment utiliser au mieux ce vaccin chez les enfants », assure le Dr De La Fuente Garcia. Les données américaines, où la vaccination des enfants a démarré début novembre, sont aussi scrutées, confirmait minovembre le Dr Thérèse Staub, chef du service des maladies infectieuses au CHL. Les enfants risquant peu de formes graves, « si on les vaccine c'est pour éviter surtout que ce soit un réservoir de virus. Il faut donc être sûr qu'on soit en présence d'un vaccin qui n'a pas beaucoup d'effets secondaires chez les enfants ». NICOLAS MARTIN Vaccination possible en pharmacie Un nouveau centre et les pharmacies proposeront la vaccination. LUXEMBOURG Outre les trois centres de vaccination, un nouveau site a ouvert samedi à Luxembourg, au 70,Grand-Rue. Il est ouvert du lundi au samedi, de 11 à 18h. Autre nouveauté, les pharmacies pourront aussi vacciner contre le Covid. Des équipes mobiles seront dans les centres commerciaux et les communes lors de la semaine de la vaccination à partir du 6 décembre. 65,6% de la population est vaccinée. Troisième dose pour éviter le confinement de la Santé, Paulette Lenert. Interrogée sur la possibilité d’introduire des mesures similaires à celles de l’Autriche, elle affirme que « nous ne pouvons rien exclure, le virus est redoutable ». Un confinement et une obligation vaccinale ne sont pas à l’ordre du jour, car « nous ne sommes pas sous pression », même si la situation n’est « pas bonne à l'hôpital ».
LUNDI 22 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Un hôpital plus adapté LUXEMBOURG Le nouveau bâtiment du Service national de psychiatrie juvénile sur le site Kirchberg des Hôpitaux Robert Schuman a été inauguré vendredi. L’unité d’hospitalisation est passée de 23 à 30 lits et l’hôpital de jour de 12 à 32 places. Il intègre une vraie structure scolaire. Pétition à la commune LUXEMBOURG Depuis vendredi et jusqu’au 20 décembre, les résidents peuvent signer dans les communes une pétition pour réclamer un référendum sur la révision du chapitre « justice » de la Constitution. 25 000 signatures sont nécessaires. Schneider va être libéré NANCY Emprisonné depuis avril, l’ex-espion luxembourgeois Frank Schneider, soupçonné de fraude et blanchiment d’argent, sera libéré ce lundi mais assigné à résidence. La décision sur une éventuelle extradition vers les États- Unis sera rendue le 19 janvier. « Le télétravail au volant ? Il faut sévir et rapidement » LUXEMBOURG Utiliser son téléphone pour télétravailler en conduisant, le sujet fait bondir la Sécurité routière. Dès 2022, l'infraction vaudra un retrait de quatre points. Ado frappé et dépouillé LUXEMBOURG Trois individus ont frappé et dérobé le GSM, des vêtements et d'autres objets à un adolescent samedi, vers 17h, à Mamer. Deux autres agressions ont eu lieu à Luxembourg à 19 h 30 puis à 3 h dimanche. Des vols ou tentative de vols de portefeuille non loin de la Kinnekswiss et rue Notre-Dame. Bettel dément toujours avoir « triché » ou « menti » LUXEMBOURG Le Premier ministre, Xavier Bettel, est revenu vendredi sur les soupçons de plagiat dont il fait l'objet La décision de l'Université de Nancy est attendue avant la fin de l'année. concernant son mémoire de DEA de droit à Nancy en 1999. « On fait comme si j’avais triché ou voulu tricher, a-t-il souligné. Ce travail n'est pas bon, mais je n’ai pas triché, je n’ai pas menti (...) Un professeur m'a suivi », a déclaré Xavier Bettel, précisant que ce dernier a accepté ce travail « en connaissance de cause ». « À l'époque, on aurait pu faire différemment, on aurait pu faire mieux », a admis le Premier ministre, appelant à laisser « l'Université de Nancy tirer ses conclusions. Je les respecterai », a-t-il déclaré, assurant « regretter si cela laisse des traces sur la crédibilité de la politique. Mais je pense qu'actuellement je suis un Premier ministre qui fait correctement son travail ». L'usage du téléphone au volant plus durement puni. -PHOTO : EDITPRESS Qui dit télétravail suppose un usage accru du GSM et des écrans, parfois dans des conditions qui ne s’y prêtent pas. Comme lorsqu’un salarié décide de profiter d’un trajet en voiture pour participer à une réunion en visioconférence... En France, la Sanef (Société des autoroutes du nord et de l’est de la France) alertait sur des chiffres récents : 73% des télétravailleurs déclarent utiliser leur téléphone au volant et 15% plus qu’avant. « Le risque d’accident est multiplié par trois », précise la Sanef. L’essor du télétravail n’y est pas étranger. Et cela fait bondir Paul Hammelmann : « Si c’est le cas ici, il n’y a qu’une solution : sévir et rapidement. C’est PUB EXPÉRIENCE EN RÉALITÉVIRTUELLE Expo 2020 àDubaï Explorez le pavillon luxembourgeois comme si vous yétiez ! www.vr-dubai2020.lulq criminel ! », lance le président de la Sécurité routière Luxembourg, qui l'évoquera à la prochaine table ronde au ministère de la Mobilité. Car le téléphone au volant est toujours plus problématique. « Cela pourrait devenir la première cause d’accidents majeurs si certains ne changent par leurs habitudes. Il faut une certaine discipline, y compris dans les bouchons », note Paul Hammelmann, qui plaide pour « davantage de contrôles ». En phase de test en Belgique, les caméras intelligentes peuvent-elles être une solution ? « Pourquoi pas, si cela fonctionne », dit-il. Cet usage du GSM « préoccupe » le ministère de la Mobilité. Une nouvelle campagne abordant le risque « des écrans dans la voiture » sera lancée jeudi. Et il y a le volet répressif. Dès 2022, quatre points au lieu de deux seront retirés sur le permis pour usage du téléphone au volant. THOMAS HOLZER LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Digltallsation



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :