L'essentiel Luxembourg n°3261 16 nov 2021
L'essentiel Luxembourg n°3261 16 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3261 de 16 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : place à la moustache.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 People MARDI 16 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Alix Demoineaux regrette d’avoir été candidate de téléréalité. PUB Le concert de FlorentPagny Le 24 novembre, au Galaxie d’Amnéville Elle a dû se nourrir à une époque dans les poubelles PARIS Avant la téléréalité, Alix Desmoineaux a vécu des périodes de grosse galère. Si plus de 2 millions d’abonnés suivent son fastueux train de vie sur Instagram, Alix Desmoineaux n’a pas toujours connu un tel luxe. Avant d’être révélée dans la saison 4 de « La Villa des cœurs brisés » (méd.), en 2018, la Française de 28 ans, qui vit désormais en Espagne, a vraiment galéré. « Avec mon premier copain, on a eu une situation assez L’interview de l’influenceuse française de 28 ans est à voir sur notre site.compliquée. On n’avait pas trop les moyens. On ne mangeait pas toujours comme on voulait. On vivait avec un frigo vide », a-t-elle confié à Jeremstar dans une vidéo diffusée sur YouTube. Afin de remplir leur estomac, Alix, qui habitait dans une zone commerciale où elle faisait ses courses, avait trouvé une solution radicale. « À un moment donné, j’ai été obligée de considérer les bennes à poubelles. La première fois que je suis rentrée dans une benne, comme je travaillais à l’usine, j’avais pris mes chaussures de sécu. Je me suis dit : "On sait jamais je vais rentrer dans des trucs moisis. On trouve énormément de choses dans les poubelles d’un supermarché. Ça fait peur" ». L’influenceuse, qui a sorti son livre « Glowup », où elle raconte son parcours, n’a pas honte de cette période difficile. En revanche, elle regrette d’avoir été candidate de téléréalité. « C’est une épreuve dont même les plus forts n’en ressortent pas indemnes », peut-on lire dans son bouquin. Ces programmes véhiculent de mauvaises choses, à ses yeux. « Ils font l’apologie de la tromperie, c’est malsain », déplore-t-elle. GAGNE tes billets ! Pour gagner, envoie PAGNY suivi de tes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois) ouparticipe gratuitement sur lessentiel.lu/concours
MARDI 16 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Gamezone 29 « Forza »  : mais quelle beauté ! En 4x4 ou bien en supercar, le fun est toujours au rendez-vous. Vite lu « Scorn » est reporté AVENTURE « Scorn », survival horror largement inspiré de l’esthétique de l’artiste suisse H.R. Giger, a été repoussé à l’année prochaine sans autre précision. Le titre mêlant action et énigmes se déroulera dans un monde froid, organique, où les créatures difformes sont légion. « Chuchel » sur Switch INCLASSABLE Sorti en 2018 sur ordis, smartphones et tablettes, le point & click annonce son arrivée sur la console hybride de Nintendo l’an prochain. « Chuchel » verse dans l’humour au fil d’une trentaine de situations cocasses. Les morts se réveillent JEU DE RÔLE Ubisoft a annoncé que la quatrième saison d’« Assassin’s Creed Valhalla » est disponible gratuitement. Avec le Festival d’Oskoreia, les joueurs peuvent découvrir de nouvelles activités et quêtes qui vont leur permettre de remporter de nombreuses récompenses. « Call of Duty » s’enlise dans la Seconde Guerre mondiale ACTION « Vanguard » offre un multijoueur solide, mais déçoit avec sa campagne et son mode Zombie. Vue et revue jusqu’à l’indigestion à travers des années de jeux vidéo, la Seconde Guerre mondiale est de nouveau mise en avant par la franchise de guerre d’Activision « Call of Duty ». La campagne solo se déroule en 1945 et multiplie les flash-back sur tous les fronts. Brouillonne et manquant cruellement de moments COURSE Splendide, « Forza Horizon 5 » est le genre de jeu à faire acheter des Xbox Serie X par palettes entières. La nouvelle itération de la licence chère à Microsoft prend ses quartiers au Mexique et propose un immense terrain de jeu aux amateurs de grosses cylindrées, qui ont plus de 500 bolides à leur disposition. La jouabilité, arcade, répond au doigt et à l’œil. C’est un véritable plaisir d’enchaîner les épreuves, en solo ou en multi, de tous horizons et sur plusieurs surfaces. Seul un milieu urbain manque à l’appel. PC, One & Series. Playground Games.Multi. Âge : 3 ans ★★★★★ épiques, cette courte aventure ne tutoie jamais les sommets. À l’image du mode Zombie, qui malgré de bonnes idées et une connotation roguelite bienvenue s’apparente davantage à une démo. Du contenu supplémentaire devrait arriver en décembre mais, d’ici là, c’est le régime vaches maigres. Seul le multijoueur, solide comme d’habitude, tire son épingle du jeu, avec une vingtaine de cartes et « Age of Empires IV » déploie de nouvelles tactiques redoutables. Propulsé à la conquête du monde STRATÉGIE Avec ses campagnes passionnantes et ses terrains plus escarpés, « Age of Empires IV » remet la licence avec brio sur le devant de la scène. Bien que le nombre de factions soit plutôt faible (8), leurs caractéristiques bien marquées offrent de nouvelles tactiques à découvrir et à mettre en place pour décimer ses adversaires. La stratégie a encore de beaux jours devant elle, malgré des graphismes en demi-teinte. PC. Relic Entertainment. Multi. Âge : 12 ans. ★★★✩✩ des modes à foison. Dont notamment deux inédits bien sentis, à commencer par les modes Patrouille, où il faut capturer une zone circulaire qui se déplace, et Champion de la Colline, qui met en scène de petites équipes s’éliminant manche après manche pour désigner les vainqueurs. Fort d’une trentaine d’armes d’époque et de quelque 200 accessoires à débloquer, « Vanguard » récompense dignement les joueurs après chaque bataille. Quant au gameplay proprement dit, il reste fringant et jouissif. Pourtant, on reste sur sa faim, avec une fâcheuse impression de déjà vu. Tous supports. Sledgehammer Games Multi. Âge : 18 ans. ★★★✩✩ Comme d’habitude, le massacre des nazis et de leurs auxiliaires reste l’activité privilégiée des soldats réunis dans la Coalition.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :