L'essentiel Luxembourg n°3259 12 nov 2021
L'essentiel Luxembourg n°3259 12 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3259 de 12 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,2 Mo

  • Dans ce numéro : Summer, nouvelle pépite du R'nB.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg VENDREDI 12 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Deux décès de plus recensés LUXEMBOURG Le Luxembourg a enregistré deux nouveaux décès du Covid-19, portant à 854 le nombre de morts depuis le début de la pandémie. 243 nouveaux cas ont été détectés sur 3218tests. À l'hôpital, la situation est stable, avec 38patients, quinze en soins intensifs. Le vaccin anti-Covid de Moderna n'est plus délivré avant 30 ans. Moderna écarté avant 30 ans LUXEMBOURG Les moins de 30 ans ne vont plus être vaccinés avec le vaccin de Moderna, a indiqué jeudi Paulette Lenert, la ministre de la Santé. Ce vaccin ArnM ferait augmenter le risque de myocardite et péricardite chez les jeunes adultes, selon des études. Si l’Agence européenne des médicaments (EMA) n'a pas encore décidé de restriction en fonction de l’âge, le gouvernement a décidé, « par précaution », de renoncer pour le moment à l’utilisation du Spikevax. Ils dénoncent une « ségrégation » LUXEMBOURG Alors qu'ils étaient plus de 3 000 lors des dernières éditions, les participants à la 5 e marche blanche silencieuse se retrouveront ce vendredi (19h) devant la Philharmonie sous le slogan « Tous unis dans nos différences ». La marche, qui s'achèvera au Knuedler, entend dénoncer « une ségrégation sanitaire », « des libertés bafouées » et une politique gouvernementale jugée « injuste, incohérente et absurde ». « Protéger les non-vaccinés » LUXEMBOURG Porte-parole de la Task Force Covid-19, Paul Wilmes cite les leviers possibles si la situation sanitaire s'aggrave. Avec près d'un quart de sa population adulte non vaccinée, le Luxembourg aborde la quatrième vague avec inquiétude. « Pour le moment, le système hospitalier n'est pas débordé, mais il y a un risque », assure Paul Wilmes, porte-parole de la Task Force Covid-19. « La plupart des vaccinés infectés n'ont pas de symptômes graves. Si l'on doit réintroduire des mesures, ce serait avant tout pour la protection des non-vaccinés qui seront admis à l'hôpital. Le risque est plus lié à eux », poursuit le professeur à l'Université du Luxembourg. Si des mesures s'avéraient nécessaires, quels seraient les leviers possibles ? Masques Le retour des masques en classe est pressenti. On y observe « pas mal d'infections. Les moins de 12 ans n'étant pas vaccinés, c'est à prévoir », note Paul Wilmes. Ailleurs, associer masque et CovidCheck dans certaines activités pourrait être une option. Retour du Large Scale Testing « Un dépistage efficace et le suivi des contacts ont un effet. C'est un choix politique, note l'expert. Des sérologies pour tous n'auraient pas d'impact sur les transmissions, car il n'y a pas de correspondance directe entre taux d'anticorps La 5 e marche blanche silencieuse a lieu ce vendredi. -PHOTO : EDITPRESS et protection contre l'infection ». Interactions « Les échanges et interactions sont à un niveau élevé, presque normal. Il faut se demander s'il est vraiment important de faire maintenant des fêtes ou activités avec beaucoup de gens », confie-t-il. Rappel de vaccin La dose de rappel est un levier. « Mais on a vu chez les vaccinés avec Janssen que la participation n'est pas assez significative. Cela suppose des efforts ». Vacciné ou guéri Le Land allemand de Saxe et l’Autriche ont validé un passe sanitaire qui est plus strict, où le test ne permet plus d'accéder au restaurant. « Cela enlève le risque pour les non-vaccinés de s'infecter lors d'activités avec des vaccinés », dit Paul Wilmes. NICOLAS MARTIN Le masque, qui a disparu des classes depuis la rentrée, pourrait y revenir comme dans d'autres activités. Quelles nouvelles mesures seriez-vous prêt à accepter face à la quatrième vague ? Zaza, 25 ans « Je me fais tester chaque semaine. Et je continue à me laver constamment les mains. Mais je ne veux plus entendre parler de couvre-feu ». Léo, 23 ans « Je serais prêt à recevoir une 3 e ou 4 e dose de vaccin. Cela ne m’enchante pas, mais je pourrais de nouveau porter le masque assis au bureau ». Pauline, 28 ans « Je pourrais me reconfiner, mais à condition que l’on m’explique la raison. Par exemple, que les hôpitaux risquent à nouveau d’être surchargés ». À l'hôpital, la 3 e dose n'est pas obligatoire LUXEMBOURG Alors que la dose de rappel de vaccin anti-Covid leur est proposée, elle ne sera pas obligatoire pour le personnel des hôpitaux. « Elle ne peut être imposée, on peut surtout la recommander », dit le Dr Thérèse Staub, chef du service des maladies infectieuses, qui précise que les soignants sont « plutôt demandeurs ». « Le CHL n’a pas rendu obligatoire la vaccination pour son Warren, 22 ans « Le confinement, c’était marrant la première fois, ça m’a rapproché de ma famille. Mais là, je ne veux pas de durcissement des mesures, je n’en peux plus ». personnel (sauf pour les professionnels de santé recrutés depuis fin juillet), ce ne sera pas le cas pour la 3 e dose (ni pour ceux en place ni pour les recrues), précise le Dr Romain Nati, directeur général du CHL où 92% du personnel et 94% des professionnels de santé sont vaccinés. Environ 90% du personnel des Hôpitaux Robert Schuman et du Centre hospitalier du Nord est vacciné.
VENDREDI 12 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Les contrôles ciblaient le bon éclairage et l'état des véhicules. Les phares et pneus contrôlés LUXEMBOURG Dans le cadre de la campagne de sécurité routière « Wanterzäit 2021 », la police a effectué 1200contrôles entre le 18et le 31octobre dernier, ciblant la bonne visibilité et l'état technique des véhicules. 212chauffeurs ont été invités à remédier aux défaillances techniques dans un délai de trois jours, plus de 150 pour des problèmes d'éclairage. 23ont écopé d'un avertissement taxé. Plus de 90amendes ont été dressées en raison de graves lacunes sur les véhicules contrôlés. Dans quinze cas, il s'agissait d'un arrimage inadéquat du chargement et 25de défauts sur les pneus. Douze conducteurs circulaient sans vue dégagée et dix avec des défauts au niveau des plaques d'immatriculation. 20 000 tonnes de sel pour traiter les routes cet hiver LUXEMBOURG Le verglas a fait son retour ces derniers jours. L'Administration des ponts et chaussées a déjà utilisé 771,5 tonnes de sel sur le stock de 20 000. « Les hivers, nous avons un stock de 20000tonnes de sel pour traiter 3000km de routes (autoroutes, nationales, chemins repris) avec la possibilité d'en commander de nouveau », indique Ralph Di Marco, chargé de la communication des Ponts et Chaussées. 17000 à 20000tonnes sont utilisées chaque année (29300tonnes lors de l'hiver 2020/2021, après 15200 en 2019/2020). Depuis le début du mois de novembre, 771,5tonnes ont déjà été utilisées. « Ce ne sont pas les hivers froids ou avec beaucoup de neige où nous utilisons le plus de sel. Cela dépend beaucoup URSPELT Un automobiliste de 18ans est décédé mercredi soir en percutant un arbre sur le CR330, entre Urspelt et Reuler. Il a perdu le contrôle de son Les permis restent en format papier Le permis en format papier ne va pas disparaître prochainement. Depuis le début du mois, 771,5 tonnes de sel ont été utilisées. du taux d'humidité », ajoute-til. Deux fois par jour, les divisions du service hivernal reçoivent des bulletins météorologiques détaillés. « Ce n'est pas parce qu'il fait -6 °C que l'on va saler. En revanche, si des précipitations et des températures froides sont annoncées, alors Perte de contrôle fatale sur le CR330 LUXEMBOURG Contrairement à d'autres pays, le Luxembourg n'envisage pas à l'heure actuelle d'instaurer un permis de conduire sous forme digitale. François Bausch, ministre de la Mobilité, explique que les pays qui ont tenté de le faire, comme l'Allemagne et l'Autriche, ont essuyé des contraintes techniques les obligeant à reculer. Surtout, en attendant une réforme prévue fin 2022, « la directive européenne sur les permis de conduire ne prévoit pas encore cette forme ». Il n'est donc pas question d'introduire un document valable uniquement au Grand-Duché. véhicule et a heurté un arbre du côté passager. Originaire de Troisvierges, il est décédé sur les lieux de l’accident. Le parquet a ordonné une autopsie. on sort tout de suite ». 300véhicules peuvent être utilisés par le service hivernal. « Les routes sont traitées tôt le matin pour être prêtes à 6h. Mais quand il neige beaucoup et en très peu de temps, le sel a ses limites. Nos agents ne peuvent pas être partout en même Bien dégivrer pour éviter des amendes Au Luxembourg, laisser tourner le moteur quand le véhicule est à l'arrêt sans nécessité technique, pour le dégivrer ou le faire chauffer, est interdit par la loi et passible d'une amende de 49 euros. Le manque de lisibilité des plaques d'immatriculation pouvant notamment être provoqué par le givre ou le sel de déneigement peut aussi être sanctionné d'une amende de 49 euros. Rouler avec des vitres mal dégivrées, n'offrant pas une vue suffisamment dégagée au conducteur, est puni d'une amende de 74 euros. temps. Il arrive que les déneigeuses soient bloquées dans des bouchons », ajoute-t-il. Pour lui, le plus important pour circuler en cette période est d'avoir des pneus hiver et d'adapter sa vitesse aux conditions météorologiques. MARION MELLINGER Le retrait de signatures dénoncé LUXEMBOURG La lettre de l'ADR au président de la Chambre des députés concernant la pétition sur le référendum de la Constitution a occupé les débats en commission des Pétitions. Le parti dénonce la suppression de signatures électroniques. Un courrier « blessant », selon Nancy Arendt, la présidente de la commission. « Le seul cas où des signatures sont supprimées, c'est quand une personne signe plusieurs fois ou avec une fausse identité », explique-t-elle. Nouveaux portraits et anniversaire LUXEMBOURG À l'occasion du 40 e anniversaire du Grand-Duc héritier Guillaume, la Cour a publié jeudi les nouveaux portraits officiels de l'intéressé et de sa famille. Guillaume apparaît ainsi, tenant dans ses bras le prince Charles, un an et demi, aux côtés de son épouse, la Grande-Duchesse héritière Stéphanie. -PHOTO : COUR GRAND-DUCALE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :