L'essentiel Luxembourg n°3252 3 nov 2021
L'essentiel Luxembourg n°3252 3 nov 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3252 de 3 nov 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : leur maison ne les met pas sur la paille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 International MERCREDI 3 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU La saison de bouzkachi reprend KABOUL Haji Mohammad Pahlawan fait tourner bride à son étalon gris après avoir jeté la carcasse de veau au sol, et brandit sa cravache en l’air en signe de victoire. La saison de bouzkachi a commencé dans les steppes d’Afghanistan, avec pour l’instant l’assentiment des talibans. Vite lu Un hôpital attaqué KABOUL Au moins 19 personnes ont été tuées et 50 blessées hier dans une attaque suicide contre l’hôpital militaire national de Kaboul, dans un contexte de violence croissante en Afghanistan entre les talibans au pouvoir et l’État islamique. Migrant tué par la police MEXICO Un migrant cubain a été tué par les forces de sécurité au Mexique sur fond de tensions entre les autorités et 1 200 étrangers qui marchent depuis neuf jours vers la capitale « pour la liberté, la dignité et la paix ». Omis de vérifier l'arme LORS ANGELES L’assistant réalisateur qui a remis à l’acteur Alec Baldwin le revolver chargé ayant tué une cinéaste a dit aux enquêteurs qu’il aurait dû vérifier l’arme, mais a omis de le faire. Les compagnies aériennes battent de l’aile à cause de la crise sanitaire. Qu’à cela ne tienne, la low cost japonaise Peach Aviation, spécialiste des vols intérieurs et vers Taïwan, a trouvé la parade et séduit la clientèle grâce à une opération originale : elle propose des voyages surprises. Des distributeurs, appelés des gashapons, sont placés dans les quartiers des affaires à Tokyo et à Osaka pour inciter la clientèle à participer. Les Japonais sont très friands de ce jeu de hasard qui d’ordinaire contient des joujoux et des babioles. Dans le cas qui nous occupe, il suffit d’introduire 5 000 yens (environ 38 euros) dans l’appareil et il Des miraculés sous les décombres LAGOS Les services de secours nigérians ont extrait hier deux survivants des décombres du gratte-ciel en construction qui s’est effondré lundi à Lagos, la capitale économique du Nigeria, faisant au moins 15 morts et piégeant des dizaines d’ouvriers. Au total, sept personnes ont été sauvées des ruines de l’immeuble de 21 étages, a déclaré Ibrahim Farinloye, un responsable de l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema). « Il y a encore de l’espoir, beaucoup d’autres sont à l’intérieur. J’ai parlé à certains d’entre eux il y a quelques minutes et leurs voix sont fortes », a-t-il poursuivi. Les sauveteurs continuaient de s’activer hier. Un immeuble d'une avenue chic de Lagos s’est effondré lundi après-midi. La compagnie refait le plein avec ses « vols surprises » TOKYO Des distributeurs au Japon contiennent des bons pour voyager dans le pays. Arrivés à destination, les voyageurs remplissent une mission loufoque. La compagnie low cost japonaise Peach Aviation propose un petit jeu ludique qui ravit les Japonais. délivre une capsule renfermant le nom d’une ville et un avoir de 6 000 yens (environ 45 euros) pour l’achat d’un billet valable uniquement pour cette destination. La dimension ludique est poussée encore plus loin, puisqu’une mission est confiée au passager qui devra l’accomplir au cours de son voyage. Cuisiner un plat traditionnel, se déguiser en clown, manger jusqu’à tomber par terre, identifier un objet étrange… De nouveaux challenges sont sans cesse proposés. Le premier distributeur a été installé en août à Osaka. Le succès est tel que d’autres ont été implantés dans la métropole et dans la capitale. Peach Aviation indique que plus de 3 000 capsules ont été vendues en trois mois. L’entreprise compte placer davantage de gashapons dans l’archipel.
MERCREDI 3 NOVEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Économie 9 Les recettes 36 milliards Pfizer prévoit désormais 36 milliards de dollars de recettes annuelles pour le Comirnaty, son vaccin anti-Covid développé en partenariat avec la biotech allemande BioNTech, contre 33,5 milliards de dollars dans ses prévisions précédentes. Le groupe pharmaceutique américain table notamment sur la forte demande en dehors des États-Unis. Ferrari met le turbo MILAN Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a mis le turbo au troisième trimestre, affichant des commandes record et une croissance à deux chiffres des livraisons, ce qui l’a amené à relever ses prévisions pour l’ensemble de l’année. La prestigieuse PUB Le concert de Manuel de la Luz Le 26 novembre, àlaKulturfabrik 00 KULTURFABRIK marque au cheval cabré a affiché un bénéfice net en hausse de 21%, à 207 millions d’euros. Ferrari a livré au total 2 750 bolides dans le monde entre juillet et septembre, en hausse de 11,2% par rapport à 2019, avant la pandémie de Covid. Le CO2 devient roche HENGILL Une usine d’un genre nouveau capte le CO2 avant de l’emprisonner sous terre. En contrebas des versants d’un massif volcanique en Islande, Orca est la plus grande usine au monde conçue pour capter le dioxyde de carbone directement dans l’air et le transformer ensuite en roche. Lancée en septembre par la start-up suisse Climeworks, l’installation de 1 700 m² comprend huit conteneurs de transport maritime superposés en duo, formant une structure d’une dizaine de mètres de haut. L’air est aspiré par l’avant avec un ventilateur et rejeté, purifié, à l’arrière. Un filtre attrape les molécules de CO2 puis est chauffé jusqu’à 100 °C. L’opération permet de libérer le gaz pur. D’abord débarrassé de ses ultimes impuretés, le dioxyde de L’usine permet de stocker le carbone de manière stable et sécurisée. carbone est dissous dans l’eau. Le gaz y est finalement injecté à haute pression dans la roche basaltique, entre 800 et 2 000 m de profondeur. Le mélange aqueux chargé en CO2 pénètre dans la roche, poreuse comme une éponge, et se solidifie grâce à une réaction chimique du gaz avec le calcium, le magnésium et le fer contenus dans le basalte. Sous forme de cristaux blancs calcaires, le dioxyde de carbone vient s’incruster dans les petites cavités de la roche brune. Une technique qui permet d’accélérer en moins de deux ans un processus naturel appelé minéralisation, qui prend normalement des centaines de milliers d’années. GAGNE tes billets ! Pour gagner, envoie LUZ suivi de tes coordonnées par SMS au 64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois) ouparticipe gratuitement sur lessentiel.lu/concours



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :