L'essentiel Luxembourg n°3249 28 oct 2021
L'essentiel Luxembourg n°3249 28 oct 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3249 de 28 oct 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : le selfie tue une fois par semaine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 28 OCTOBRE 2021/LESSENTIEL.LU Avant le paiement direct en 2023, l'État envisage d'avancer les frais. Un accès aux soins pour les défavorisés LUXEMBOURG Ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider a présenté hier la couverture universelle de santé attendue pour 2022. Son but : donner l'accès aux soins aux plus défavorisés. Elle cible les personnes « habituellement sur le territoire national qui ne peuvent bénéficier du soutien d’un office social », ainsi que leur famille. Les droits à la Vite lu Des bons prolongés LUXEMBOURG Les résidents qui recevront une première dose de vaccin anti-Covid avant le 10 novembre auront droit à cinq bons pour des tests PCR gratuits en attendant leur rappel. La limite du 1er novembre a été repoussée. La 3 e dose pour tous ? LUXEMBOURG Le Conseil supérieur des maladies infectieuses a été saisi concernant la généralisation d'une dose booster (3 e dose) de vaccin anti-Covid. Sa recommandation est attendue. Sept infections à l'ENAD LUXEMBOURG Les 14 et 15 octobre, deux cas ont été identifiés dans une classe de l'École nationale pour adultes (ENAD) qui a été mise en quarantaine après l'apparition de deux autres cas. Au total, sept cas ont été recensés. prise en charge seront ouverts après trois mois et seule une adresse de correspondance sera nécessaire. L'État financera les cotisations à l'assurance volontaire (120euros par mois) et la participation personnelle aux frais. Le budget de 2,7 millions prévoit un soutien financier et humain aux associations, qui serviront de relais pour 1000bénéficiaires. « Nous sommes dans la quatrième vague », a admis hier la ministre de la Santé, Paulette Lenert, constatant que le Luxembourg n'échappe pas à la hausse automnale des infections observée en Europe. Et si le gouvernement cherche avant tout à faire grimper le taux de vaccination dans le pays jugé « encore trop bas » (75,1% des plus de 12 ans), aucune piste n'est écartée pour freiner le virus. À commencer par la pilule anti-Covid du laboratoire américain Merck. Si de nombreux pays, dont la France, ont déjà passé commande et que l'Agence européenne des médicaments a Une quatrième vague prend forme LUXEMBOURG Les autorités sanitaires ont reconnu hier une certaine inquiétude face à des chiffres Covid en hausse au Grand-Duché. La semaine passée, le nombre de nouveaux cas a progressé de 25% par rapport à la semaine précédente (de 786 à 981). Le taux d'incidence (nouveaux cas sur sept jours pour 100 000 habitants) était plus de deux fois plus élevé chez les non-vaccinés que chez les vaccinés (241 contre 104). À l'hôpital, onze patients sur 17 en soins normaux et cinq sur sept en soins intensifs Les non-vaccinés sont bien plus n'étaient pas vaccinés. nombreux parmi les hospitalisés. Le Luxembourg dans le coup pour les pilules anti-Covid LUXEMBOURG Via un projet de commande européenne, le Luxembourg s'est placé pour acheter des pilules du labo américain Merck. Deux détartrages dentaires par an seront remboursés LUXEMBOURG À l'occasion de la réunion quadripartite avec les partenaires sociaux, Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, a annoncé que « des améliorations au Paulette Lenert et Jean-Claude Schmit ont évoqué des négociations. lancé « un examen accéléré », le Luxembourg veut aussi y croire. « En principe, l'idée est de faire une commande européenne comme pour les vaccins. Des négociations sont en niveau de la prise en charge de la médecine dentaire sont en cours d'élaboration ». Il a été décidé de rembourser deux séances de détartrage par an. Le ministre a par ailleurs indiqué que l’assurance maladie-maternité dégageait « un résultat opérationnel négatif de 100,8millions d’euros pour 2021 ». La hausse des dépenses en est la cause. Le CovidCheck à pas feutrés LUXEMBOURG La ministre de la Santé a indiqué hier vouloir laisser du temps aux entreprises avant de tirer un bilan sur la mise en place totale ou partielle du CovidCheck au 1er novembre. « Les premières déclarations commencent à venir, il en arrive tous les jours. Il n'y a pas de raz de marée, mais elles ont encore quelques jours. Le 1er novembre n'est pas une date fixe, ce sera progressif sur des semaines », a indiqué Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé. cours et le Luxembourg s'est associé à cette démarche », expliquait hier le Directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit. Avant d'ajouter : « Si cette démarche n'avance pas assez rapidement ou n'aboutit pas, on a toujours la possibilité de faire une commande à part. Mais comme petit pays nous avons intérêt à privilégier une commande européenne ». Jean- Claude Schmit n'a pas pu préciser le nombre de pilules attendues. Pour les vaccins au regard de sa population, le Grand-Duché recevait 0,14% des commandes européennes. Selon les résultats préliminaires, le Molnupiravir de Merck, donné à des patients dans les jours suivant un test positif, permet une réduction de 50% des hospitalisations et des décès. Freinant la réplication du virus, il ne remplace toutefois pas le vaccin, mais pourrait le compléter. Au Luxembourg, l'annonce de la généralisation du CovidCheck a accéléré le rythme de vaccination de 2 000 à 5000 par semaine. NICOLAS MARTIN
JEUDI 28 OCTOBRE 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Inondations et chômage LUXEMBOURG Le Comité de conjoncture déclare avoir reçu 22 demandes de chômage partiel motivées par un « cas de force majeure pour inondations ». Treize d'entre elles ont reçu un avis favorable, tandis que neuf restent aujourd'hui en suspens. Les armes contrôlées LUXEMBOURG La loi renforçant le contrôle des armes à feu sera soumise au vote des députés d'ici décembre. Elle prévoit le renforcement des contrôles concernant les achats, le transport et le stockage d'armes civiles. Des agents indisciplinés LUXEMBOURG Devant l'augmentation du nombre d'affaires disciplinaires impliquant des fonctionnaires, du recrutement est prévu. Le commissaire chargé de l'instruction disciplinaire verra son équipe renforcée par un troisième adjoint. Xavier Bettel sous pression après le soupçon de plagiat LUXEMBOURG Le Premier ministre est accusé d'avoir copié des passages pour écrire un mémoire. L'accident fait sept blessés PÉTANGE Deux voitures et une camionnette se sont percutées hier matin à Pétange, faisant sept blessés. Deux des six occupants de la camionnette, les chauffeurs des deux voitures ont été légèrement blessés et trois autres passagers de l'une des voitures l'ont été plus grièvement. Ils ont été conduits à l'hôpital. Mission : « Faire de l’égalité en entreprise une réalité » Un guide pratique a été développé pour aider les délégués à l'égalité à peser. LUXEMBOURG Former les personnes responsables du recrutement, sensibiliser les ressources humaines, les chefs de service, éliminer les stéréotypes des offres d’emploi ou développer des partenariats avec des écoles : voici des outils qui doivent permettre aux délégués à l’égalité de jouer un rôle plus grand dans les entreprises. La Chambre des salariés (CSL) et le ministère de l’Égalité ont adressé à ces délégués un guide pratique téléchargeable sur le site de la CSL. « Ils n’agissent pas seulement en cas de problème, insiste la ministre Taina Bofferding. Ils sont là pour faire de l’égalité une réalité ». Chaque entreprise de quinze salariés ou plus doit nommer un délégué à l’égalité. Le Premier ministre se retrouve dans une affaire embarrassante. Xavier Bettel est rattrapé par son travail universitaire datant de 1999. Une grande partie de son mémoire (« Vers une réforme possible des modes de scrutin aux élections du Parlement européen ? ») a été copiée, selon un article publié hier par reporter.lu. Sur 56pages, seulement deux ne montrent aucune trace de copiécollé, selon le média en ligne. « Il y a plus de 20 ans, j’ai rédigé mon mémoire dans le cadre d’un diplôme d’études approfondies (DEA), évalué et reconnu par l’Université de Nancy-II », a réagi le Premier ministre. « D’après mes souvenirs, j’ai écrit ce travail en toute âme et conscience ». Xavier Bettel ne nie pas totalement les faits : « Du point de vue d’aujourd’- hui, je reconnais qu’on aurait PUB Juaqu'à, ce DIMANCHE 31/10 LE GOÛT DU FRAIS Boulettes fraîches 16 67/kg) HAUT FIR MUER pu - oui, peut-être qu’on aurait dû - le faire autrement ». Il envisage des conséquences : « Je fais confiance à l’Université pour évaluer si l’œuvre répond aux critères de l’époque. Si tel n’est pas le cas, j’accepte une LALDI Transparency Code (ATC) vous permet d'en'savoir plus sur l'origine de notre viande fraîche. Curieux ? Scannez le code AT QR sur l'emballage ! Promotion valable du lundi 25/10/21 au dimanche 31/10/21 inclus et jusqu'à épuisement des stocks. Grouss Gualitéit, kleng Prâisser décision correspondante en ce sens ». L’Université de Lorraine a expliqué qu'elle ne disposait alors pas de logiciel antiplagiat. « Une instruction sera menée », pouvant mener à « d'éventuelles sanctions ». Sans appeler à la démission, l’opposition ne ménage pas ses critiques. « Les accusations sont très graves, nous attendons une prise de position de l’Université de Lorraine », indique Martine Hansen, coprésidente de la fraction CSV. Nathalie Oberweis (déi Lénk) évoque « des reproches graves qui interpellent sur la méthode professionnelle du Premier ministre ». Sur le fond, la députée « ne compte pas se plonger dans une affaire datant d’il y a 20 ans ». JOSEPH GAULIER IA12E1311E0.0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :