L'essentiel Luxembourg n°3246 25 oct 2021
L'essentiel Luxembourg n°3246 25 oct 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3246 de 25 oct 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : retour vers le futur à la Rockhal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 Luxembourg LUNDI 25 OCTOBRE 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Incendie dans le salon RODANGE Samedi, vers 9h, un feu s'est déclaré dans le salon d'une habitation de la route de Longwy, à Rodange. Les secours se sont rapidement rendus sur place. Aucune personne n'a été blessée. Contre le harcèlement LUXEMBOURG Dans le cadre d'une campagne de sensibilisation au harcèlement scolaire, le CePAS propose demain, à 20h, une représentation de la pièce « Nuit d'Aurore », au forum Geesseknäppchen., luxembourg-ticket.lu PUB AVIS AU PUBLIC Ruée vers les manteaux dans les boutiques de la capitale LUXEMBOURG Beaucoup de monde dans les rues de la capitale hier à l'occasion du Mantelsonndeg, couplé à une météo clémente. Les rues commerçantes de Luxembourg étaient noires de monde hier. Les passants déambulaient entre les magasins, à l’occasion du Mantelsonndeg, ce dimanche de promotion sur les vêtements, notamment les manteaux. « Nous venons d’ouvrir, mais nous avons déjà vendu pas mal de choses », constate Raymond, patron d'une boutique de vêtements pour hommes. Selon lui, l’événement est très utile, car « nous avons perdu pas mal d’argent avec le Covid ». COMMODO ET INCOMMODO Décision d’autorisation Conformément àl’article 16, alinéa 4delaloi du 10 juin 1999 relative aux établissements classés, telle qu’elle aété modifiée, le collège des bourgmestre et échevins delacommune de Käerjeng informe lepublic qu’en date du19octobre 2021, Madame la Ministre de l’Environnement, du Climat etduDéveloppement durable a accordé l’autorisation à la SA Proximus Luxembourg àexploiter un site radiotechniqueàL-4930 Bascharage, 2, Boulevard J-F Kennedy, LUREF : 61494, 70343, surlatoiture d’un immeuble. Bascharage, le 25 octobre 2021 Le collège des bourgmestre et échevins MichelWOLTER Josée-Anne SIEBENALER-THILL Frank PIRROTTE Richard STURM Le Mantelsonndeg a attiré de nombreux clients dans les magasins. Dans les rues, de nombreux clients étaient chargés de paquets, comme Mylène : « Je venais sans but précis, c’était l’occasion de sortir. J’ai acheté un manteau, cela valait le coup ». De son côté, Moica a pris « des manteaux et des petites choses » pour sa fille « repérés dans la semaine », mais LUXEMBOURG Une enquête de l’Administration de l’environnement, réalisée par TNS Ilres auprès de 1012ménages résidents, montre qu’un résident sur deux achète ou utilise des produits de seconde main. Presque toutes les personnes interrogées trouvent que le réemploi d’objets est « une bonne idée » et qu’« il faut l’encourager ». Même si le prix et le respect de l’environnement sont les principaux moteurs de l’achat achetés le jour de la remise ! Pour Emma, venue de Paris, le hasard a bien fait les choses : « Un serveur vient de me parler de cet événement. J’en ai profité pour acheter une veste ». Les commerçants étaient unanimes sur les retombées de l'ouverture dominicale. « Beaucoup de clients cherchent une pièce chaude », se réjouit Stéphanie, responsable d'une boutique pour enfants. « Cela a bien démarré, les gens sont venus plus tôt que d’habitude », renchérit Cynthia, qui gère un boutique et constate que les résidents « sont fidèles au Mantelsonndeg ». Elle reconnaît que « le dimanche, il y a aussi des curieux. Avec un peu de chance, ils achètent ». JOSEPH GAULIER Les résidents friands de produits de seconde main Construire ses rêves en Lego SANEM Les Brick Days ont rassemblé les passionnés de Lego ce week-end à Sanem. « Il y a notamment une grue de 2,5m de haut », montre Robert Martoletto, président de l’ASBL Luxembourg Lego User Group, organisateur de l’événement. Tamara est venue avec ses trois enfants. « Mon fils de 8ans est fan, il est ravi d’être là, dit-elle tout sourire. Dans mon enfance, j’ai aussi joué aux Lego, maintenant, c’est à leur tour ». de seconde main, ce dernier se fait majoritairement « quand l’opportunité se présente ». Autre enseignement de l'enquête : neuf résidents sur dix ont déjà donné un produit qu’ils n’utilisaient plus, et plus de la moitié ont déjà acheté ou vendu d’occasion. Les plus jeunes se révèlent être les plus adeptes de ces pratiques. Le prix et le respect de l’environnement constituent les principales motivations de l’achat d’occasion. Certains modèles n'existent pas dans le commerce.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :