L'essentiel Luxembourg n°3241 18 oct 2021
L'essentiel Luxembourg n°3241 18 oct 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3241 de 18 oct 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : le Bayern assomme la concurrence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 18 OCTOBRE 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Dose supplémentaire LUXEMBOURG Le gouvernement a décidé vendredi de proposer une dose de vaccin à ARN messager (Pfizer/BioNTech ou Moderna) aux personnes ayant reçu une dose de Janssen. Ceci pour renforcer l'efficacité du vaccin. Une nouvelle victime LUXEMBOURG Le coronavirus a entraîné un nouveau décès vendredi, selon le bilan publié par les autorités. Il s'agit de la 839 e victime depuis le début de la pandémie et de la quatrième depuis le début du mois d'octobre. Mesures Covid au vote LUXEMBOURG Les nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19 seront soumises au vote à la Chambre ce matin, pour entrer en vigueur demain. Elles prévoient notamment l'extension du CovidCheck pour les loisirs. « Prévoyez 15% de budget en plus pour payer votre maison » LUXEMBOURG Lespénuriesde matériauxetdemain-d’œuvre ontunimpactsurleschantiers denouvellesmaisons. « Pour 2022, je conseille à mes clients de prévoir une hausse des budgets de l’ordre de 15% ». Architecte au Windhof, Marc Meiers est aux premières loges pour constater les effets des pénuries dans la construction. « L’autre gros problème c’est la maind’œuvre et l’incapacité à rattraper le retard de 2020 ». Bilan : des chantiers souvent « reportés de six mois », des corps de métier submergés et des devis qui grimpent. « Le prix de certaines pièces de bois a doublé, les châssis arrivent au compte-gouttes. Les menuisiers, les couvreurs sont parmi les plus concernés par les pénuries, qui touchent moins les plâtres et revêtements de sols », observe-t-il. L’architecte ne peut qu’accepter les hausses de tarifs « si l’entreprise La période est compliquée pour faire construire sa maison ou installer des aménagements intérieurs. Les anti-CovidCheck mobilisés « Vaccinés ou non vaccinés, nous restons unis et solidaires », clament les organisateurs de la réunion. LUXEMBOURG La perspective de la généralisation du régime de la Philharmonie à la Chambre des députés et ont acclamé coup portaient un ballon blanc et presque aucun n’était masqué, ont scandé « Liberté ! Li- CovidCheck, qui doit être comme une rock star le controversé DrOchs, condamné par berté ! », ou encore « Mir sinnadoptée par les députés ce matin, les a remobilisés. Entre l’Ordre des médecins pour fräi ! » (Nous sommes libres), « 3 500 et 4000 » opposants avoir enfreint une dizaine d’articles du code de déontologie. avant de repartir vers le aux mesures anti-Covid, selon la police, ont défilé vendredi soir lors d’une marche blanche Une fois devant le Parlement, les manifestants, dont beau- Knuedler pour une nouvelle halte devant l’hôtel de ville, d’où ils ont lâché les ballons. prouve qu’elle a subi cette hausse chez le fabricant ». L’un des clients de Marc Meiers a vu la facture de sa maison grimper de 20 000 euros avec les pénuries (470 000 au lieu de 450 000). « En général, les gens ne sont pas "pris à la gorge", mais certains projets sont abandonnés faute de pouvoir garantir les prix ». L’architecte évoque des budgets qui ont augmenté à quatre reprises en 2020. L’aménagement intérieur souffre aussi, comme les cuisinistes. « Outre le problème des matériaux, avant le souci du bois ou des puces d’ordinateurs, il y a celui des conteneurs depuis la Chine. Le transport est surchargé et les prix LUXEMBOURG Remontés contre l'extension du CovidCheck au monde du travail, les syndicats OGBL, LCGB et CGFP ont lancé hier un ultimatum au gouvernement et à la majorité. Dans une lettre commune, montent », voit une enseigne. « Les fournisseurs se font livrer mais ne savent pas ce qu’ils recevront. Des clients doivent patienter ou faire avec une cuisine ou un aménagement incomplet, en raison d’éléments indisponibles ou de retards. Parfois, nous devons retourner deux fois sur place pour le montage ». NICOLAS MARTIN Les syndicats lancent un ultimatum Asselborn vise un nouveau mandat LUXEMBOURG Le ministre LSAP des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a indiqué à « Paperjam » qu'il briguera un nouveau mandat aux élections législatives de 2023. « J'ai dit que je serai candidat si mon parti m'y autorise », a-t-il dit. Les ministres LSAP Schneider et Kersch ont annoncé un recul de leur engagement politique. ils demandent que ce point soit séparé du reste de la loi Covid lors du vote et rejeté. Si aucun compromis n'est trouvé d'ici la fin du mois, les syndicats s'opposeront par « des mesures juridiques et syndicales ». Le ministre aura alors 74 ans.
LUNDI 18 OCTOBRE 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Vite lu Frieden en mode « euro » LUXEMBOURG Le président de la Chambre de commerce, Luc Frieden, a été élu au poste de président d'Eurochambres, l'association faîtière des Chambres de commerce européennes. Il entrera en fonction en janvier 2022. Consultation sur la PAC LUXEMBOURG En vue de la mise en œuvre de la nouvelle politique agricole commune (PAC), le gouvernement lance une consultation publique, du 18 octobre au 17 novembre. Elle se trouve sur, enquetes.public.lu/fr.html PUB « Environ 100 000 euros » de dégâts à l'école de Koerich KOERICH Des vandales ont saccagé l'école maternelle de Koerich durant la nuit de vendredi à samedi. Mc « LE RUSTIQUE PROMO VUN DER WOCH du 18 au 24 octobre 2021 Les articles sont disponibles dans nos magasins selon leur assortiment habituel et jusqu’à épuisement du stock. « Du vandalisme gratuit ». Jean Wirion, le bourgmestre de Koerich, ne mâchait pas ses mots hier, après que l'école fondamentale du village a été saccagée, vers 1h30-2h dans la nuit de vendredi à samedi. « Ils ont cassé des vitres pour pénétrer à l'intérieur, où ils ont vidé six ou sept extincteurs de leur poudre, en plus de briser du mobilier ainsi que deux laptops, de déchirer des dessins d'enfants... ». En tout, « j'estime le montant des dégâts à environ 100000euros », avance Jean Wirion. Par contre, rien n'a été volé, ni l'argent présent dans une caisse, ni les tablettes, ni les laptops. Quatre salles de classe ont été touchées, en plus des couloirs. « Grâce à un bel élan de solidarité de tout le village, les élèves de ces classes seront relocalisés dès ce lundi dans la maison-relais voisine, ne fûtce que pour leur éviter un traumatisme », dit l'édile. Et comme, en sus, les auteurs, « qui ont nécessairement un lien avec l'école », ont tenté de bouter le feu aux locaux, double plainte pour vandalisme et incendie a été déposée à la police. « C'est la première fois que nous faisons face à un vandalisme de cette ampleur à Koerich », déplore le bourgmestre. JEAN-FRANÇOIS COLIN 11,50 9 20 -20% Quatre salles de classe ont été saccagées. -PHOTOS : COMMUNE DE KOERICH Plateau Raclette Le Rustique Nature/3poivres/caractère 48%(26%) M.G. 700g soit 13,14/kg di Cactus



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :