L'essentiel Luxembourg n°3227 28 sep 2021
L'essentiel Luxembourg n°3227 28 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3227 de 28 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : Claude, chouchou de Koh-Lanta.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 28 SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU « Dictature » ou « hystérie », le ton monte sur la sécurité LUXEMBOURG Un débat tendu et très politique s’est tenu hier sur la question de la sécurité en ville. Le sujet de la sécurité reste brûlant dans la capitale. L’opposition a dénoncé l’incident du 4 septembre impliquant une patrouille de G4S, dont le chien avait mordu un homme dans le quartier de la Gare. La motion demandant la résiliation du contrat avec la société de sécurité a été rejetée par la majorité (DP-CSV), au terme d’âpres débats hier en conseil communal. « Je veux savoir si d’autres faits se sont produits sans être filmés », a lancé l'écologiste Christa Brömmel. Puis Guy Foetz (déi Lénk) a évoqué « un événement inqualifiable, conséquence d’une mauvaise politique », avant de parler de méthodes « dignes d’une dictature ». L’atmosphère s’est encore tendue lorsque la conseillère Héloïse Bock (DP) a évoqué « l’hystérie » d’une partie de l’opposition. Les membres de la majorité ont rejeté l’idée selon laquelle le contrat était illégal. « Les salariés de G4S bénéficient d’un agrément du ministère de la Justice », a rappelé la bourgmestre, Lydie Polfer Un jeune sur dix « cyberharcelé » LUXEMBOURG Conséquence de l’essor du numérique, le cyberharcèlement constitue un nouveau défi sur le plan de la protection des enfants. Un jeune sur dix indique avoir déjà été victime de harcèlement en ligne au Luxembourg, selon une étude initiée par l'Unesco. Le gouvernement a annoncé le renforcement de la présence policière sur le terrain. -PHOTO : VINCENT LESCAUT La « jalousie et l’envie » (39%) , le physique (33%) et les vengeances (22%) sont les motifs les plus répandus. Si le harcèlement « hors ligne » dans le cadre de l’école atteint encore des niveaux importants (un élève sur cinq concerné), la tendance est à la baisse. Le cyberharcèlement touche plus les jeunes filles que les garçons. (DP). Elle a d’ailleurs régulièrement cité les ministères de la Sécurité intérieure et de la Justice, tenus par les écologistes, en pointe de la contestation. Surtout, Lydie Polfer a insisté sur le manque de policiers. Réagissant à la même actualité brûlante, Henri Kox, ministre Le prix 1,304 euro C'est le prix du litre de diesel à la pompe à partir de ce mardi. Ce niveau, qui n’avait plus été atteint depuis octobre 2012, représente une augmentation de 2,8 centimes par litre. Le Super qM 95 et le Super 98 s’échangent respectivement à 1,372 euro/litre et 1,467 euro/litre. LUXEMBOURG Alerté par des bruits suspects, le concierge de l’école primaire rue Batty-Weber, dans le quartier du Limpertsberg, à Luxembourg-Ville, est tombé nez à nez avec quatre individus dans les couloirs du bâtiment, dans la nuit de dimanche à lundi, vers minuit. Les cambrioleurs « sortaient de différentes pièces », a fait savoir la police hier. Un cinquième cambrioleur serait alors arrivé et aurait assené plusieurs de la Sécurité intérieure, a annoncé hier un accroissement de la présence policière sur le terrain. Le nouveau dispositif en place dès hier nécessite davantage de moyens humains, permis selon le ministre par le plan de recrutement lancé en 2019. JOSEPH GAULIER Les jeunes de 18 à 29 ans sont moins de 50% à être vaccinés. Vite lu 20 patients à l'hôpital LUXEMBOURG En trois jours, sur les 4 949 tests effectués, 168 se sont révélés positifs. Aucun décès n'est à déplorer, le total reste donc à 835. 20 patients sont actuellement à l'hôpital, dont huit en soins intensifs. Il blesse trois policiers LUXEMBOURG Dimanche, à Bonnevoie, la police a été confrontée à un individu violent. Ivre, selon les forces de l'ordre, il s'est défendu lors de son interpellation, a blessé trois agents et proféré des menaces de mort. Bien protéger son cœur LUXEMBOURG Pour la Journée mondiale du cœur demain, le ministère de la Santé et la Société luxembourgeoise de cardiologie lancent une campagne de prévention des accidents et maladies cardiovasculaires. Les déchets ont une appLUXEMBOURG L’application mobile nationale des déchets, Mäin Offall – Meng Ressourcen est lancée. Gratuite et disponible en quatre langues pour 85 communes, sur IOS et Android, elle facilite la gestion des déchets. Les 18-29 ans moins vaccinés LUXEMBOURG Une analyse ciblée par tranches d'âge proposée hier par le ministère de la Santé montre que les 18-29ans représentent la seule catégorie qui se situe sous le seuil des 50% de personnes complètement vaccinées au Luxembourg. Les personnes âgées présentent sans surprise les taux les plus élevés, tandis que 51% des 12-17 ans sont complètement vaccinés. Concierge frappé à coups de chaise coups de chaise au concierge, qui est tombé au sol. La bande a ensuite pris la fuite et aucun des individus n’avait encore été repris hier. Selon les forces de l'ordre, ils étaient vêtus de survêtements, de pulls à capuche et portaient des masques. Aucun détail sur un éventuel butin n’a été apporté. Le concierge, quant à lui, a été pris en charge à l’hôpital. Contacté, l'établissement scolaire n'a fait aucun commentaire.
MARDI 28 SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Back est député depuis 2018. Carlo Back lâche ses mandats LUXEMBOURG L'écologiste Carlo Back a annoncé hier sa démission du conseil communal de la capitale, où il siège depuis 2005. Il sera remplacé par Maria Eduarda de Macedo, précise son parti, Déi Gréng. L'élu de 69ans, qui souhaite prendre du recul, va aussi quitter la Chambre des députés « début 2022 ». Le parti précisera ce matin ce qui a été décidé pour la succession du député de la circonscription Centre. Jessie Thill est pressentie. « Les bouchons, c'est comme avant le Covid, voire pire » LUXEMBOURG Le trafic et les bouchons retrouvent leur niveau d'avant la crise. « Quand ça roulait bien, je mettais 30minutes. Ce matin, c'était 1h15. C'est comme avant le Covid, voire pire ». Avec la rentrée, Thomas a retrouvé les « joies » des bouchons entre son domicile près de Zoufftgen et son bureau au Limpertsberg. Côté belge, ce n'est pas mieux. Aurélie avait gagné 20minutes entre Habay et Leudelange en 2020. Elle est revenue à 50minutes de trajet. « Et le soir, c'est parfois plus ». « On constate que l'on a retrouvé 95% du trafic d'avant la crise sanitaire, 100% sur certains axes », indique l'Administration des ponts et chaussées, qui parle d'un « retour à la normale ». Nationales et autoroutes sont visées. Pourtant, le télétravail reste répandu. Comme l'ACL, les compteurs confirment. À hauteur de la Croix de Bettembourg, dans les deux sens, l'A3, la plus fréquentée, voit à nouveau passer autour de 80 000 véhicules par jour, un chiffre tombé à 28 000 Il manque de percuter la voiture des policiers et fuit RODANGE Vers 23h, dimanche, une patrouille de police en voiture s'est retrouvée face à un automobiliste qui fonçait droit sur elle à Rodange. Si la collision a pu être évitée, le chauffeur a pris la fuite à vive allure vers Pétange quand les agents ont voulu Le trafic a retrouvé sa densité d'avant la pandémie. -PHOTO : EDITPRESS le contrôler, ont indiqué les forces de l'ordre. Finalement arrêté, avec un test d'alcoolémie positif, il s'est fait retirer son permis. C'est parti pour les vendanges à la Moselle WORMELDANGE Sur les coteaux de la Moselle luxembourgeoise, les vendanges 2021 ont débuté hier. « Une vingtaine de personnes, la plupart venues de la Lorraine voisine, étaient sur la brèche pour cette journée inaugurale », dit Josy Gloden, des Domaines Vinsmoselle, à Wormeldange. « Nous accueillons aussi une famille polonaise, qui est habituée de travailler dans nos vignes », ajoute le vigneron. « Nous avons commencé ce lundi avec les Rivaner et nous attaquons mardi les Auxerrois et Crémants », précise-t-il. En tout, les vendanges de la Moselle luxembourgeoise vont occuper environ un millier de saisonniers. -PHOTO : JOSY GLODEN/DOMAINES VINSMOSELLE en avril 2020 et situé autour de 60 000 de mars à mai 2021. À la frontière allemande sur l'A1 (deux sens), le trafic reste inférieur à la moyenne de 2019 (22 500 véhicules contre 27 000 en 2019 et 19263 en 2020). L'A6 à la frontière belge approche aussi ses niveaux d'avant-crise LUXEMBOURG La crise ne fait pas trembler la place financière, a indiqué Nicolas Mackel, directeur de Luxembourg for Finance, hier devant les députés de la commission Finances. Avant la crise, quelque 4700milliards d’euros étaient placés en gestion. Ce montant est retombé à 4100milliards, avant d’atteindre 5500milliards d’euros lors de la reprise. Les trains pas encore au niveau de 2019 Les CFL notent toujours un impact de la pandémie sur la fréquentation des trains. En juillet 2019, ils comptaient environ 2 millions de voyageurs par mois. En juillet 2020, ce nombre était descendu autour de 850 000. Depuis, il remonte constamment, pour atteindre environ 1 400 000 en juillet 2021 selon les CFL. En attendant les chiffres de septembre « le niveau pré-pandémique » n'a pas encore été atteint. (55000). Selon les données de la société Tom Tom, ces sept derniers jours, le niveau de congestion à 8h et 17 h était souvent supérieur au niveau moyen de 2019, où l'on perdait en moyenne 163 heures par an (soit six jours et 19 heures) dans les embouteillages. NICOLAS MARTIN La place financière a résisté à la crise Le secteur « a donc bien rebondi », a indiqué Nicolas Mackel, d’après le compte rendu du député André Bauler. Le professionnel a insisté sur le besoin de renforcer l’attractivité de la place. Cette dernière emploie 50000personnes de manière directe et 77000 au sens large, mais elle « fait toujours face à une forte concurrence », selon André Bauler. ESCH-SUR-ALZETTE Après le départ de Jean-Lou Siweck, qui avait été acté en juillet dernier, les actionnaires du groupe Editpress ont nommé en fin de semaine passée Jacques Eischen administrateur délégué par intérim et à mi-temps. Il était, depuis un peu plus de seize ans, l’administrateur délégué de la société Luxcontrol, jusqu’en mars dernier. Eischen prend les rênes d'Editpress Jacques Eischen était actif chez Luxcontrol jusqu'en mars 2021.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :