L'essentiel Luxembourg n°3223 22 sep 2021
L'essentiel Luxembourg n°3223 22 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3223 de 22 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : une chasse aux migrants qui révolte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
U 05/10/LESSENTIEL.LU ltime voyage vers les sommets N Adapté d’unnga, « Le Sommet nous emmène es de l’Everest, uête haletante. dou, le reporter jaamachi croit recon- Jôji, cet alpiniste ensait disparu denées. Il semble temains un appareil pourrait changer l’alpinisme.rge Mallory et Ane étaient les prees à avoir atteint de l’Everest, le tit Kodak Vest Pocuel ils devaient seier sur le toit durrait livrer la vérité. ix ans plus tard, r de résoudre ce 66-1 utocentergoedert.lu mystère, Fukamachi se lance sur les traces de Habu. Il découvre un monde de passionnés assoiffés de conquêtes impossibles et décide de l’accompagner jusqu’au voyage ultime vers le sommet des dieux. À l’origine du « Sommet des Dieux », il y a le roman de l’écrivain japonais Baku Yumemakura, publié sous forme de feuilleton entre 1994 et 1997. Ce récit d’ascensions qui confronte deux destins inspire le mangaka JirôTaniguchi qui, avec la complicité de Yumemakura, signe une adaptation fleuve en cinq tomes entre 2000 et 2003. « Le Sommet des Dieux » De Patrick Imbert. Avec les voix de Lazare Herson-Macarel et Eric Herson-Macarel. Sortie le 22 septembre. Cinéma Il a fallu quatre ans de travail sur le scénario pour réussir à condenser les 1 500 pages du manga. Offre Pneus Montezvos pneus dèsmaintenant, recevez jusqu’à40 € * Dèsle1er novembre 2021, pneushiver obligatoires en France ***Conditionsdansnos centres ** Selonles départements, détailsauprès de nosconseillers autocenter goedert love your car III
IV Cinéma Francis (G. Jugnot, 2 e à g.) a beaucoup trop gâté ses enfants. Ils sont déconnectés de la vraie vie COMÉDIE Paresseux, capricieux, fêtards, les trois enfants de l’homme d’affaires Francis Bartek ne font rien de leur vie, à part dépenser l’argent que leur père a durement gagné. Lassé par leur comportement, celui-ci leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés, les forçant ainsi à faire l’impensable : travailler ! « Pourris gâtés » De Nicolas Cuche. Avec Gérard Jugnot, Camille Lou, Artus. En salle. Norman n’a pas l’intention de se laisser faire par les malfrats. Mieux vaut ne pas l’approcher THRILLER Huit ans après les événements du premier film, Norman Nordstrom (Stephen Lang), vétéran aveugle des Navy Seals, vit avec Phoenix (Madelyn Grace), 11 ans, et son rottweiler, Shadow, dans la banlieue de Détroit. Norman a dû expliquer à la petite fille que sa mère était décédée dans l’incendie de leur ancienne maison. Lorsque Phoenix accompagne Hernandez pour aller faire une course en ville, seul lien que Norman garde avec l’extérieur, un gang tente de l’enlever. Retardés par son chien, les malfrats suivent la camionnette jusqu’à la maison de Norman. « Don’t Breathe 2 » De Rodolfo Sayagues. Avec Stephen Lang, Madelyn Grace. En salle. Accepter la volonté de son père ou le faire changer d’av COMÉDIE DRAMATIQUE Le réalisateur François Ozon signe avec « Tout s’est bien passé » un vibrant plaidoyer pour le suicide assisté. Emmanuèle (Sophie Marceau), romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, car son père André (André Dussollier) vient de faire un accident vasculaire cérébral. Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir. Avec le soutien de sa, Aux origines du restaura HISTORIQUE À l’aube de la révolution française, Pierre Manceron (Grégory Gadebois), cuisinier audacieux mais orgueilleux, est limogé par son maître, le duc de Chamfort. La rencontre de Louise (Isabelle Carré), une femme étonnante, qui souhaite apprendre l’art culinaire à ses côtés, lui redonne confiance en lui et le pousse à s’émanciper de sa condition de domestique pour entreprendre sa propre révolution. Ensemble, ils vont inventer un lieu de plaisir et de partage ouvert à tous : le premier restaurant. Une idée qui leur vaudra clients… et ennemis. « Délicieux » D’Éric Besnard. Avec Grégory Gadebois, Isabelle Carré, Benjamin Lavernhe. En salle. sœur Pascale (Géraldine Pailhas), elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis. Au terme d’un long processus à la fois philosophique et administratif, la fille concède à la volonté de son père en faisant appel à une association suisse, la France où se déroule le film n’ayant pas légalisé l’euthanasie. Avec son film Le film s’inspire de la naissance du premier restaurant « Tout s’est bien passé », inspiré d’une histoire vraie, François Ozon signe un vibrant plaidoyer pour le suicide assisté. « Il aime tellement la vie qu’il veut mourir plutôt que d’être amoindri », résume le réalisateur. « C’est parce qu’il ne peut plus vivre comme avant, qu’il est entravé dans son amour de la vie ». DU 22/09 AU 05/10/LESSE L’actrice Sophie qui incarne la fille nage principal joué Dussollier, estime d tes de production d « l’euthanasie devra berté de chacun. O pas lâcher les gens la mort ». « Tout s’est bien p De François Ozo phie Marceau sollier, Gé has., Cha pling. 22 septe Emman respect de so



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :