L'essentiel Luxembourg n°3209 2 sep 2021
L'essentiel Luxembourg n°3209 2 sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3209 de 2 sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : une victoire pour inaugurer le stade.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 International JEUDI 2 SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Le viol, un fléau en Côte d'Ivoire. Des Ivoiriennes sont en colère ABIDJAN Des femmes ont dit « Non » hier à Abidjan à « la banalisation du viol à la télévision », en se regroupant devant le siège de la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), qui a laissé un ex-violeur expliquer comment il abusait de ses victimes, provoquant l'indignation. Les femmes rassemblées devant la NCI, environ une dizaine, ont demandé à cette télévision privée « la création d'une plage horaire pour donner la parole aux victimes » et « sensibiliser au viol et aux violences sexuelles ». Le rassemblement a été diffusé en direct sur les réseaux sociaux où, depuis 48 heures, internautes et victimes de viol ne décolèrent pas. Elles ont pu se rendre au KABOUL Des Afghanes sont déjà retournées travailler, les nouveaux maîtres du pays s'étant engagés à être « plus souples ». Dans les secteurs de la santé et de l'éducation, les femmes affirment pour l'instant n'avoir constaté que peu de changement par rapport à début août, avant l'arrivée des talibans au pouvoir. D'autres salariées attendent l'autorisation de reprendre leurs activités, alors que les talibans se sont engagés à les laisser travailler en accord avec leur interprétation de la charia, la loi islamique, c'està-dire séparément des hommes. À Kaboul, une infirmière a repris le travail : « Certaines de mes collègues ne sont pas revenues, et certaines tentent de quitter l'Afghanistan », indique-t-elle, sous couvert de l'anonymat pour éviter d'éventuelles représailles. Même si la plupart des femmes n'avaient pas le droit de travailler sous le premier régime taliban (1996-2001), certaines y étaient autorisées, en particulier dans le secteur de la santé. Vendredi, le nouvel Émirat islamique a demandé à ces professionnelles de retourner travailler « normalement ». Les talibans, qui sous leur ancien régime avaient déclaré une ségrégation stricte entre les sexes, se veulent cette foisci pour l'instant plus souples. « Elles peuvent travailler, elles peuvent étudier, elles peuvent participer à la politique et elles peuvent faire des affaires », a cherché à rassurer Sher Mohammad Abbas Stanikzai, un cadre taliban, vendredi à Doha. Entre 1996 et 2001, les filles n'étudiaient pas. La majorité des avortements interdits au Texas Le pape ne veut pas démissionner ROME Le pape François, opéré voici deux mois du côlon, a précisé que démissionner ne lui a « pas traversé l'esprit », opposant ainsi un démenti à des rumeurs véhiculées par des médias italiens. « Cela ne m'a même pas traversé l'esprit », indique le pape dans un long entretien diffusé hier par la radio catholique espagnole Cope, dans lequel il annonce aussi de nouveaux voyages en Europe pour enfoncer le clou. « Je ne sais pas où ils sont allés chercher l'idée que j'allais démissionner ! », ajoute-t-il. « Dès que le pape est hospitalisé, il souffle toujours une brise ou un ouragan de conclave » (pour élire un nouveau pape), a-t-il en outre plaisanté. « Je Le pape, 85 ans, se rendra bientôt en Grèce, à Chypre et à Malte. suis encore en vie ! ». HOUSTON La plupart des avortements sont devenus illégaux hier dans le vaste et très conservateur État américain du Texas, où une loi encourageant la population à dénoncer les contrevenants est entrée en vigueur hier. Plus de 85% des avortements pratiqués jusqu'ici au Texas ont lieu après ce terme, selon les organisations de planning familial qui, depuis quelques jours ont commencé à orienter leurs patientes vers les États voisins. La loi peut encore être bloquée par la Cour suprême des États-Unis. Trêve en Syrie DAMAS Un nouvel accord de trêve est entré en vigueur hier entre le régime syrien et des rebelles dans la province méridionale de Deraa, théâtre ces dernières semaines d'affrontements inédits, a rapporté une ONG. Berceau du soulèvement antirégime de 2011, la région de Deraa a été reconquise en 2018 par les forces du régime syrien, mais certains rebelles, autorisés à y rester dans le cadre d'un précédent accord de cessez-le-feu, en contrôlent encore des parties. Vite lu Un Arménien abattu EREVAN L'Arménie a annoncé hier la mort d'un de ses soldats dans un accrochage avec les troupes azerbaïdjanaises, à la frontière entre ces deux pays du Caucase qui se sont opposés lors d'une guerre meurtrière à l'automne 2020. Le rêve de Poutine MOSCOU Le président russe Vladimir Poutine, rencontrant des lycéens et écoliers pour la rentrée scolaire, a dit mardi avoir réalisé et encore réaliser son « rêve » d'enfant : servir la Russie. Il a insisté sur l'importance « de croire en soi », de « ne pas avoir peur de rêver ». Israël desserre l'étau GAZA Pour la première fois depuis la guerre entre Israël et Gaza, l'État hébreu a rouvert hier le point de passage de Kerem Shalom et étendu la zone de pêche dans l'enclave palestinienne sous contrôle du Hamas, ont indiqué les autorités. L'État hébreu va aussi acheminer davantage d'eau à Gaza.
JEUDI 2 SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU International 9 travail Les femmes du secteur de la santé ont repris le travail. Les catastrophes 11 000 Plus de 11 000 catastrophes attribuées aux phénomènes météorologiques, climatiques et hydrologiques extrêmes ont été signalées au cours de ces cinq dernières décennies dans le monde, faisant un peu plus de deux millions de morts et des dégâts matériels s'élevant à 3 080 milliards d'euros. Selon l'Atlas de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), ces catastrophes ont été multipliées par cinq durant cette période. Le bus a plongé dans le ravin LIMA Au moins 32 personnes ont été tuées, dont deux enfants, et 22 autres blessées lorsqu'un autocar a plongé dans un ravin tôt mardi dans le centre du Pérou. Un premier bilan faisait état de 17 morts, rapidement porté à 26 puis à 29 décès. C'est le troisième accident faisant un nombre important de victimes ces quatre derniers jours au Pérou. « Un puma sauvage n'est pas un animal domestique »  : avec ce message, les autorités newyorkaises ont annoncé avoir retiré une femelle cougar qui vivait dans un domicile du L'autocar transportait 63 passagers et avait quitté Huanuco (nord-est) pour se rendre à Lima. « Malheureusement, nous avons dégagé 32 corps », a annoncé le commandant de la police, César Cervantes, selon lequel « l'imprudence » est à l'origine de l'accident, le conducteur « roulait 32 corps ont été dégagés. à grande vitesse ». Ils vivaient avec un puma de 36 kg dans leur appartement NEW YORK Une femelle cougar a été retirée d'un logement du Bronx pour être placée dans un refuge pour animaux sauvages. Les propriétaires se sont rendu compte qu'ils ne pouvaient plus vivre dans l'appartement avec Sasha. Bronx pour la remettre à un refuge dans l'État de l'Arkansas. Cette délicate opération, qui a impliqué la police de New York, le Service de protection de l'environnement de l'État Le fleuve géant Parana se vide CORRIENTES Deuxième plus grand fleuve d'Amérique du Sud après l'Amazone, le Parana connaît son pire étiage depuis plus d'un demi-siècle, entraînant des répercussions sur la reproduction des poissons, les transports maritimes et la production d'électricité. Ses eaux autrefois puissantes s'écoulent sur 4 800 km, mais le Parana dépérit depuis 2019. Il a atteint cette année des niveaux alarmants jamais observés depuis la Seconde Guerre mondiale. de New York, ainsi que les équipes du zoo du quartier du Bronx, où l'animal a été provisoirement transféré, a pu se dérouler sans difficulté. Sasha, selon le nom que lui avaient donné ses propriétaires, âgée de 11 mois et pesant environ 36 kilos, « a eu de la chance, que ses propriétaires aient reconnu qu'un tel félin sauvage n'était pas fait pour vivre dans un appartement ou tout autre environnement domestique », a expliqué Kelly Donithan, en charge des désastres liés aux animaux à la Humane Society. Ce type d'événement a déjà des précédents à New York. En 2003, la police de New York avait retiré un tigre d'un appartement de Harlem, et en 2004 un enfant avait été attaqué par le léopard de son père dans le comté de Suffolk. Éléphant tué, fermier arrêté Les éléphants sont protégés. DACCA Un fermier bangladais a été arrêté dans le sud-est du Bangladesh, accusé d'avoir tué un éléphant sauvage d'Asie, une espèce en danger d'extinction, ont indiqué les autorités hier. Lundi soir, un éléphant adulte a été grièvement blessé par l'un des pièges à haute tension. Le fermier de 65 ans et ses trois fils ont ensuite tué l'animal.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :