L'essentiel Luxembourg n°3208 1er sep 2021
L'essentiel Luxembourg n°3208 1er sep 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3208 de 1er sep 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : ils sauvent l'enfant d'un logement en feu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Le coin du geek MERCREDI 1 ER SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Les mineurs ne pourront jouer en ligne qu'entre 20 et 21h. Le temps de jeu limité en Chine JEUX VIDÉO La Chine va interdire aux moins de 18 ans de jouer plus de trois heures par semaine aux jeux vidéo en ligne, et ils devront s'inscrire. L'objectif affiché est de lutter contre l'addiction des jeunes. Certains enfants chinois peuvent passer des journées entières scotchés à leur écran. PUB Malignant Kinepolis, LUXe Kinepolis, Luxembourg En Corée du Sud, une nouvelle loi qui défie Apple et Google APP En Corée du Sud, Apple et Google ne pourront plus contraindre les développeurs d'utiliser leurs systèmes de paiement. Une première. Apple et Google dominent le marché des apps en ligne en Corée du Sud, leader dans le secteur des nouvelles technologies. Les députés sud-coréens ont adopté hier une loi interdisant à Apple et Google d'obliger les développeurs d'apps à utiliser les systèmes de paiement des deux géants de la tech, déclarant de faits illégaux leurs monopoles lucratifs sur l'AppStore et le Play Store. La Corée du Sud est la première grande puissance économique à adopter une telle législation, qui est désormais susceptible de créer un précédent mondial. Aux États-Unis, trois sénateurs ont proposé en août une loi visant à réguler les deux firmes dominantes et contraindre le duopole Google-Apple à s'ouvrir beaucoup plus à la concurrence. Les parlementaires européens discutent également d'une telle loi. Cette initiative sud-coréenne intervient alors qu'Apple et Google sont, à travers la planète, sous le feu des critiques, accusés notamment de prélever une commission de 30% sur les transactions réalisées via leurs systèmes de paiement devenus incontournables. Le texte sud-coréen - surnommé localement « loi anti- Google » - offrira la possibilité aux utilisateurs de choisir un système de paiement lors de l'achat d'applications. « Cette loi va certainement créer un précédent pour d'autres pays, ainsi que pour les éditeurs d'applications et les créateurs de contenu du monde entier », a déclaré Kang Ki-hwan, de la Korea Mobile Internet Business Association. GAGNE tes tickets ! Pour gagner, envoie MALIGNANT suivi detes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois) ouparticipe gratuitement sur lessentiel.lu/concours
MERCREDI 1 ER SEPTEMBRE 2021/LESSENTIEL.LU Bande dessinée 17 Ducobu sévit encore à l'école Une tour après la civilisation Hvii.nlvi elven'usa tIH N31111111.1 VL SCIENCE-FICTION En 2072, après différentes catastrophes, le monde ne compte plus que 2746personnes. Pour survivre, elles s'entassent dans une tour de Bruxelles, seul endroit où la vie humaine est encore matériellement possible. Le quotidien n'est cependant pas facile dans cet endroit oppressant, même pour les personnes qui n'ont connu que ce cadre de vie. L'album présente un futur angoissant et terrifiant, rendu crédible par un scénario bien ficelé. « La tour ». Jan Kounen, Mr Fab et Omar Ladgham. Comix Buro, 14,95 euros. JEUNESSE L'élève Ducobu n'est pas le meilleur exemple que les parents puissent donner à leurs enfants avant la rentrée. Sauf que les aventures du cancre font toujours rire. L'éditeur sort une compilation des gags mettant en scène le héros dans le contexte de la rentrée scolaire. Tous les subterfuges sont bons pour ne pas travailler et tricher, y compris en s'aidant d'un perroquet parleur. Ducobu est aperçu à côté de Léonie, son antithèse toujours prompte à travailler, qui doit davantage servir d'exemple pour les jeunes lecteurs ! « Ducobu. La compil'de la rentrée ». Godi et Zidrou. Le Lombard, 10,95 euros. Deux femmes au destin bouleversé DÉRACINEMENT Mona fuit la Syrie en guerre avec son compagnon et se retrouve à Athènes. Enceinte, elle rencontre la sage-femme Monika. Cette dernière vit avec son compagnon et leur fille de 3 ans, un peu capricieuse et gourmande sur le sucre. La guerre en Syrie a d'énormes répercussions sur la vie de Mona, évidemment, mais aussi sur celle de Monika, embarquée dans un conflit qui la dépasse. Les deux femmes se lient d'amitié, alors qu'elles n'ont ni culture, ni destin en commun. Seul point commun : les deux veulent échapper à leur présent, bien trop oppressant. Elles ont alors l'idée d'échanger leurs destins par un tour de passepasse. L'album présente un scénario original sur le conflit syrien et les migrations, plein de tendresse et d'humanité. « Chez toi. Athènes 2016 ». Sandrine Martin. Casterman, 23 euros. Les 1000 vies de l'industriel Louis Renault, héros puis paria AUTO Un biopic revient sur Beaucoup de critiques ont la vie du fondateur de la été émises à l'encontre du Régie, héros en 1918 puis au fondateur de banc des accusés en 1944. la marque automobile qui Qui était Louis Renault ? C'est porte son nom. ce que tentent de savoir le dessinateur Benjamin Benéteau et est accusé Louis Renault le scénariste Antoine Lapasset, d'avoir collaboré avec les qui ont effectué « un travail de recherche extrêmement poussé » pour « démêler le vrai du nazis et passe pour un profiteur. Mais « c'est beaucoup Marcel. Les collaborateurs dé- d'années, pertur- faux ». Le résultat donne un album de 80pages denses. plus compliqué que cela », admet Antoine Lapasset dans une présentation de l'éditeur. Il explique avoir affronté « une propagande crivent un caractère têtu et irascible dès sa jeunesse. La Première Guerre mondiale a consacré Renault en héros, lui qui a reconverti ses usines bant sa rivalité avec Citroën. Ce dont il s'est hélas souvenu en 1940 : « Et qui va se retrouver avec une usine inutile sur les bras, hein ? ». politique étonnamment pour fabriquer des obus puis L'album décrit un personnage complexe, loin d'être bi- toujours virulente ». L'album revient sur l'enfance de l'industriel dans un milieu privilégié, le paternel gérant un commerce perdu son côté colérique. sont décrites avec soin. Ainsi les célèbres chars qui ont contribué au succès de l'armée française. Encensé de toute part, Louis Renault n'a pas naire. Les décisions de Renault en 1940, pas aussi simplistes que la légende les raconte, de draps et de boutons. « Qu'est-ce que je vais foutre de s'est noué le destin d'un Louis détonnait avec sa passion pour la mécanique. Mais à peine les premiers toutes ces merdes ? », grogne le patron devant un alignement de chars devenus inutiles en homme brillant, emporté par le chaos de son époque. JOSEPH GAULIER succès esquissés, ses proches l'ont suivi, à l'image sion forcée a entraîné des diffinéteau et Lapasset. Le Lombard, temps de paix. Cette reconver- « Renault. Les mains noires ». Be- de ses frères Fernand et cultés pendant une dizaine 16,45 euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :