L'essentiel Luxembourg n°3207 31 aoû 2021
L'essentiel Luxembourg n°3207 31 aoû 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3207 de 31 aoû 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : une vraie braderie, ça n'a pas de prix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 31 AOÛT 2021/LESSENTIEL.LU Les bars et restaurants subissent encore certaines restrictions. Vite lu Remèdes en phase test LUXEMBOURG Le CHL envisage d'utiliser des médicaments basés sur des anticorps monoclonaux pour soigner le Covid, a dit le Dr Thérèse Staub à 100,7. Celui d'AstraZeneca fera l'objet d'essais cliniques au Luxembourg. Vaccin sans rendez-vous LUXEMBOURG Il est possible de se faire vacciner contre le Covid-19 sans rendez-vous au Hall Victor- Hugo du Limpertsberg, de 7 à 19h, d'aujourd'hui à vendredi, et de 7 à 13h, samedi. Hommage aux postiers LUXEMBOURG L'Amicale de POST Luxembourg a commémoré hier le 79 e anniversaire de la grève des postiers contre l'enrôlement de force de 15 000 Luxembourgeois par les nazis en août 1942. D'autres cérémonies sont prévues à Wiltz et Esch ce mardi. Crise afghane abordée BRUXELLES Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, participe ce mardi à la réunion extraordinaire du Conseil Justice et Affaires intérieures de l'UE à Bruxelles au sujet de la situation actuelle en Afghanistan. Les masques vont pouvoir tomber dans le fondamental LUXEMBOURG Les règles seront assouplies dès la rentrée pour les plus petits dans les écoles. La rentrée se prépare dans les écoles, mais aussi en coulisse. Le ministère de l'Éducation nationale élabore son plan relatif au Covid-19 et a rencontré les syndicats du fondamental hier, en attendant ceux du secondaire ce matin. « Nous ne pouvons rien dire pour l'instant, car les discussions se poursuivent », glisse une porte-parole du ministère. Le sujet sera abordé demain en Conseil de gouvernement. De source syndicale, le ministre Claude Meisch s'est montré concret sur un point : le port du masque ne sera plus Vers le maintien des restrictions LUXEMBOURG La prochaine loi Covid, effective le 15 septembre, ira dans le sens « d'un maintien des mesures actuelles », explique une source proche du gouvernement. Le sujet sera à l'ordre du jour du Conseil de gouvernement demain. « Ce n'est pas le moment de relâcher l'attention, sans qu'un durcissement ne soit nécessaire ». Les restrictions devraient être prolongées dans Les plus jeunes élèves pourront suivre les cours sans masque. obligatoire dans les classes pour les élèves du fondamental, non vaccinés du fait de leur âge. « C'est une bonne Poignardée, son compagnon arrêté ESCH-SUR-ALZETTE Une dispute de couple a eu lieu samedi à Esch-sur-Alzette. Une femme a été grièvement blessée à l'abdomen après avoir reçu un coup de couteau. Elle a été opérée d'urgence à l'hôpital alors que son pronostic vital était engagé. La police a donné hier des nouvelles rassurantes de la victime. Selon les forces de l'ordre, son compagnon est soupçonné d'être l'auteur du coup de couteau. Arrêté dimanche aprèsmidi, il a été présenté hier au juge d'instruction qui a émis un mandat d'arrêt. les grandes lignes, pour « environ un mois ». Actuellement, les visites à domicile sont limitées à dix invités, sauf si le régime du CovidCheck est appliqué. Ce dispositif s'applique aussi aux rassemblements publics. La pratique du sport subit des contraintes à partir de dixparticipants, tandis que le masque reste obligatoire dans les transports, les commerces et les bâtiments publics. chose », lance un syndicaliste. « Nous supposons que le masque restera obligatoire dans les couloirs », dit un autre. 155 infections en trois jours LUXEMBOURG Entre vendredi et dimanche, 155nouvelles contaminations ont été recensées sur 9693tests et aucun décès n'est à déplorer. Le bilan reste donc à 830victimes depuis le début de la pandémie. Dans les hôpitaux, la situation reste stable par rapport à la fin de semaine dernière, avec 30patients dont cinqen soins intensifs. Le rattrapage 7 270 élèves C'est le nombre d'élèves inscrits pour la Summerschool qui a débuté hier. Soit 5 500 au fondamental (sur 52 222 scolarisés dans le public) et 1 770 au lycée (sur 38 837). Le dispositif de rattrapage scolaire a été lancé l'an passé par le ministère de l'Éducation nationale pour combler les retards liés à la crise sanitaire. En 2020, il avait réuni 5 900 élèves. Autre changement : les élèves devront pratiquer deux autotests par semaine à l'école. Jusqu'à présent, ils en effectuaient un à l'école, l'autre à domicile. « Nous ne sommes pas tombés d'accord sur les jours pendant lesquels faire les tests, explique un représentant syndical. Tout le monde doit-il les réaliser le même jour ? Ou avec un système de rotation ? ». En revanche, le ministre n'a pas donné suite à la requête syndicale d'installer des filtres dans les salles de classe, afin d'améliorer l'aération. Mais ce n'est pas une raison budgétaire qui a été avancée. « Il a expliqué que cela donnerait une fausse impression de sécurité », relate un participant, pas du tout convaincu par l'argument. JOSEPH GAULIER Sur les 9 693 tests effectués ce week-end, 155 étaient positifs.
MARDI 31 AOÛT 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Les deux Premiers ministres se rencontrent ce mardi matin. Bettel et De Croo ont rendez-vous LUXEMBOURG Les dossiers sur la table seront nombreux et variés aujourd'hui, à l'occasion de la visite du Premier ministre belge, Alexander De Croo, auprès de son homologue luxembourgeois. Outre l'épineuse question fiscale en lien direct avec le télétravail des 48000travailleurs frontaliers belges, il sera notamment question de la gestion de la crise sanitaire, de la mobilité, avec la ligne ferroviaire Luxembourg-Bruxelles, et de la défense, avec l'unité militaire binationale et l'Airbus A400M. La Finlande a le prix le plus élevé. « S'il faut revenir à 100% en présentiel, je démissionne » LUXEMBOURG/BELGIQUE La plupart des frontaliers belges appréhendent un potentiel retour sur le lieu du travail prochainement. H&M ferme trois de ses seize boutiques LUXEMBOURG Il y a quelques jours, la boutique H&M de Mersch était la première des trois que le groupe Hennes & Mauritz avait décidé de fermer, à baisser le rideau. Le magasin Arket, à la Cloche d'Or, subira le même sort « en septembre » et H&M au centre-ville d'Esch « fin janvier 2022 », indique David Angel, de l'OGBL. Les raisons évoquées par la direction seraient des baux qui n'ont pas été renouvelés, explique le syndicaliste. Si « la majorité des employés seront replacés, quatre managers seront licenciés, ajoute-t-il. Nous sommes en discussion pour éviter des licenciements à Esch ». Contacté par « L'essentiel », le groupe, qui possède encore treize autres boutiques au Grand-Duché, n'était pas joignable hier. Selon certains, le retour sur le lieu du travail « rognerait sérieusement la qualité de vie ». -PHOTO : EDITPRESS Le coût de l'alcool est plus élevé LUXEMBOURG Une étude Eurostat dévoile que pour l'indice 100 qui correspond à la moyenne de l'UE, le Luxembourg enregistrait en 2020 un indice de 106,5 concernant le prix de l'alcool. Un indice en hausse par rapport aux années précédentes, où il avait toujours navigué en dessous de 100 depuis 2011. Avec un indice de 73, la Hongrie est le pays de l'UE où l'alcool est le moins onéreux. À l'inverse, la Finlande crève le plafond en affichant un indice de 193. Il s'enfuit à pied après l'accident LUXEMBOURG Il était peu avant minuit dimanche, rue de Clausen, à Luxembourg, quand un automobiliste a fui à pied suite à un accident, abandonnant sa voiture. Il a perdu le contrôle et a percuté un véhicule garé. Deux autres ont été endommagés par l'impact. La police ne l'a pas encore retrouvé. « Je redoute surtout la fatigue liée aux trajets quotidiens ». Comme bon nombre des 48000travailleurs frontaliers belges, Jacqueline, 55 ans, employée dans une grande banque de la Place, présente au bureau une semaine sur deux, appréhende le moment où s'opérera le retour sur site. Elle risque d'être attentive à l'issue des échanges entre les Premiers ministres luxembourgeois et belge ce matin (lire cicontre) à propos des accords fiscaux qui lient les deux pays concernant le télétravail. En l'état actuel, ils courent jusqu'au 30septembre. Geoffrey, 38ans, cadre à l'European Fund Administration est nuancé : « Le trajet permet une coupure, qui est moins nette lorsque l'on travaille à domicile. Globalement, je suis en faveur du retour en présentiel, pour une question de qualité du travail et pour mon bienêtre. Mais pas à 100% ». Le son de cloche diffère chez Pascal, 53ans, cadre dans un institut de recherche scientifique et présent un jour par semaine au bureau. « Je n'accepterai pas un retour sur site, car cela rognerait sérieusement la qualité de vie, que ce soit la perte de temps dans les trajets ou pour la pratique des loisirs ». Et le quinquagénaire d'appuyer : « Un membre de mon équipe va même jusqu'à SCHIFFLANGE Une opération a été menée dimanche dans une ancienne mine de Schifflange, après que des promeneurs ont entendu des bruits. Les secouristes craignaient que des personnes soient bloquées. Au total, 25pompiers ont été mobilisés pendant deux heures. Le dire : "S'il faut reprendre à temps plein, je démissionne" ». Si changements il devait y avoir, tous nous ont confirmé qu'en aucun cas ils n'interviendraient avant le 1er octobre, au plus tôt. La clé réside dans l'évolution de la situation sanitaire. JEAN-FRANÇOIS COLIN Quinze personnes ont été mobilisées deux heures. -PHOTO : CGDIS Les secouristes mobilisés à la mine terrain était délicat, « à cause de l'obscurité et de l'absence de communication radio entre les équipes ». Finalement, personne ne se trouvait sur le site, mais les secouristes rappellent qu'il est interdit de pénétrer dans les anciennes mines sans autorisation.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :