L'essentiel Luxembourg n°3203 25 aoû 2021
L'essentiel Luxembourg n°3203 25 aoû 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3203 de 25 aoû 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : Les Luxembourgeois évacués de Kaboul.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
www.cfl.lu L’APPLI CFL MOBILE CFL MOBILE PLANIFIER MES VOYAGES MES DÉPLACEMENTS DU BOUT DES DOIGTS @ HORAIRES ACHETER MES ABONNEMENTS/BILLETS 1'CLASSE ET TRANSFRONTALIERS DES TRAINS EN TEMPS REEL SUR MON TRAJET PARTAGER MES RESULTATS DE RECHERCHE HORAIRE
MERCREDI 25 AOÛT 2021/LESSENTIEL.LU Cinéma 17 Il ne fallait pas le faire revenir HORREUR L'artiste peintre Anthony McCoy et sa petite amie Cartwright emménagent dans un appartement luxueux. Alors que sa carrière est au point mort, il rencontre un ancien habitant de la cité d'avant sa rénovation qui lui raconte ce qui se cache derrière la légende du Candyman. Anthony va alors se servir des détails de cette macabre histoire comme source d'inspiration, sans se rendre compte qu'il rouvre la porte d'un passé trouble qui va mettre en danger son équilibre mental et déclencher une vague de violence. « Candyman » De Nia DaCosta. Avec Yahya Abdul- Mateen II, Teyonah Parris. Anthony va réveiller le Candyman. Ce figurant de jeu vidéo veut jouer les tout premiers rôles COMÉDIE « Free Guy » explore avec légèreté la frontière entre réel et virtuel, en jouant avec les codes chers aux gamers. Que se passe-t-il quand le figurant d'un jeu vidéo ne veut plus rester dans l'ombre et que l'algorithme échappe à ses créateurs ? La comédie d'action « Free Guy » explore Une tueuse à gages en mission ACTION Sam n'est qu'une petite fille lorsque sa mère Scarlet, tueuse à gages, doit l'abandonner pour la protéger. Des années plus tard, Sam a suivi les traces de sa mère disparue et est ellemême devenue une tueuse à gages hors pair, travaillant pour la Firme. Lors d'une mission à haut risque, Sam (Karen Gillan, g.) prend sous son aile la petite Emily. « Free Guy » fait l'objet d'une grosse promo aux États-Unis, et le réalisateur, Shawn Levy, n'a pas caché qu'une suite était envisagée. Sam se retrouve face à un dilemme : rester loyale à la Firme, ou sauver la vie d'une petite fille de 8 ans. Débute alors une cavale survoltée qui conduira Sam à retrouver sa mère et ses anciennes associées. « Gunpowder Milkshake » De Navot Papushado. Avec Karen Gillan, Lena Headey. DRAME Nour (Zita Hanrot) vient d'être embauchée comme infirmière dans l'usine chimique où travaille son père Slimane (Sami Bouajila), délégué syndical et pivot de l'entreprise depuis toujours. Alors que l'usine est en plein contrôle sanitaire, une journaliste mène l'enquête sur la gestion des déchets. Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que cette usine, pilier de l'économie locale, cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir : se taire ou trahir son père pour faire éclater la vérité. Sélectionné à Cannes en 2020, le film de Farid Bentoumi avait également été présenté au Festival de Deauville en septembre dernier. « Rouge » De Farid Bentoumi. Avec Zita Hanrot, Sami Bouajila. avec légèreté la frontière entre virtuel et réel, en jouant avec les codes chers aux gamers. Le thème rappelle forcément « The Truman Show » (1998), où Jim Carrey incarnait avec talent un agent d'assurance quelconque, vedette malgré lui d'un show de téléréalité cynique dont il ignorait tout. Dans « Free Guy », l'antihéros, interprété par Ryan Reynolds, est l'un de ses nombreux personnages secondaires avec lesquels on peut parfois interagir de manière anecdotique dans des jeux vidéo ultra réalistes. Tous les matins, Guy se lève, salue son poisson rouge, se brûle la bouche avec un café trop chaud, insensible aux explosions et aux combats qui se déroulent autour de lui. Mais lorsqu'il finit par prendre en main son destin, la mécanique bien huilée pensée par les créateurs du jeu déraille. La comédie d'action dans l'univers du jeu vidéo « Free Guy » est restée en tête du boxoffice nord-américain pour son deuxième week-end d'exploitation, engrangeant 18,5 millions de dollars de recettes. Au total, le film frise les 112 millions de dollars de recettes dans le monde entier depuis sa sortie. « Free Guy » De Shawn Levy. Avec Ryan Reynolds, Jodie Comer, Lil Rel Howery. Se taire ou trahir son père Nour (Zita Hanrot) est confrontée à un dilemme vis-à-vis de son père Slimane (Sami Bouajila).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :