L'essentiel Luxembourg n°3191 26 jui 2021
L'essentiel Luxembourg n°3191 26 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3191 de 26 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : course de l'espoir pour soigner Dean.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 International LUNDI 26 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Pluie de dons pour la Tunisie TUNIS Les dons provenant de pays européens et du Golfe, de Tunisiens de la diaspora et de simples citoyens affluent pour permettre à la Tunisie frappée de plein fouet par le Covid d'éviter une « catastrophe » sanitaire, selon des professionnels de santé. Pour Cyrine Chedly, membre de l'Organisation des jeunes médecins tunisiens, qui a lancé un appel aux dons relayé par d'autres associations et institutions, « la mobilisation a sauvé la Tunisie d'un scénario catastrophe ». Les hôpitaux sont surchargés. En Allemagne, les non-vaccinés écartés des stades et restos ? BERLIN Les personnes non vaccinées pourraient être confrontées à des restrictions si les infections augmentent en Allemagne. En France, les anti-pass sanitaire sont descendus dans les rues. « Les personnes vaccinées auront certainement plus de liberté que les personnes non vaccinées », a déclaré le chef de cabinet de la chancelière Angela Merkel, Helge Braun, La donne pourrait bien changer dans les prochains jours pour les Allemands réfractaires au vaccin. Dans les rues contre le pass sanitaire PARIS Des dizaines de milliers de personnes, allant parfois jusqu'à dénoncer des tendances « totalitaires », ont manifesté samedi en Australie, en France, en Italie notamment contre les mesures sanitaires imposées pour endiguer la reprise de l'épidémie de Covid- 19 due au virulent variant Delta. En France, c'est aux cris de « Liberté, liberté ! » que plus de 160 000 personnes, dont 5 000 à Metz et 11 000 à Paris, ont Un étudiant sans masque a été abattu par la police KINSHASA Un étudiant a été tué samedi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, par un policier qui lui reprochait de ne pas porter de masque pendant l'enregistrement d'une vidéo. « Notre camarade, étudiant, était en tournage d'une vidéo dans le cadre de travaux pratiques en comédie. Un policier lui a demandé de porter son masque. Malgré ses explications, le policier, pris de colère parce qu'il attendait plutôt de recevoir de l'argent, lui a tiré dessus », a dit un témoin. au journal « Bild am Sonntag » publié hier. Actuellement, les Allemands peuvent se rendre dans des lieux publics tels que les restaurants, les cinémas ou les salles de sport s'ils sont totalement vaccinés ou présentent un test négatif récent. Mais si les taux d'incidence continuent à augmenter, les personnes non vaccinées devront réduire leurs contacts, a déclaré M. Braun. « Cela pourrait signifier qu'accéder à des endroits comme les restaurants, les cinémas et les stades ne serait plus possible, même pour les personnes non vaccinées testées, car le risque est trop élevé », a-t-il déclaré. Toutefois, Mme Merkel avait déclaré que son pays n'envisageait pas de suivre la France et d'autres pays en introduisant des vaccinations obligatoires pour une partie de la population. Le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, avait déclaré début juillet que les personnes vaccinées n'auraient pas à subir un nouveau confinement total et bénéficieraient de plus de libertés que les non-vaccinées en cas de reprise de l'épidémie. manifesté contre l'extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions. Une très large majorité de Français (76%) approuvent pourtant la décision de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants. Après le Sénat dans la nuit de samedi à dimanche, l'Assemblée nationale était sur le point hier soir d'adopter définitivement le projet de loi de pass sanitaire. En crocodile pour le vaccin Les photos de Brésiliens en crocodile inondent le Net. BRASILIA Les Brésiliens ont de l'humour. Pour se moquer de déclarations anti-vaccins de Jair Bolsonaro et dénoncer sa gestion de la pandémie, certains Brésiliens, opposants au président covidosceptique, viennent déguisés en crocodile au moment de leur vaccination. Jair Bolsonaro avait dit en décembre : « Dans le contrat de Pfizer, c'est très clair  : "Nous ne sommes pas responsables de quelconques effets secondaires". Si tu te transformes en crocodile, c'est ton problème ». Le cluster 78 cas Soixante-dix-huit « cas de Covid » ont été « identifiés » parmi des personnes ayant fréquenté une discothèque du centre-ville de Lille autour du 14 juillet, selon le contact tracing effectué par les autorités sanitaires, qui appellent les autres clients à se faire tester.
LUNDI 26 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU International 7 Qui a exécuté le phoque tant aimé Kostis ? « Otelo » s'en est allé à 84 ans LISBONNE Otelo Saraiva de Carvalho, stratège du « mouvement des capitaines », qui a renversé la dictature le 25 avril 1974 au Portugal, est décédé hier à Lisbonne à 84 ans, a annoncé le colonel Vasco Lourenço, porte-parole des capitaines d'avril. Cette figure marquante mais controversée a joué un rôle de premier plan dans la Révolution qui avait mis fin, en une matinée, pratiquement sans effusion de sang, à plus de 40 ans de dictature salazariste. Après les crues, place au typhon NINGBO L'est de la Chine était balayé hier par le typhon In-Fa qui y a touché terre à la mi-journée, au moment où le nettoyage des dégâts dus aux inondations dévastatrices d'il y a quelques jours bat son plein sur une partie de son territoire. Les intempéries ont frappé des millions de personnes. La réunion 51 pays Les ministres de l'Environnement et représentants de 51 pays se réunissent depuis hier à Londres pour discuter de la réussite de la COP26 sur le climat en novembre à Glasgow. Il s'agit de parler des « questions clés à résoudre lors du sommet ». Dix jours après des inondations qui ont fait 36 morts dans le pays, la Belgique a de nouveau été frappée. Heureusement, aucune victime n'était à déplorer, a déclaré un porteparole du centre de crise national, précisant dans la nuit de samedi à dimanche que les orages étaient terminés et la situation « stabilisée ». Ces fortes pluies ont touché samedi soir onze communes de la vallée de la Meuse, où elles ont provoqué des inondations. D'impressionnantes images de rues transformées Drame sur la route Le bus a fait une sortie de route. ZAGREB Au moins dix personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées hier lors de la sortie de route dans l'est de la Croatie d'un car immatriculé au Kosovo, a annoncé la police. Les passagers voyageaient sur une ligne régulière reliant la ville allemande de Francfort à la capitale du Kosovo, Pristina, a expliqué devant la presse un responsable de la police. Au total, 45 personnes, dont huit grièvement blessées, ont été hospitalisées à Slavonski Brod, une ville croate proche de l'endroit où s'est produit l'accident, a précisé l'hôpital. Budapest mobilisée pour les LGBT BUDAPEST Des milliers de Hongrois ont défilé samedi à Budapest pour la marche des fiertés. « Je n'ai jamais participé à une marche des fiertés auparavant, mais cette année je suis en colère car il y a une telle propagande visant la communauté LGBT », a déclaré dans la foule une mère de famille avant d'enfiler un tee-shirt aux couleurs de l'arc-en-ciel. Les manifestants ont protesté contre la loi anti-LGBT en Hongrie. « Comme une mer déchaînée » NAMUR De violents orages ont touché la Belgique samedi, provoquant des dégâts dans la Province de Namur (sud). ALONISSOS Un des phoques moines emblématiques de d'île grecque d'Alonissos, Kostis, a été tué samedi, un acte qui a provoqué l'indignation des habitants. Le phoque « a été exécuté à bout portant avec un fusil à harpon », a dit une association qui agit pour la protection de cette espèce menacée. Une mobilisation est en cours pour retrouver l'auteur du tir. Un torrent a tout emporté samedi dans les rues de la ville de Dinant. en torrent ont circulé sur les réseaux sociaux, rappelant les scènes vécues dix jours auparavant dans la Province de Liège. Le porte-parole du centre de crise national, Antoine Iseux, a toutefois précisé que la situation était « sans commune mesure » avec les inondations des 14 et 15 juillet, car les pluies n'avaient cette fois pas provoqué de crues. Elles ont malgré tout causé des dégâts matériels, inondant des caves, endommageant la voirie, des habitations et des voitures. À Namur, capitale de la Wallonie, un mur s'est effondré sur une chaussée près du casino, en contrebas de la citadelle, et plusieurs maisons ont été évacuées. À une trentaine de kilomètres, dans la ville de Dinant, les pluies ont provoqué des inondations, notamment dans le quartier de la gare. Elles ont emporté des voitures, dont certaines ont obstrué un passage à niveau. « C'était comme une mer déchaînée qui passait dans notre rue. Je n'avais encore jamais vu ça depuis quatre ans que je vis ici », a dit un habitant.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :