L'essentiel Luxembourg n°3187 20 jui 2021
L'essentiel Luxembourg n°3187 20 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3187 de 20 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : douche froide sur les campings.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 20 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU La Sûre inférieure, et notamment la ville d'Echternach, ont été impactées par les crues la semaine passée. -PHOTO : VILLE D'ECHTERNACH Vite lu Un retour à la normale LUXEMBOURG La Moselle, sous vigilance samedi, était revenue hier à un niveau moyen, comme l'ensemble des principaux cours d'eau du pays. À Bollendorf, la Sûre, presque à son niveau d'avant-crue, confirmait sa tendance à la baisse. Une ASBL en renfort ROSPORT Pour soutenir ses dizaines de sinistrés des inondations, la commune de Rosport- Mompach, a fondé l'ASBL Rouspert-Mompech hëlleft. Un compte a été ouvert pour les dons., rosportmompach.lu Le chiffre du jour 250 C'est le nombre de ménages qui étaient encore, hier, privés d'électricité suite aux inondations. Dont près de 110 autour d'Echternach, Steinheim et Born, 50 à Luxembourg-Ville et environ 90 dans la région Bettembourg-Bertrange selon CREOS. Dans ces cas, l'intervention d'un électricien était nécessaire. ECHTERNACH Lundi après-midi, « plusieurs » des 230personnes évacuées d'Echternach jeudi « n'avaient toujours pas pu regagner leur domicile », disait « Est-ce que cela vaut la peine de reconstruire le camping ? » BORN Après les crues, dans les campings comme à Born et Rosport, dans l'Est, l'heure est au déblaiement et à l'évaluation des dégâts. « Quand la Sûre a commencé à monter, les agriculteurs sont venus avec leurs tracteurs pour nous aider à évacuer les caravanes. Il a fallu convaincre les vacanciers qu'il fallait partir », relate Patrick Hierthes, président du syndicat d'initiative Rosport, exploitant du Camping du Barrage. Comme dans de nombreux campings du pays, après les crues, l'heure est au déblaiement. Les étudiants qui travaillent comme saisonniers remplissent des conteneurs entiers de déchets, de nombreuses communes donnent un coup de main. « Nous avons évacué près de 80caravanes en plein démarrage de la haute « On avait du mal à croire aux prévisions » LUXEMBOURG « Lundi dernier, quand nous avons vu les prévisions de pluie, nous nous sommes dit "Mais non ? ! Vraiment ? " », relate Christine Bastian, responsable du service hydrologie de l'Administration de la gestion de l'eau. Des inondations qualifiées d'historiques hier par le ministère de l'Environnement. « Nous avons mesuré sur quinze stations les niveaux les plus élevés depuis qu'elles existent. Sur dix, nous avons hier le bourgmestre, Yves Wengler. « 85% d'entre elles le feront dans les prochains jours, mais pour le reste, cela pourrait prendre plusieurs semaines ». De plus, À Born, les vacanciers qui avaient un chalet semi fixe trient ce qui peut être sauvé. -PHOTO : SÉVERINE GOFFIN saison, je ne connais pas le manque à gagner et il reste à faire l'estimation du montant des dégâts, explique Patrick Hierthes. Mais j'espère rouvrir dans deux semaines. À Born, où ils ont pris l'eau de plein fouet, ils n'ont pas eu cette chance », compatit-il. Dans la localité proche, le une crue centennale », poursuit Christine Bastian. Sur des sols déjà gorgés, « nous avons atteint le triste record de 105,7 litres de pluie par m² en 24 heures. Du jamais vu depuis 1854 ! ». Et l'avenir inquiète. « Suite aux crues de 1993 et 1995, des protections ont été érigées, notamment à Echternach, mais l'eau est montée au-dessus. Avec le changement climatique, nous aurons bien plus d'inondations ces prochaines années ». Au moins deux magasins fermeront définitivement au moins deux commerces ne rouvriront pas. Enfin, un compte « Echternach-inondations » a été ouvert par la commune pour récolter des dons., echternach.lu camping Um Salzwaasser est dévasté. « Je cherche ma cuisinière et mon congélateur dans les gravats, se désole Fatima, qui disposait d'un emplacement à l'année. L'assurance m'a déjà annoncé qu'elle ne payerait pas ». « On venait de refaire le restaurant et la réception. On avait des idées comme Des ouvrages détériorés au Centre national de littérature. La culture aussi a été frappée LUXEMBOURG La ministre de la Culture, Sam Tanson, a visité hier le Centre national de littérature (CNL) à Mersch ainsi que le natur musée et l'Abbaye de Neumünster dans le Grund, frappés par les crues. Au CNL, fermé jusqu'à nouvel ordre, l'eau est montée à 1,50m, mais la plus grande partie des archives ont été sauvées. Le natur musée rouvrira ce mardi. L'Abbaye reste close cette semaine, mais maintient ses concerts. un nouvel emplacement pour les mobile homes », détaille Jos Schoellen, vice-président du syndicat d'initiative Born- Moersdorf. « Avec quel argent va-t-on reconstruire ? », se demande Monique Pissinger, la présidente. « Et est-ce que cela vaut la peine si dans dix ans ça recommence ? ». SÉVERINE GOFFIN
MARDI 20 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Fréquentation en berne au Findel LUXEMBOURG Lux-Airport prévoit pour juillet et août au Findel un volume de passagers de 50% par rapport à l'été 2019. Ce volume était de 30% en juin, comparé à juin 2019. Selon le ministre de la Mobilité, une forte proportion de voyageurs se concentrent sur les week-ends. 70% des adultes ont eu une dose À ce jour, près de 653 750 doses de vaccin ont été administrées. LUXEMBOURG Une nouvelle victime du Covid-19 a été recensée vendredi, portant le total à 821 depuis le début de la pandémie. En l'espace de trois jours, 224cas ont été identifiés sur les 18220tests effectués. Treize patients sont à l'hôpital, dont cinq en soins intensifs. Du côté de la vaccination, le ministère de la Santé a indiqué hier que le cap des 70% des plus de 18ans ayant eu au moins une dose a été franchi. Trois crèches de la capitale se sont vu retirer leur agrément LUXEMBOURG Depuis 2017, onze services d'éducation et d'accueil (SEA) se sont vu retirer leur agrément, dont trois la semaine dernière. La semaine dernière, les parents ayant leurs enfants dans les crèches Butzestuff Gasperich, Belair et Babillou Luxembourg ont appris, du jour au lendemain, qu'elles n'avaient plus leur agrément. « Il s'agit d'une décision administrative », indique d'emblée Fabienne Leukart, coordinatrice de la cellule agrément au ministère de l'Éducation nationale. « Des conditions liées à l'agrément n'étaient plus respectées », ajoute-t-elle. Pour avoir son agrément, un service d'éducation et d'accueil (SEA) doit remplir des conditions, notamment au niveau des prestations, des infrastructures, du personnel... Le CSV plaide pour « plus de démocratie » LUXEMBOURG Le CSV a présenté une image d'unité hier au moment de dresser le bilan de l'année parlementaire, et après des tensions ces derniers mois. « Il y avait des rivalités, nous avons mis fin à tout cela », explique Claude Wiseler, nouveau président du parti. Tous se sont mis d'accord pour critiquer le gouvernement. « Il n'y a plus de vrais débats, même au Parlement », lance Martine Hansen, coprésidente du groupe CSV. Elle dénonce « l'arrogance » de l'exécutif : « Nos propositions ne sont pas discutées, mais refusées par principe et sans discussion ». Selon elle, les thèmes de prédilection de la rentrée seront « la jeunesse, l'éducation, la santé, le logement et la réforme fiscale ». Le parti, dans un but de transparence, demande à ce que les réunions des commissions à la Chambre soient publiques. Le retrait d'agrément est généralement décidé en dernier recours. Quand les conditions nécessaires à l'obtention de l'agrément ne sont plus respectées, une mise en demeure est envoyée au gestionnaire, « qui a Voiture en feu et menaces de mort KAYL/DUDELANGE Dimanche, peu avant 2h, un homme est allé voir son ex-compagne dans le bar où elle travaille, après la fermeture. Il l'a harcelée et s'est vu refuser l'entrée, indique la police. Après quoi, il aurait frappé contre une fenêtre du café puis mis le feu à la voiture de la femme et endommagé les pneus, avant de fuir. Il a été retrouvé ivre, à Dudelange, vers 9h30. Il a proféré des menaces de mort à l'encontre de son ex, en présence des policiers. L'homme a été placé en détention provisoire. Le commerce de détail a le sourire LUXEMBOURG En 2020, le chiffre d'affaires des enseignes généralistes du commerce de détail a bondi de 9,2%, (4,6% de moyenne pour la zone euro) contre 2% l'année précédente. D'après les chiffres communiqués hier par Lex Delles, le ministre des Classes moyennes, la progression était encore de 7,8% pour le premier trimestre de 2021. LUXEMBOURG La flotte de plus de 1 200autobus du Régime général des transports routiers (RGTR) aura bientôt un nouveau look, uniformisé. Objectif : faciliter la reconnaissance immédiate et la mémorisation des bus RGTR. Le nouveau design a été dévoilé hier par le ministre de la Mobilité, un délai de huitjours à un an pour se mettre en conformité », détaille Fabienne Leukart. À l'issue de ce délai, le gestionnaire est convoqué pour s'expliquer, présenter les documents attestant la mise en conformité, à l'issue de quoi le dossier est classé sans suite si les problèmes ont été résolus. « Selon la situation, un délai supplémentaire peut être accordé. On ne retire pas l'agrément pour un problème mineur. C'est en général une décision qui est prise en dernier recours ». Fort heureusement pour les parents, les retraits d'agrément restent rares : onze depuis 2017, dont cinq depuis le début de l'année. « Nous connaissons l'impact d'une telle décision. Les gestionnaires sont en général compréhensifs et se mettent en conformité ». S'il ne gère pas les inscriptions auprès des SEA, le ministère dispose d'une hotline et d'une adresse mail pour aider les parents dans leurs recherches et répondre à leurs questions. MARION MELLINGER François Bausch a dévoilé hier un design uniformisé. -PHOTO : EDITPRESS Les bus RGTR changent de look François Bausch, et l'Administration des transports publics. Le lettrage des véhicules qui débutera ces prochains mois devrait s'achever au printemps 2022. Si les motifs resteront les mêmes, les couleurs varieront selon les 34opérateurs. L'an passé, ils ont parcouru près de 70 millions de kilomètres.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :