L'essentiel Luxembourg n°3186 19 jui 2021
L'essentiel Luxembourg n°3186 19 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3186 de 19 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : deux triomphes sur le Tour à 22 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg LUNDI 19 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU « Tout était neuf et tout est foutu » Vite lu Le kérosène est revenu LUXEMBOURG Interrompue jeudi en raison d'un dysfonctionnement du réseau Centre Europe des pipelines lié aux crues, l'alimentation de kérosène vers l'aéroport a été rétablie en fin de matinée vendredi. Creos lance un appel LUXEMBOURG Creos a lancé un appel aux clients, victimes des inondations et privés de courant. Il leur est conseillé de contacter leur électricien pour contrôler l'installation électrique avant la remise sous tension. Vestiaire à disposition ECHTERNACH À partir de ce lundi, un vestiaire est mis à la disposition des victimes des inondations des communes d'Echternach et de Rosport-Mompach de 9 h 30 à 17h, à la salle Agora, au Trifolion, à Echternach. Des campings fermés LUXEMBOURG Une vingtaine de campings resteront fermés au public au moins jusqu'à mercredi. Pour trouver la liste complète et les dates de réouverture, consultez la page Facebook Camprilux Campings in Luxembourg. MERSCH Suite aux inondations, l'heure était au déblayage et au nettoyage ce week-end. Rue d'Arlon, à Mersch, aux abords de l'Eisch, on s'affairait dès vendredi à ranger, à jeter des objets détruits ou à passer le Kärcher. « C'était difficile jeudi matin, l'eau montait tout le temps », témoigne Joël, « fatigué », qui a « perdu beaucoup ». Les pompiers ont pompé l'eau, montée à 1,50 m dans sa cave. Des amis et voisins l'aident à nettoyer, ce qui prendra « deux ou trois jours ». Il faut aussi penser aux démarches auprès des assurances. Plus loin, René aide son fils, comme Maria, venue de Diekirch pour prêter Un grand élan de solidarité panse les plaies des sinistrés LUXEMBOURG Une véritable entraide entre les habitants a émergé des inondations. Nombreux sont ceux à proposer leur aide. Du chaos provoqué par les crues émerge un élan de solidarité. « Les gens se serrent les main-forte à des amis. Esnad, qui gère un garage, a juste eu le temps de sortir les véhicules. Mais il a perdu « des machines et des pièces ». « Tout est neuf et foutu », déplore Soufiane, le gérant du Café XVIII, ouvert… depuis trois semaines. « Mais il n'y a pas mort d'homme, c'est le principal ». Dans la rue d'Arlon, à Mersch, l'heure était au déblayage et au nettoyage ce week-end. -PHOTO : JOSEPH GAULIER coudes », avait constaté jeudi un Xavier Bettel ému. Sur les réseaux sociaux et dans les rues sinistrées, les témoignages le confirment. « Je sais qu'un coup de main est toujours bienvenu », dit Fanny. Elle pense à ceux qui se retrouvent « dans la difficulté » et propose « un lit pour bébé, Le soutien VIANDEN Le Grand-Duc est allé apporter son soutien aux sinistrés des inondations à Echternach et Vianden vendredi. Henri a pu échanger avec les habitants frappés par les crues, mais aussi avec les membres des équipes de secours mobilisés face à la montée des eaux. Le niveau des eaux est retombé LUXEMBOURG Le niveau des cours d'eau du pays continuait de baisser hier. Montée à 966cm jeudi à Rosport, la Sûre était retombée hier à 16 h à 311 cm. La tendance se confirmait aussi dans les bassins versants de l'Alzette et de la Chiers. La Moselle, soumise à une veille hydrologique samedi, est repassée hier matin sous la cote de vigilance. Les bonnes volontés se sont unies à Echternach pour gérer les dégâts des inondations. -PHOTO:CGDIS Demander des aides en ligne LUXEMBOURG Suite aux inondations, les particuliers, entreprises, agriculteurs ou communes touchés au Luxembourg peuvent demander une aide financière. Conditions et formulaires à l'adresse:, guichet.public.lu des articles de puériculture et une machine à laver, pour lesquels elle a trouvé preneur rapidement. Épargnée par les inondations, elle dit avoir « bien connu cela étant petite », pour avoir grandi à Bous. Nombreux sont ceux à proposer outils, hébergements, vêtements, main-d'œuvre, gardes d'enfants ou d'animaux. Un avocat propose même ses services administratifs, tandis qu'un élagueur est prêt à intervenir sur les lieux des dégâts. Caroline, 39 ans, victime d'un dégât des eaux par le passé « se met à la place des gens ». Elle veut aider à déblayer, évacuer les affaires, transporter des personnes n'ayant plus de véhicule et peut loger dans sa chambre d'amis. Julia, de Roeser, qui propose canapé et vaisselle, estime que malgré l'individualisme tant décrié, « il reste beaucoup de solidarité comme vu avec le Covid ». Les sinistrés apprécient : « Je voudrais dire un grand merci à Marc et à Gilles qui nous ont aidés », lance Jonathan, habitant de Rollingergrund. Ils se sont arrêtés chez lui « de manière inopinée » lorsqu'ils ont vu que Jonathan avait besoin d'aide et ont mis la main à la pâte « jusqu'à 22 h », après leur travail. JOSEPH GAULIER
LUNDI 19 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Le Luxembourg vire au rouge sur les radars européens LUXEMBOURG Repassé au vert en juin, le Luxembourg a viré au rouge sur la carte européenne des infections. Faut-il rendre les parkings gratuits ? Fin juin, le ministère de la Santé se félicitait de voir le pays à nouveau en vert sur la carte Covid-19 du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La semaine du 14 au 20 juin, le taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) était passé de 30 à 14. Mais sans tambour ni trompettes, le Luxembourg est depuis repassé à l'orange... puis au rouge jeudi dernier, aux côtés des Pays-Bas, de l'Espagne ou du Portugal. Début juillet, le taux d'incidence est en effet repassé au-delà des 120 cas par semaine. Celui de positivité approche les 2%. En toile de fond : le rebond des infections lié à la fête nationale, Il faut patienter jusqu'en 2023 pour les automotrices. -PHOTO : ALSTOM La pandémie a retardé les locos Les chiffres sont impactés par la fête nationale. -PHOTO : VINCENT LESCAUT LUXEMBOURG Au lieu de décembre2021, les premières automotrices 2400 d'Alstom commandées par les CFL n'arriveront qu'en février2023. Un retard « imputable à la situation sanitaire et aux mesures prises par le gouvernement de Catalogne, où elles sont construites », affirme le ministre de la Mobilité, François Bausch. De 2023 à 2025, les CFL recevront livraison de 22automotrices de la série 2400 et douzeautomotrices de la série 2450, provoquant la mise hors service des automotrices de la série 2000, en fin de vie. LUXEMBOURG Et si se garer était gratuit dans tous les parkings publics souterrains et dans la rue ? C'est ce que réclame une pétition ouverte aux signatures depuis vendredi, arguant que les transports publics eux sont gratuits. En tout, dix pétitions ont été ouvertes, réclamant un taux d'imposition fixe pour tous les contribuables, la lutte contre le mobbing… Une année bien chargée aux HRS LUXEMBOURG Les Hôpitaux Robert-Schuman (HRS), qui ont vu leur quotidien bouleversé par la pandémie, ont enregistré 176 971 journées d'hospitalisation, dont 8 739 en soins intensifs, en 2020. Ils ont également mené 26 845 interventions chirurgicales ou encore note Paul Wilmes, porte-parole de la Task Force Covid. « Cela prouve qu'un événement peut provoquer une croissance. Il faut éviter ça pour la suite de l'été », poursuit-il. Les cas touchent principalement un public plus jeune et non vacciné. Au 6 juillet, seuls 265 cas étaient recensés parmi plus de 185 000 résidents ayant complété, depuis quatorze jours au moins, leur schéma vaccinal, soit 0,15%. Vendredi, la Task Force se voulait rassurante, constatant « une stabilisation » de la situation entre le 8 et le 14 juillet. « S'il n'y a plus de clusters, on devrait revenir à un taux moins élevé », assurait Paul Wilmes. Les départs en vacances devraient réduire les interactions au pays. Tandis que pour les voyages depuis le Luxembourg, le certificat européen (vacciné, testé, guéri) devrait limiter l'impact du classement « en rouge ». NICOLAS MARTIN assuré 2 541 accouchements. Dans le cadre de la pandémie, les HRS ont accueilli en réanimation des patients venus de France et se sont équipés d'un scanner dédié à la détection de symptômes Covid. Depuis le début 2021, ils ont aussi vacciné 2 700 personnes. LUXEMBOURG À l'issue du premier semestre 2021, les finances publiques montrent une normalisation de l'économie. L'État a encaissé 11 milliards d'euros de recettes, soit 24,8% de plus qu'au premier semestre 2020, fortement marqué par la crise. Par rapport à 2019, la hausse est de 10%, ce qui signifie que le pays « est parvenu à renouer avec le rythme de croissance des recettes de l'avant-crise », dit le ministre des Finances, Pierre Gramegna. L'Administration de l'enregistrement, des domaines et de la TVA a notamment perçu 3,3 milliards d'euros, soit 35,9% de plus qu'au premier semestre 2020, signe de la « forte relance de la consommation ». Après les confinements et fermetures, nous nous sommes lâchés dans les magasins, bars, restaurants. Mais la prudence reste de mise car « les dépenses liées à la crise, bien que décroissantes, Vite lu Gamma est très présent LUXEMBOURG Selon le dernier rapport Revilux, le variant Gamma (brésilien) est devenu dominant au Luxembourg fin juin début juillet. Il représentait 72,4% des échantillons séquencés, contre 25,1% de Delta (indien). Hommage de Gramegna LUXEMBOURG Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a rendu hommage vendredi à Sachin Vankalas. Le directeur général de Luxflag, une agence visant à promouvoir l'investissement durable. Hospitalisé en raison du Covid, il est décédé à 38 ans. La surmortalité recule LUXEMBOURG Après le pic de novembre 2020 (+45,2% par rapport à la moyenne 2016-2019), la surmortalité a chuté début 2021 au Luxembourg (-3,5% en février). Repartie à la hausse, elle a peu augmenté en mai (+1,1%). Les Hôpitaux Robert-Schuman comptent 2 238 collaborateurs. L'État a reconstitué sa tirelire restent conséquentes ». Au premier semestre, l'État a dépensé 10,9 milliards d'euros, 54% du budget de l'année. C'est 4,5% de moins qu'en 2020, mais 16% de plus qu'en 2019. Après les mois de fermeture, la consommation est bien repartie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :