L'essentiel Luxembourg n°3183 14 jui 2021
L'essentiel Luxembourg n°3183 14 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3183 de 14 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : une saga toujours plus furieuse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 14 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu 134 infections en 24 h LUXEMBOURG Le dernier bilan de la pandémie fait état de 134 nouvelles infections Covid recensées en 24 heures sur 7 196 tests réalisés (1,86% de positivité). Le nombre de décès n'a pas évolué et reste à 819. Treize patients sont à l'hôpital, dont deux en soins intensifs. Covid-Kids 2 s'achève LUXEMBOURG Quels sont les effets du Covid sur la vie des jeunes ? L'étude Covid-Kids 2 menée par l'Uni, avec notamment le LISER et l'Unicef, prend fin demain. Le questionnaire cible les 6-16 ans., covidkids-uni.liser.lu En créant « une obligation, on nourrit les angoisses » LUXEMBOURG Faut-il obliger les soignants à se faire vacciner ? La ministre de la Santé en doute, mais le sujet sera bien discuté. Les autotests seront valables jusqu'à 1 h dans les bars et en boîtes. Pour le moment, les soignants du Luxembourg ne sont pas obligés de se faire vacciner contre le Covid et la ministre de la Santé, Paulette Lenert, n'est pas franchement enthousiaste à cette idée. Le Luxembourg avait choisi de commencer sa campagne vaccinale par les soignants. -PHOTO : CHEM Les autotests valables jusqu'à 1 h du matin Le Dr Benoît Ochs interdit d'exercer pendant un an ? LUXEMBOURG Encore présent dimanche dernier, lors d'un rassemblement d'opposants aux mesures sanitaires sur la place d'Armes, le Dr Benoît Ochs, installé à Gonderange, connaîtra aujourd'hui le verdict du conseil de discipline du Collège médical à son sujet. Une interdiction d'exercer pendant un an au Luxembourg a été requise contre lui. Des positions et traitements médicaux contraires aux protocoles du ministère de la Santé lui sont notamment reprochés. « Je suis encore convaincue qu'avec l'obligation, on n'arrive à rien, on nourrit les angoisses », a expliqué la ministre, qui préfère faire de la pédagogie. « La campagne actuelle va avoir des résultats. Les gens s'inscrivent, il ne faut pas utiliser la pression, a ajouté Paulette Lenert. Il faut éduquer les gens, la campagne va se poursuivre pendant cet été ». D'après des chiffres fournis à « L'essentiel » par le ministère, 72,8% des médecins, infirmiers et aides-soignants sont complètement vaccinés. Le taux est plus faible chez les employés de réseaux d'aide et soins à domicile (51,78%) et les structures d'hébergement pour personnes âgées (60,4%). « Le personnel soignant non vacciné c'est un point faible, a concédé Paulette Lenert. Mais d'autres visiteurs peuvent amener le virus. Si tout le monde respecte les règles, on endigue le problème ». La question de l'obligation vaccinale des soignants sera discutée au gouvernement. Selon la ministre, « il faut beaucoup d'éducation avant de prendre des décisions trop rapides ». JÉRÔME WISS ET OLIVIER LOYENS LUXEMBOURG Les députés ont effectué hier une modification significative dans le texte de la prochaine loi Covid, valable à partir de vendredi. Les autotests réalisés devant les bars et autres discothèques seront finalement valables jusqu'à 1h, alors que le gouvernement avait annoncé minuit. « Cette décision a été prise suite à l'avis du Conseil d'État », explique le député Mars Di Bartolomeo, président de la commission Santé. Le gouvernement a donné son accord. « Ainsi, la mesure sera beaucoup plus facile à appliquer », reprend le député. L'horaire de validité s'adapte en effet à l'heure de fermeture des bars et restaurants. Les clients n'auront donc pas à quitter les établissements plus tôt. L'heure d'origine avait été critiquée par les professionnels de l'horeca, qui voyaient une nouvelle complication à gérer. La pause de midi sera agrandie. Les horaires sont modifiés à l'école LUXEMBOURG La ville de Luxembourg a décidé d'adapter les horaires de ses écoles qui n'avaient pas évolué depuis 1999. À la rentrée, une pause de deux heures sera garantie aux élèves pendant midi, sur demande du ministère de l'Éducation nationale. Les heures d'études dirigées seront sorties de l'horaire scolaire pour être organisées l'aprèsmidi à partir de 16h. Les bons pour les tests prolongés LUXEMBOURG La ville de Luxembourg prolonge la distribution des bons pour des tests Covid rapides gratuits jusqu'au 14 septembre. Toute personne qui en a besoin pour aller dans un bar ou un restaurant de la capitale peut en profiter. Liste des centres de test sur:, pandemie.vdl.lu
MERCREDI 14 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Souvent les hommes changent leur enfant chez les femmes. Tables à langer chez les hommes LUXEMBOURG Les députés ont validé dix nouvelles pétitions qui pourront bientôt être signées sur le site de la Chambre. Elles réclament, par exemple, qu'il y ait aussi des tables à langer dans les toilettes pour hommes, que les propriétaires ne puissent pas refuser les locataires qui ont des animaux ou encore le renforcement de la loi contre le harcèlement moral au travail. Par ailleurs, les députés ont validé les 4805signatures de la pétition pour le congé menstruel. La date du débat n'a pas été fixée. PUB L'opposition réclame en vain la démission de Corinne Cahen LUXEMBOURG Corinne Cahen a été attaquée hier à la Chambre sur la gestion de la crise dans les maisons de retraite. L'opposition a tenté d'obtenir sa démission. Le rapport Waringo sur la gestion de la crise sanitaire dans les maisons accueillant des personnes âgées a fait l'objet d'un long débat hier à la Chambre. Très remontée, l'opposition a publié un communiqué commun demandant la démission de Corinne Cahen (DP) de son poste de ministre de la Famille. Corinne Cahen a rappelé que « personne n'était préparé au virus ». Elle a répété plusieurs fois avoir « toujours cherché Corinne Cahen a dû faire face à l'opposition unie. -PHOTO : EDITPRESS un équilibre entre la sécurité et les libertés », reconnaissant que le manque de personnel avait « constitué un grand défi ». Des tests ont été pratiqués « tous les dix jours », tandis qu'un plan a été élaboré « pour les visiteurs », a-t-elle rappelé. JUSQU’AU31JUILLET UNE EXPÉRIENCE D’AVENTURE UNIQUE Vosenfants vont se glisserdans la peau d’un aventurier tous les vendredis et samedis de juillet. Au programme  : parcours d’aventure, bar àinsectes et bien d’autres défis… Une coursed’orientation sur toute la période et des cadeaux àgagner ! Accessible dès 4ans. PARKING JUSQU’À 5HEURES GRATUITES 20 CONCEPTSFOOD ÀEMPORTER OU EN LIVRAISON Pas de quoi attendrir Michel Wolter, qui a tiré à boulets rouges. « Pourquoi a-t-on privé 600000personnes de liberté, tout en étant incapable de protéger les plus vulnérables ? », a- t-il interrogé. Il s'est aussi indigné du fait que le gouvernement « savait depuis novembre » que des clusters étaient en cours, sans avoir transmis l'information. Selon lui, la « plus grosse erreur politique » a trait au cordon sanitaire, citant le rapport Waringo : « La stratégie de ne pas vacciner prioritairement tout le personnel, quel que soit son statut, a été une erreur fondamentale ». Au bout de 4h20 de débats, la motion de l'opposition a été rejetée par les voix de la majorité. JOSEPH GAULIER L’ÉCOLE DES AVENTURIERS C L 0 C H E D 0 R SHOPPING CENTER LUXEMBOURG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :