L'essentiel Luxembourg n°3178 7 jui 2021
L'essentiel Luxembourg n°3178 7 jui 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3178 de 7 jui 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : les Italiens en finale et en plein rêve.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Bande dessinée MERCREDI 7 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Une guerre et un peu d'humour COMBATS Le cadre de la guerre de Sécession n'empêche pas d'instaurer une dose d'humour dans une bande dessinée. C'est ce que montrent les auteurs d'un diptyque, dont les deux numéros viennent de sortir. Les soldats, présentés comme une bande de bras cassés, font sourire par leur maladresse et parfois leur manque de jugeote. La dureté des combats n'est bien sûr pas oubliée, ni la traque personnelle menée par un Nordiste contre un ennemi sudiste. « ENNEMIS. Tomes 1 et 2 ». Toussaint et Josse. Grand angle, 14,50 euros chacun. LE j-IÉRos, cfE -r Lvi  : u-EM 1L.TMN, LexFoRAr Fer DU BAGNE\A Avant de rencontrer Astérix et Obélix, Idéfix avait une vie ANIMAL Le chien d'Obélix dispose désormais d'une bande dessinée à son nom. Il évolue dans un univers bien connu. Que faisait Idéfix avant de rencontrer Astérix et Obélix ? Il vivait ses propres aventures dans les rues de Lutèce, le Paris antique, raconte l'album qui inaugure la série « Idéfix et les irréductibles ». Le petit chien dispose donc désormais d'une série dérivée à son nom. Les lecteurs des aventures d'Astérix connaissent Idéfix depuis « Le Tour de Gaule », lorsqu'il apparaît devant un magasin de Lutèce, avant de suivre les héros dans leur périple jusqu'au village d'Armorique. C'est donc logiquement que sa vie se situait dans la grande ville avant de faire la rencontre qui bouleversera sa vie. L'album « Pas de quartier pour le latin » le présente en chef de meute. Idéfix, à l'image de son futur maître, tente déjà de contrecarrer les plans des Romains. Il empêche un chien romain de conserver une balle, sauve les Gaulois "."'0— sZ) -17 Psu wrieRrE.. 17E mure PieFÉkgL.AFod-r VeiX ÉVI-rEk ae- NouveLLE oppege, _.EN2HEIZG2ER LA 50/JRCE d'une épidémie, puis protège Goudurix, chanteur contestataire et populaire, pourchassé par les hommes de César. L'esprit de la BD à succès est reproduit, avec des gags et quelques jeux de mots qui s'enchaînent dans trois courtes histoires narrées par différents auteurs. Comme des clins d'œil à la série que le lecteur connaît bien, Idéfix croise plusieurs « Les Misérables » dans une version moderne ADAPTATION Éric Salch propose une version déroutante des « Misérables », l'œuvre de Victor Hugo. Jean Valjean vole non pas des couverts en argent, mais un téléviseur à écran plat. Les Thénardier ne gèrent pas une auberge, mais un camping, dans lequel Cosette lave les toilettes. Marius n'est pas sauvé via les égouts de Paris, mais par les galeries du métro. Ces éléments anachroniques donnent un côté loufoque au récit, par ailleurs bien ancré au XIX e siècle. Le livre de Victor Hugo n'est ainsi pas dénaturé, de même que le message qu'il porte, tout en recevant une touche de fantaisie bienvenue. Dans l'album de 187pages, l'auteur rend hommage à sa manière au classique de la littérature. « Les Misérables ». Éric Salch. Glénat, 29 euros. figures connues comme Abraracourcix et Bonemine, probablement venus rendre visite au frère de cette dernière, ainsi que Goudurix, ou encore Anglaigus. Bien sûr destiné aux enfants, l'album, qui prend la forme d'un livret de 68 pages en petit format, ravira également tous les amateurs de la série. JOSEPH GAULIER « Idéfix et les irréductibles. Pas de quartier pour le latin ». Coulon/Fenech, Choquet/Bastide et Erbin/Fenech. Éditions Albert-René, 8,99 euros. La réplique « - Alors docteur, est-ce que le mort a parlé pendant l'autopsie ? - C'est de l'humour parisien ? - Oui, pour détendre l'atmosphère tendue... » « La mort est dans le pré » David de Thuin et James. Pataquès, 9,95 euros.
MERCREDI 7 JUILLET 2021/LESSENTIEL.LU Tendances 19 Selena Gomez convaincante. Selena Gomez tout en couleurs MODE « Ce qui me plaît chez cette marque, c'est qu'elle célèbre les femmes qui aiment leur corps », explique la chanteuse Selena Gomez dans un post publié à l'occasion de sa collaboration avec la marque de maillots de bain La'Mariette. Pour cette collection, elle a imaginé Aura, un motif multicolore aux accents psychédéliques et décliné en six modèles (un une-pièce, un paréo, deux bas et deux tops). Les hommes portent les bijoux sans complexe. Monica Bellucci enflamme « Vogue » avec sa fille Deva MODE Le duo mère-fille fait la couverture du numéro de juillet de l'édition italienne du magazine « Vogue ». Ils ne cachent plus leurs bijoux MODE Les défilés printemps-été 2022 présentés durant les Fashion Weeks homme de Milan et de Paris Fusion avaient lancé une tendance qui se précise chez les hommes... les bijoux ! On ne parle pas d'anneau discret à l'oreille ou de petite chaîne en or qui se devine sous un tee-shirt. Non, il s'agit ici de bijoux voyants. La broche, collier ras du cou, anneaux en tout genre, les hommes sortent l'artillerie lourde... Le champagne russe visé ART DE VIVRE Les producteurs français sont « scandalisés » par la nouvelle législation russe sur l'étiquetage du champagne. Le « champagne » russe pourra conserver le nom de la prestigieuse appellation tandis que l'original devra le présenter sous le nom de... « vin pétillant ». Les producteurs ont interpellé les diplomaties française et européenne pour intervenir. Regrettant de n'avoir pas été informé de la mise en place de cette nouvelle législation, le Comité Champagne, qui rappelle que cette appellation « est protégée dans plus de 120 pays », se dit « déterminé à poursuivre les discussions pour obtenir le droit exclusif à l'usage du nom Champagne sur le territoire russe. Mère et fille posent dans la même robe de velours vert signée Dolce&Gabbana, marque dont elles sont toutes les deux ambassadrices, Monica pour ses sacs à main, Deva Cassel pour son tout nouveau parfum, Dolce Shine. Monica est volontairement un peu en retrait, « elle voulait laisser la vedette à Deva », a raconté le rédacteur en chef de « Vogue » Italie, Emanuele Farneti. Et la raison pour laquelle Deva a voulu faire participer sa mère est simple : « Parce que la dernière fois qu'on a été photographiées ensemble, j'étais dans ton ventre » (NDLR : en Une de « Vanity Fair » en 2004). Bien que Vincent Cassel et Monica Bellucci soient séparés depuis maintenant huit ans, les deux acteurs sont en très bons termes. Pas étonnant donc que le père n'ait pas hésité à reposter la photo sur son compte Instagram. La ressemblance entre la mère et la fille est frappante, même cheveux noirs coiffés en tresse longue, même robe verte et surtout même regard hypnotique. Une beauté que l'acteur a légendée : « Affaire de famille ». Des mots qui résument l'admiration que Vincent entretient à l'égard de la jeune prodige et de sa mère, avec qui il a partagé quatorze ans de mariage. PUB WITH V.R. EXPÉRIENCE Monica Bellucci en Une de « Vogue » avec sa fille Deva Cassel. ROCKHAL –LUXEMBOURG 04.07.21 -09.09.21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :