L'essentiel Luxembourg n°3165 17 jun 2021
L'essentiel Luxembourg n°3165 17 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3165 de 17 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : Poutine-Biden, les yeux dans les yeux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Économie JEUDI 17 JUIN 2021/LESSENTIEL.LU France-Angleterre en 40 minutes sur l'eau BREST Une start-up et une compagnie maritime se sont alliées autour d'engins qui traverseront la Manche. Brittany Ferries et la start-up américaine Regent vont collaborer au développement entre la France et le Royaume- Uni d'un nouveau mode de transport 100% électrique baptisé Seaglider, à mi-chemin entre l'hydroglisseur et l'avion, a-t-on appris auprès de la compagnie maritime. Des Seagliders, d'une capacité de 50 à 150 passagers, débuteraient leurs traversées d'ici 2028. Ces appareils, dotés d'ailes et d'hélices, pourraient atteindre les 290 kilomètres par heure. Ainsi, la traversée entre Cherbourg et Portsmouth, dans le sud de l'Angleterre, pourrait se Vite lu Renault et le recyclage PARIS Renault va s'associer à Betteries, une start-up allemande spécialisée dans le recyclage des batteries de voitures électriques, a annoncé le constructeur automobile, présentant également les modèles qui succéderont à sa Twizy, petit véhicule réservé à la location. Du nouveau aux Galeries LUXEMBOURG Les Galeries Lafayette Luxembourg ont annoncé hier la nomination de Laurent Dufraisse comme directeur du grand magasin inauguré en novembre 2019. Il a dirigé auparavant les enseignes de Chambéry et Clermont-Ferrand, en France. Le Seaglider s'élève sur ses foils, et en pleine mer il décolle sur son coussin d'air en volant à faible altitude au-dessus des vagues. faire en 40 minutes seulement. Ils se déplaceront à quelques mètres de la surface de l'eau pour profiter de l'effet de sol, ce concept aérodynamique connu des pilotes qui permet d'augmenter la portance en Fraudeurs du fisc débusqués BERLIN Le gouvernement allemand a acheté auprès d'une source anonyme des données fiscales de « millions » de personnes détenant des actifs à Dubaï, qu'il compte analyser pour débusquer des fraudeurs, a-t-il annoncé hier. Il fait la promo de la tech indienne PARIS Narendra Modi a saisi l'occasion d'un discours au salon Vivatech à Paris hier pour appeler le monde à investir dans la tech indienne. À elle seule, « l'Inde compte 1,18 milliard de smartphones et 775 millions d'utilisateurs d'Internet », tandis que la consommation de données est « parmi la plus élevée et la moins chère » du monde, a déclaré le Premier ministre indien.comprimant une masse d'air sous les ailes. « Le principe du Seaglider associe la maniabilité des ferries à l'efficacité aérienne des aéroglisseurs et à la vitesse des avions », est-il expliqué. L'Europe reprend la main BRUXELLES Après la crise du Covid, la stratégie industrielle de la Commission européenne vient d'être remise à jour, dans l'espoir d'aider l'Europe à réduire sa dépendance, en particulier vis-à-vis de la Chine, mais aussi du Vietnam, du Brésil ou des États-Unis. Puces électroniques, principes actifs de médicaments, hydrogène, terres rares pour les éoliennes, lithium pour les batteries, protéines pour l'alimentation du bétail, technologies en « nuage »  : la Commission a constaté que sur 5 200 produits importés dans l'Union européenne, il y en avait 137 pour lesquels l'UE était fortement dépendante, dont la moitié viennent de Chine. Ces 137 produits représentent 6% de la valeur du total des produits importés en Europe. Le concept prévoit couchages privatifs, « bon bar » et « bonne table ». Des trains de nuit longue distance PARIS Le cofondateur de la plateforme de financement participatif KissKissBankBank Adrien Aumont a annoncé hier le lancement fin 2023 d'une nouvelle compagnie de trains de nuit baptisée Midnight Trains, qui veut faire rouler des « hôtels sur rails ». La compagnie veut relier Paris à des grandes villes européennes situées de 800 à 1 500 km, audelà de la zone de pertinence des trains à grande vitesse. La carte 11 904 euros Une carte Pokémon a été vendue aux enchères près de 12 000 euros, a annoncé l'organisateur, soulignant qu'avec 85 000 euros déboursés pour 94 lots de cartes Pokémon et Magic vendues par un particulier, cette vente atteignait un record pour ce type d'enchères en France. « Dracaufeu, LA carte emblématique du jeu "Pokémon" », estimée 2 500-3 000 euros, a trouvé preneur à 11 904 euros. Bourse Retrouvez le cours des actions et obligations sur L’essentiel Online. Indices G G G G Change Pétrole Actions G G G G sil§g§g§ BEL 20 4226,29 +0,12% CAC 40 6652,65 +0,20% DAX 15 710,57 -0,12% DOWJONES 34 269,03 -0,09% EUROSTOXX 50 4151,76 +0,20% FTSE 7184,95 +0,17% LUXX 1580,10 -1,45% NASDAQ 14 103,85 +0,22% NIKKEI 225 29 291,01 -0,51% Achat Vente DOLLAR AMÉRICAIN 0,82 0,83 LIVRE STERLING 1,15 1,18 YEN JAPONAIS 0,74 0,76 Achat BARIL NY 72,15 BRENT 74,74 Cours Var%J-1 APERAM 46,47 +0,19 ARCELOR MITTAL SA 25,23 -2,59 BREDERODE 108,80 +0,18 EDIFY ACT. ORD. 49,00 0,00 FOTEXHOLDING 2,50 0,00 LUXEMPART 57,50 0,00 REINET INVESTMENTS 16,80 -1,75 RTLGROUP 48,28 -0,98 SES FDR 6,66 -2,92 iwarecourssans garantie Évolution du LuxX sur une semaine
CONTENU SPONSORISÉ 15 SANG NOIR joue la différence Une nouvelle marque est née au Windhof, à la croisée des influences et des cultures. « Sang Noir, c'est le sang qui nous unit et le noir de la différence, de l’élégance. La couleur qui met les autres en valeur », insiste Stéphane Tihal, un fondateur soucieux du moindre détail. Avec son logo en forme de goutte de sang, englobant les lettres du mot, la marque lifestyle débarque en force. Luxembourgeoise, mais aussi teintée de voyages. Sa gamme est unisexe et plurielle. Entre textile et cosmétiques. Un « mix » très commun en Asie, souligne Stéphane Tihal, qui a vécu en Corée du Sud, par amour, et y a puisé une partie de l'âme de sa marque. Avec comme trait d'union, « un savoir-faire, le goût de l'art, du design et une qualité haut de gamme ». Dans le choix de chaque ingrédient, des fibres aux parfums, jusqu'au packaging. Du luxe, mais qui en refuse les codes, joue la différence, se démarque avec sa culture à michemin entre l’Europe et l'Asie. « Un pays qui, par sa capacité d'innovation, a 20 ans d’avance », insiste Stéphane Tihal. Côté pile, Sang Noir livre une gamme de cosmétiques pensée comme une routine quotidienne (lire ci-dessous). Des produits choisis pour respecter l’environnement et certaines valeurs. Certifiés bio, végane, Clean, pour des produits plus naturels, Reef friendly (respectueux des récifes). Et l'engagement de donner 1% du chiffre d’affaires de l'entreprise à des associations qui préservent la planète. Côté face, la marque bouscule et s'affranchit des saisons, avec ses sweats à capuche « oversized » qui font revivre Léonard de Vinci et Picasso comme des figures du crime, tels Vincent Gigante ou Lucky Luciano. Des modèles renouvelés pour rester rares. L'esprit Sang Noir., sangnoir.com Un rituel beauté quotidien Pour ses cosmétiques, Sang Noir puise son inspiration en Asie. « Là-bas, on respecte une routine matin et soir, mais on est à l'écoute de sa peau, traitée selon son état », note Stéphane Tihal. En deux ans et demi, lui et son équipe ont développé une gamme à base de thé vert, complémentaire, préventive et respectueuse de la nature. Selon la technique de la superposition des couches ou layering  : chaque geste venant équilibrer le précédent et préparer le suivant. En débutant par l'huile moussante, qui démaquille ou nettoie, avant d'éliminer les impuretés grâce à une éponge en fibre naturelle de l'île coréenne de Jeju. Le rituel se poursuit par la lotion tonique qui prépare la peau, le sérum, léger, complétera l’action de la crème hydratante. Sans oublier le contour des yeux pour lutter contre les premières rides, et l'huile, qui vient se mêler à la crème le matin et la fixer le soir. Un gel nettoyant, une crème hydratante et des vernis feront revivre vos mains. Entre art et streetwear, Sang Noir mise sur des textiles haut de gamme. Quand les cultures se mélangent Quand les cultures se mélangent Le Français Stéphane Tihal, fondateur de Sang Noir, n'a que 35 ans mais a déjà plusieurs vies. Entre une formation de droit à Paris, une carrière de boxeur qui l'a conduit en Thaïlande et surtout cinq Le Français Stéphane Tihal, fondateur de Sang Noir, n'a que 35 ans mais a déjà plusieurs vies. Entre une formation de droit à Paris, une carrière de boxeur qui l'a conduit en Thailande et surtout cinq Luxembourg, port d'attache Si ses ambitions sont internationales, Sang Noir est « une entreprise luxembourgeoise et fière de l'être », insiste Stéphane Tihal. Les couleurs du drapeau du Grand- Duché trônent même sur les casquettes de la marque. La recherche et l'élaboration des cosmétiques se font entre le Luxembourg et l'usine sud-coréenne. L'objectif  : profiter de cette aventure pour faire mieux connaître le Luxembourg dans le monde de la mode, en particulier sur le marché asiatique. années passées à Séoul, en Corée du Sud, le pays d'origine de sa femme. Là, jusqu'en 2019, il a affûté son goût de l'esthétique et de l'entreprise. Avant de construire son rêve au Luxembourg. années passées à Séoul, en Corée du Sud, le pays d'origine de sa femme. Là, jusqu'en 2019, il a affûté son goût de l'esthétique et de l'entreprise. Avant de construire son rêve au Luxembourg.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :