L'essentiel Luxembourg n°3162 14 jun 2021
L'essentiel Luxembourg n°3162 14 jun 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3162 de 14 jun 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : les ados pourront se faire vacciner.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 Luxembourg LUNDI 14 JUIN 2021/LESSENTIEL.LU Vite lu Reptile marin découvert LUXEMBOURG Les restes d'un reptile marin de 7 m de long ont été mis au jour dans le ruisseau nouvellement créé à la Cloche d'Or. Les paléontologues du natur musée feront une fouille systématique jeudi pour trouver d'autres fragments de cet ichtyosaure. Les soldats vont rester LUXEMBOURG L'évolution de la stratégie française au Mali n'a aucune conséquence sur l'engagement du Luxembourg dans ce pays, a indiqué le gouvernement. Les soldats resteront pour endiguer le jihadisme. Un allergène a été oublié LUXEMBOURG Des pots de pâte à tartiner aux amandes de la marque Delhaize ont été rappelés, car le producteur a oublié de signaler la présence de l'allergène arachides. Le produit peut être remboursé en magasin. Un « juste équilibre » à trouver pour le télétravail du futur LUXEMBOURG Boosté par la crise, le télétravail va-t-il s'inscrire dans les contrats de travail pour l'avenir ? Après la crise sanitaire, dirat-on au revoir au télétravail ? « Le modèle ne va pas s'arrêter, répond le ministère du Travail. Mais il y aura certainement des adaptations ». Syndicats et patronat ont signé une convention pour fixer un cadre global au mode de travail à distance. Elle est valable trois ans et prolongée automatiquement. Le télétravail n'est donc pas près de disparaître, même s'il « n'est pas l'idéal à temps plein », ajoute le ministère. Le président de l'Association des banques et banquiers, Luxembourg (Aleba), Roberto Mendolia, abonde  : « Télétravailler à outrance voudrait dire qu'il n'y aurait plus besoin de personnes au Luxembourg et cela pourrait mener à des exportations de tâches. Le modèle idéal serait d'un à deux jours par semaine maximum, Les manifestants ont défilé samedi à Luxembourg. - PHOTO  : XR LUXEMBOURG La marche pour le climat déconfine LUXEMBOURG Après les grandes mobilisations de 2019, les marcheurs pour le climat étaient de retour dans les rues de la capitale samedi après-midi, dans une proportion plus modeste, à l'appel de douze associations et syndicats. L'idée était de « déconfiner le sujet du climat, alors que les émissions de gaz à effet de serre repartent à la hausse après une pause forcée ». Ils ont défilé de la Chambre des députés au Carré à Hollerich, où ils ont rejoint le festival des Transition Days. Le télétravail devrait rester plus présent qu'avant la crise sanitaire, mais sans devenir exclusif. afin de garder le contact ». Dans son entreprise, Roberto Mendolia a imaginé une adaptation des locaux. « Ils sont devenus des centres de réunions, avec des bureaux "volants". La Chambre étudie les indemnités de Polfer et Halsdorf LUXEMBOURG Une « analyse juridique » par la Chambre des députés est en cours, selon le « Land ». Les ex-ministres et actuels députés Lydie Polfer (DP) et Jean-Marie Halsdorf (CSV) sont soupçonnés d'avoir cumulé pendant des années des indemnités qui ne pouvaient l'être. Des médiations en progression LUXEMBOURG L'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) a reçu 134demandes de médiation en 2020, soit dix de plus qu'un an avant. La grande majorité (109) concerne les communications électroniques. Dans plus de la moitié des cas, un accord a été trouvé, souvent au début de la médiation. On vitdans un monde plus nomade et flexible ». « Pour septembre, nous imaginons une baisse du nombre d'heures de télétravail, mais toujours plus nombreuses Accord prolongé avec les pays frontaliers L'accord de tolérance fiscale avec les pays frontaliers sur le télétravail, en raison de la pandémie, sera prolongé jusqu'au 30 septembre. Le ministre des Finances a confirmé vendredi l'aval du gouvernement belge. Xavier Bettel a également fait savoir que la France et l'Allemagne ont confirmé un accord similaire. qu'avant la crise. Un retour à la case départ n'est pas souhaitable, il faut un juste équilibre », assure Jean-Paul Olinger, directeur de l'Union des entreprises luxembourgeoises (UEL). Le télétravail est même un nouveau critère sur le marché de l'emploi. « Les futurs salariés demandent davantage s'ils peuvent faire du travail à distance. Comme employeur, il faut donc être flexible », note Roberto Mendolia. MARINE MEUNIER Par ailleurs bourgmestre de la capitale pour l'une et premier échevin à Pétange pour l'autre, ils ont touché un congé politique pour leur mandat de député et une pension vieillesse. Ils ont assuré avoir agi « sans mauvaise intention ». D'autres députés pourraient être concernés. Abolir toute violence contre les enfants LUXEMBOURG Comme tous les sept ans, le Comité des droits de l'enfant de l'ONU a passé au crible les progrès du Luxembourg en la matière. La mise en place d'un « Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher (OKa- Ju) » (pour les enfants et les adolescents) a été saluée. Comme les moyens investis et les mesures prises pendant la crise sanitaire. Mais le Comité a réclamé « l'abolition de toutes formes de châtiment corporel à l'égard des enfants, aussi légères qu'elles soient ». Il appelle à transformer l'article 401bis du Code pénal qui punit d'un à trois ans de prison et d'une amende de 251euros à 2 500euros quiconque inflige des blessures ou porte des coups à un enfant de moins de 14ans, mais crée une exception pour les violences légères (amende de 25 à 250euros).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :