L'essentiel Luxembourg n°3148 25 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3148 25 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3148 de 25 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : le gagnant de l'Eurovision déraille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg MARDI 25 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Les manèges de retour à Esch ESCH-SUR-ALZETTE Quatre places d'Esch accueillent la traditionnelle kermesse. En ce lundi férié et pluvieux, les rues d'Esch-sur-Alzette étaient quelque peu désertées. Les rares passants, protégés par leurs parapluies, ne semblaient pas vouloir s'éterniser, hormis ceux venus pour la kermesse. « Nous cherchons à retrouver un peu de normalité, mais c'est impossible avec les trois ou quatre manèges, cela fait un peu dérisoire », déplore Anna, venue sur la place de l'Hôtel-de-Ville avec Chris et leur fils, concentré sur le stand de pêche à la ligne. Crise oblige, les stands sont disséminés sur quatre places (Hôtel-de-Ville, Remparts, Résistance et Benelux). « Nous préférons évidemment la fête traditionnelle, plus conviviale, PUB Les familles ont profité des différents stands pendant le week-end de Pentecôte. -PHOTO  : JOSEPH GAULIER mais c'est mieux que rien », analyse Cheryl, qui accueille les petits sur son manège délocalisé place des Remparts. Carole, venue avec sa fille, estime que « les enfants doivent se distraire aussi ». L'événement revêt une importance particulière pour les Consdorf, le 20 mai 2021 Administration communale de CONSDORF AVIS AU PUBLIC en matière d’aménagement communal et de développement urbain Conformément à la loi modifiée du 19 juillet 2004 concernant l’aménagement communal et le développement urbain, il est porté àlaconnaissance du public que le dossier relatif au projet d’aménagement particulier « RUE KUELSCHEIER » présenté par le bureau BEST de Senningerberg pour le compte de M. Sylvestre, concernant des fonds sis àlaRue Kuelscheier àConsdorf est déposé àl’inspection du public pendant trente jours, du 25 mai 2021 au 24 juin 2021 inclus, àlamaison communale de Consdorf et sous www.consdorf.lu. Les intéressés sont invités àfixer un rendez-vous auprès du service technique communal. Les observations et objections contre le projet dont question, doivent, sous peine de forclusion, être présentées par écrit au collège des bourgmestre et échevins de la commune de Consdorf endéans le délai de trente jours mentionné ci-dessus. Le collège des bourgmestre et échevins  : Madame Edith JEITZ, bourgmestre Monsieur Willy HOFFMANN, échevin Madame Henriette WEBER-GARSON, échevine professionnels. « Nous sommes contents de retrouver notre clientèle habituelle », reprend Cheryl, qui vient « depuis toujours ». Seule l'année 2020 a fait exception. Sur la place de la Résistance, Carlo se réjouit aussi de retravailler  : « Je n'ai pas sorti le matériel depuis octobre 2019 ! ». À l'image des autres professionnels, il se satisfait de l'affluence en ce premier week-end  : « Les gens étaient contents de venir, surtout samedi car il faisait beau ». La kermesse durera jusqu'au dimanche 6juin. JOSEPH GAULIER La nouvelle passerelle a pris place LUXEMBOURG Reliant la Gare de Luxembourg à Bonnevoie, la nouvelle passerelle a commencé à être installée vendredi. Composé d'une façade en verre LUXEMBOURG Samedi midi, à Gasperich, un homme s'est précipité au secours d'une jeune femme agressée. Alors que le sauveur parlait à la femme, l'agresseur l'a attaqué par derrière avec un objet pointu, le blessant au dos et au visage, avant de fuir, tout comme la Deux fois plus de Luxembourgeois RHÉNANIE-PALATINAT En dix ans, le nombre de Luxembourgeois (9470) vivant en Rhénanie-Palatinat a dépassé celui des Français (8375), selon l'Office national de la statistique Bad Ems. En 2009, ils étaient respectivement 4906 et 7482. Ne pas cueillir les orchidées LUXEMBOURG Avec quelques jours de retard, les orchidées des prés humides sont enfin en fleurs. L'ASBL natur&ëmwelt rappelle qu'il est formellement interdit de les cueillir. Au Luxembourg, 36espèces différentes peuvent encore être observées. Une dizaine d'espèces ont complètement disparu. et d'un toit en acier, le colosse d'environ 400 tonnes ne sera accessible aux piétons qu'à partir du 13 septembre prochain. -PHOTO  : NICOLAS MARTIN Il vient en aide à une femme et se fait blesser femme. La police lance un appel à témoins. Le soir, dans le parc Kinnekswiss, un jeune homme a dû céder téléphone et argent à trois individus armés d'un couteau. Plus tard, un autre jeune homme s'est fait voler téléphone et écouteurs à Bertrange.
CONTENU SPONSORISÉ De l’étable à l’assiette 7 On ne touche pas aux classiques ! « On innove régulièrement. Mais les produits stars de Cobolux restent les mêmes. Les Luxembourgeois reviennent toujours aux classiques », prévient Roy Raach. Ces « stars », ce sont des saucisses, devenues de vrais monuments nationaux. Pour elles, Cobolux utilise les « mêmes épices et les mêmes recettes » depuis des décennies. Les Grillwurst, d'abord, saucisses de porc et de bœuf à chair blanche, régulièrement servies lors des fêtes. Les Mettwurst, qui sont fumées, ont aussi une cote énorme. Autres spécialités luxembourgeoises, la Lyoner, dont raffolent les enfants, et la Wiener. Cobolux peut garantir une viande bovine « Produit du Terroir ». Ce label « Lëtzebuerger Rëndfleesch » certifie au sujet d'une viande que les bêtes sont nées et ont été Unsavoir-faireancestral C O N S O Depuis près de trois quarts de siècle, Cobolux met en valeur les viandes luxembourgeoises et les spécialités du terroir local. Proximité, qualité et... tradition  : telles sont et ont toujours été les priorités de Cobolux. L'abattoir de Wecker excelle depuis 70 ans dans l'abattage et la fabrication des produits de viande du terroir luxembourgeois. Un rôle essentiel pour les plaisirs gourmands Le label officiel « Produit du Terroir » élevées au Luxembourg, puis qu'elles ont été abattues dans les abattoirs agréés au Grand-Duché. Le cahier des charges est très précis, même l'alimentation des bêtes doit être locale ! d'une clientèle locale très exigeante. « Contrairement à nos voisins allemands, les Luxembourgeois sont très pointilleux sur la qualité. C'est pour cela que la production doit rester artisanale », note Roy Raach, directeur de production chez Cobolux. Il détaille  : « Nous travaillons sans produits chimiques, nous salons et fumons la viande à l'ancienne ». Viandes rouges, volailles fermières ou encore charcuterie, chez Cobolux, au niveau du goût, rien n'a changé depuis l'époque de papy et mamy. « Les seules différences avec une petite boucherie des années 80, ce sont les normes d'hygiène et la taille des machines ! Quand le boucher du coin va avoir une petite broyeuse pour ses Mettwurst, la nôtre, elle est énorme ! », ajoute Roy Raach. Entre-temps, il y a aussi eu, évidemment, l'arrivée de l'informatique... « Même si nos recettes sont encore à l’ancienne, tout est digitalisé aujourd’hui afin de pouvoir retracer chaque étape de la production, nos services de qualité suivent chaque étape de près », conclut-il. Pour plus d’informations sur Cobolux  : www.cobolux.lu 1 3 5 7 PRODUCTION LOCALE BIEN-ÊTRE ANIMAL TRAÇABILITÉ HYGIÈNE QUALITÉ MATURATION OPTIMALE 6 PRODUCTION ARTISANALE La sixième étape de la production est celle du savoir-faire artisanal. Des recettes qui perdurent et qui sont améliorées depuis plusieurs générations, un savoir-faire qui se transmet consciencieusement, tels sont les secrets de l'artisanat. C'est cet artisanat qui permet de garantir l'excellence d'un bout à àl'autre de la production. LE MÉTIER DU BOUCHER 2 4



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :