L'essentiel Luxembourg n°3148 25 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3148 25 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3148 de 25 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : le gagnant de l'Eurovision déraille.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MARDI 25 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Le système d'aides bientôt limité LUXEMBOURG Que va-t-il se passer en juin, lorsque les aides du gouvernement s'arrêteront pour certaines entreprises ? Difficile d'y voir clair pour le moment. nvederetifiodontesta SANTÉ SERVicEs Le compte à rebours est lancé. Face aux difficultés économiques liées à la crise du Covid-19, la fin des aides gouvernementales, sous leur forme actuelle, se dessine pour la fin juin. Le gouvernement est très clair sur la question  : « Afin de continuer à soutenir les entreprises et leurs salariés touchés par la crise liée au Covid-19, des modalités particulières relatives au chômage partiel ont été retenues jusqu'au 30 juin 2021 ». Avec la fin annoncée de ce type d'aides, de nouveaux nuages pointent à l'horizon. Selon la Chambre des métiers, lors de l'année 2020, « seulement 6% des entreprises sont parvenues à couvrir leurs frais courants grâce à leurs recettes ». Pour sauver les meubles, 94% d'entre elles ont donc eu recours aux aides étatiques, non remboursables (85%), puisé dans leurs réserves (43%) ou encore utilisé un financement externe (32%). « Nous voyons un peu le bout ri tigénice VILLE DE 11.1XEMBOURC Les quatre centres permettent de se faire tester le week-end. Pluie d'autotests Les restaurateurs veulent gagner eux-mêmes leur argent, insiste la Chambre des métiers. -PHOTO  : EDITPRESS LUXEMBOURG Après les bons pour un test antigénique en pharmacie, la ville de Luxembourg a annoncé vendredi l'ouverture de quatre centres pour être dépisté le week-end, en dehors des heures d'ouverture des pharmacies et des jours fériés. Ils sont situés Grand-Rue, devant l'Hôpital Kirchberg, dans le hall du CHL et sur le parking de la ZithaKlinik. Le bon est à retirer du lundi au vendredi (9h-12h, 14h- 17h) à la réception de l'hôtel de ville et au bâtiment « Rocade », rue du Laboratoire. La ville de Differdange offre de son côté 40 tests antigéniques aux exploitants de l'horeca. La Chambre de commerce, la Chambre des métiers et l'Horesca ont enfin annoncé une nouvelle tournée d'autotests gratuits à retirer, sur invitation, au parking de Luxexpo. Moins de chômage en juin LUXEMBOURG Le Comité de conjoncture a statué favorablement sur 3 676 demandes de chômage partiel pour juin, contre 4 029 le mois dernier. Si le Conseil de gouvernement donne son feu vert, cela représentera 27030salariés. Le chômage partiel spécifique à la crise prendra fin le 30 juin, tout comme celui lié à la pénurie exceptionnelle des matières premières dans le bâtiment. Très peu de nouveaux cas LUXEMBOURG Depuis vendredi, seuls 127cas de Covid ont été recensés sur 31971tests. Le taux de positivité des tests a oscillé entre 0,38% samedi et 1,05% hier. Deux décès ont été enregistrés vendredi et samedi, portant le total à 811. Le décompte des victimes et des hospitalisations n'a pas été actualisé dimanche et hier. Selon les dernières données, 40patients étaient à l'hôpital, dont 17 en soins intensifs. du tunnel, mais la première volonté des entreprises, c'est de ne plus avoir besoin d'aides pour continuer leurs activités », rappelle Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers. « On l'a vu avec les restaurateurs, ils veulent gagner euxmêmes leur propre argent ». « Une aide ne remplacera jamais le fonctionnement d'une entreprise », reconnaît Lex Delles, ministre des Classes moyennes. « C'est certain que les entreprises veulent travailler normalement. Le système actuel d'aides se termine en juin, et on va réajuster le tout pour les secteurs dans le besoin ». « Pour ceux liés à l'événementiel, qui vont encore subir des restrictions, des aides vont continuer », concède Tom Wirion, directeur général de la Chambre des métiers. FRÉDÉRIC LAMBERT Nouveau chef de cabinet LUXEMBOURG Chef de cabinet du Premier ministre, Paul Konsbruck « a décidé de se lancer dans un nouveau défi professionnel en dehors de la fonction publique », a indiqué le ministère d'État. Il quittera ses fonctions le 1er septembre prochain. Il sera remplacé par Jeff Feller, juriste et politologue de formation, actuellement secrétaire parlementaire du DP. Le taux de positivité des tests est resté faible ce week-end. La Chambre adopte trois prolongations Trois régimes d'aides liés au Covid-19 ont été prolongés jusqu'au 31 décembre 2021. Il s'agit du régime des avances remboursables, pour lequel 162,2 millions d'euros ont déjà été accordés à travers 2 117 dossiers. Il en va de même pour les prêts garantis par l'État. Jusqu'ici, 382 de ces prêts ont été accordés, pour un montant total de 176,26 millions d'euros. Enfin, les aides pour stimuler les investissements sont aussi prolongées jusqu'en fin d'année, et leur plafond maximal passe de 800 000 à 1 800 000 euros. Jeff Feller succédera à Paul Konsbruck. Bettel prêt pour une application LUXEMBOURG Le Luxembourg est prêt à utiliser une application pour la sortie de crise, a indiqué hier Xavier Bettel, Premier ministre, à RTL, lors d'un sommet de l'UE. L'outil permettant de prouver une vaccination ou un test négatif donnerait droit à certaines libertés.
MARDI 25 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Ils sympathisent et le dépouillent ESCH-SUR-ALZETTTE Un homme a été pris à partie dimanche après-midi à Esch. Peu avant, la victime avait offert des verres à ses deux agresseurs présumés. En chemin pour un autre bar, ils l'ont jetée à terre et volé son portefeuille. Après avoir utilisé la carte bancaire de la victime, l'un des suspects a été retrouvé et arrêté. Le FNR a financé plus de projets LUXEMBOURG La crise n'a pas ralenti l'activité du Fonds national de la recherche (FNR). Le Fonds a financé 299projets de recherche l'an dernier pour un montant de 97,06millions d'euros, dont 7,5millions pour la Task Force. PUB Les menstruations au cœur du débat grâce à une pétition LUXEMBOURG Une pétition réclame deux jours de congé par mois pour les femmes qui ont des règles douloureuses. PROMO VUN DER WOCH du 25 au 30 mai 2021 Les articles sont disponibles dans nos magasins selon leur assortiment habituel et jusqu’à épuisement du stock. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez l’apprécier et le consommer avec modération. La consigne n’est pas incluse dans les prix de vente de cette annonce. La pétition réclame deux jours de congé menstruel par mois. Ouverte à la signature depuis une semaine maintenant, sur le site de la Chambre, la pétition réclamant deux jours de congé par mois pour les femmes qui ont leurs règles comptabilisait hier soir près de 3750signatures. À 4500, un débat est organisé avec les ministres concernés. « Le but est d'autoriser aux femmes une dispense de deux jours pour pouvoir rester à la maison et de ne pas devoir se forcer, voire torturer de devoir aller travailler avec des douleurs abdominales. Cela ne veut pas dire devoir présenter chaque mois un certificat d'incapacité de travail et de se sentir coupable par la suite », justifie la pétitionnaire. Bière Diekirch 2casiersde24x0,33l soit 1,89/l +consigne% 0 « Il est important de surmonter les clichés qui persistent autour des menstruations. Trop souvent, ce sujet reste un tabou associé à des angoisses ou à un sentiment de honte 41,30 29 95 2 e 1/2PRIX pour les femmes », explique-ton au ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes. Une pétition également soutenue par l'association féministe Letz Rise Up. Le Planning familial se réjouit « que la douleur et la souffrance liées à la menstruation soient abordées sur la place publique ». Si la pétition atteint 4500signatures, « cela pourrait faire l'objet de discussions avec les partenaires sociaux », indique le ministère du Travail. « Ce droit existe. Toute personne qui souffre est en droit de ne pas travailler et il serait réactionnaire de demander aux femmes de révéler l'origine de leur malaise », estime Jean- Paul Olinger, directeur de l'UEL. MARION MELLINGER d'Cactus



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :