L'essentiel Luxembourg n°3146 20 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3146 20 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3146 de 20 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : Da Costa vise toujours plus haut.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 20 MAI 2021/LESSENTIEL.LU La situation s'améliore, mais la vigilance reste bien de mise LUXEMBOURG La ministre de la Santé, Paulette Lenert, s'est exprimée hier sur la situation du Grand-Duché face au coronavirus. « Les indicateurs vont dans le bon sens », a indiqué hier Paulette Lenert, ministre de la Santé. Elle a cité les nombreux chiffres indiquant une amélioration de la situation, tel « le nombre d'infections qui a reculé de 16% en une semaine, avec une tendance nette dans les catégories vulnérables ». La ministre LSAP a aussi vanté un taux de positivité « qui a encore diminué, de 1,75 à 1,52% ». La tendance est la même pour d'autres indicateurs très surveillés, comme le taux d'incidence ou encore le nombre de quarantaines et d'isolements. Tout cela fait dire à Paulette Lenert que « nous voyons les effets de la vaccination, qui agit sur les nouvelles infections ». Celle qui a déjà reçu une première dose « appelle de nouveau la population à la vaccination ». Pour autant, rien n'est gagné définitivement, a rappelé à plusieurs reprises la ministre. Elle évoque notamment la situation des variants, qui « ont perturbé les projections en début d'année ». Le dernier arrivé, l'indien, réputé plus contagieux et plus dangereux, a été repéré quatre fois la semaine dernière. Selon Paulette Lenert, « il reste cependant sous contrôle, car les petites chaînes d'infection ont pu être rompues immédiatement ». Le variant britannique reste ultra majoritaire, avec 81,1% des nouvelles infections. « Nous devons toujours rester vigilants », conclut la ministre. JOSEPH GAULIER Aucun décès n'a été signalé depuis le bilan de lundi, tandis que 21 patients sont aux soins intensifs. Des tests supplémentaires grâce aux communes LUXEMBOURG Le nombre d'autotests de l'État pour le secteur de l'horeca étant limité, la ville d'Esch-sur-Alzette a décidé d'en offrir quelque 150de plus à tous les établissements installés dans la commune. Ils seront distribués à partir de mardi. De son côté, la ville de Dudelange profite de la mise à disposition de tests Les urgences du futur sont là ESCH-SUR-ALZETTE La salle d'attente des urgences du CHEM (Centre hospitalier Emile-Mayrisch) est actuellement tendue de bâches en plastique. Face au Covid, les urgences à Esch Le réaménagement aux urgences du CHEM se terminera en juin. par le gouvernement pour proposer à ses habitants des tests rapides, gratuits et certifiés. Ils seront effectués sur rendez-vous au Centre Hild., dudelange.lu ont mis à profit un ancien hall d'ambulances pour gérer les flux de circulation des patients et séparer ceux avec et sans symptômes. La solution a vocation à durer. « La pandémie peut nous accompagner un temps et on pense que ce ne sera peut-être pas la dernière », avance René Metz, directeur général du CHEM. Les travaux, débutés en novembre, qui comprennent guichets, murs et une extraction d'air supplémentaires, ainsi qu'un nouvel auvent, se finiront en juin. Les urgences recevront aussi un scanner dédié. LUXEMBOURG Le conseil de gouvernement a validé la prolongation jusque fin 2021 de trois projets de loi. Ceux empêchant un salarié d'être licencié s'il remet tardivement son ordonnance Les professionnels de santé apprennent à réaliser des tests. Apprendre à tester au LNS DUDELANGE Le Laboratoire national de santé (LNS) a développé un nouveau programme de formation destiné aux professionnels de santé pour leur permettre de participer aux activités de dépistage à grande échelle du Covid-19 à l'aide d'écouvillon nas% ropharyngé. Récemment reconnu comme programme de formation officiel par le ministère de la Santé, il sera proposé en tant que programme de formation certifié. Vaccins à tour de bras à Luxexpo Le centre de vaccination est ouvert du lundi au samedi, de 7 à 19h. LUXEMBOURG Le sixième centre de vaccination du pays a ouvert ses portes hier à Luxexpo The Box. Il est possible de vacciner sur 48lignes en simultanée. Grâce à ce nouveau centre, et si les livraisons de doses le permettent, le Luxembourg aura « la capacité de vacciner jusqu'à 90000personnes par semaine », selon une porte-parole du gouvernement. Des dispositions Covid prolongées de mise en quarantaine, permettant de cumuler salaire et indemnité de préretraite, et garantissant une indemnité de chômage partiel au moins égale au salaire minimum non qualifié.
JEUDI 20 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Alternative à la Fouer envisagée au Glacis LUXEMBOURG La bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, confirme qu'une Schueberfouer « comme on l'a connue » n'est pas envisageable cet été. Mais « on travaille à une alternative », a-t-elle confié hier. L'été dernier, des carrousels avaient fleuri dans les quartiers. « Là, dès le 12 juin, nous allons peut-être aller un peu plus loin avec des attractions au Glacis », destinées aussi aux ados et adultes. « La Schueberfouer, ce sont d'un côté les manèges, mais de l'autre, ce sont les restaurants et les bars, et là, c'est un peu plus compliqué. On attend donc de voir, mais on y travaille », avance-t-elle. La difficulté sanitaire, ce sont les restaurants plus que les manèges. Le Grand-Duc a rendu visite au... grand-duc CONTERN Parrain de la fondation Hëllef fir d'Natur de l'ASBL natur&ëmwelt, le Grand-Duc Henri a visité, avec la ministre de l'Environnement, la ferme Faerschthaff, à Contern, où était organisé le baguage des chouettes effraies. La visite du Grand-Duc s'est prolongée à Moutfort, où il a observé de jeunes hiboux grand-duc du pays, une espèce qui avait disparu pendant 40 ans avant de réapparaître grâce aux mesures de protection. -PHOTO  : MAISON DU GRAND-DUC/SOPHIE MARGUE Harcèlement au Lycée Nic-Biever DUDELANGE La vidéo d'un élève du Lycée Nic-Biever de Dudelange harcelé par des camarades a fait le tour des réseaux sociaux. L'établissement a immédiatement réagi. Les élèves impliqués dans la séquence ont été identifiés, convoqués avec leurs parents et deux d'entre eux présentés à la police. « Un pass sanitaire local ne servira pas à grand-chose » LUXEMBOURG Le tourisme, durement touché par la crise, tente de se relancer. Bons de 50 euros, nouvelles cibles, dynamique  : le point avec le ministre Lex Delles. « L'essentiel »  : Le Luxembourg a été coupé dans son élan en termes de tourisme... Lex Delles, ministre du Tourisme  : Fortement ! Il y a eu une perte de 49% des nuitées dans l'hôtellerie et de 47% au camping en 2020. Le côté positif, 12% des résidents ont passé leurs vacances au pays en 2020, contre 2% en 2019. Notamment dû au bon de 50euros. 116000 ont été utilisés. Un bon offert qui a été plusieurs fois prolongé... La prolongation a été décidée en raison des fermetures. Lex Delles a le portefeuille du Tourisme depuis début 2019. Les bons sont utilisables jusqu'au 15 septembre. Le but n'était pas juste de faire passer une nuit dans un hôtel, mais aussi que ceux qui ont passé leurs vacances ici reviennent. Quels sont les leviers pour développer le tourisme ? Une panoplie de programmes favorisent le tourisme local et régional. Move- Wecarry.lu (NDLR  : quand un cycliste change d'hôtel, ses bagages sont transportés à chaque étape) sera à nouveau gratuit cette année. Mais il n'y aura pas de second bon. Les vacanciers ont évolué... Nous avons adapté nos campagnes pour cibler des voyageurs, notamment des pays voisins, passant deux ou trois nuits pour découvrir les facettes du pays. Y a-t-il un risque de fermetures d'hôtels ? Comme partout. L'hôtellerie a mieux fonctionné dans les régions rurales. Les taux de remplissage étaient à 5% au printemps 2020, nous sommes entre 25 et 35% cette année. Le tourisme d'affaires est aussi très important... Il ne sera plus le même, avec davantage de conférences mêlant présentiel et distanciel. Mais le Luxembourg devrait plus vite s'en sortir car les congrès de taille moyenne reprendront plus rapidement. Un pass sanitaire pour les touristes est-il envisageable ? Je suis convaincu qu'un pass luxembourgeois ne servira pas à grand-chose. Les discussions doivent être menées au niveau européen. Un retour des restrictions serait-il accepté ? Personne ne le voulait en novembre... Si les hôpitaux sont remplis, vous n'avez plus le choix. Mais la vaccination va beaucoup aider. Je pense que si l'on reste dans cette trajectoire, ce sera un bon signe. RECUEILLI PAR THOMAS HOLZER Vite lu Le civil inconnu honoré LUXEMBOURG Handicap International a inauguré le premier Monument au civil inconnu, hier place Clairefontaine, à Luxembourg, en présence du président de la Chambre des députés, Fernand Etgen. Le sculpteur Manolis Manarakis est l'auteur de l'œuvre. 910000DSP ouverts LUXEMBOURG 910 000 dossiers de soins partagés (DSP) sont aujourd'hui ouverts, dont 88% ont été activés automatiquement. 0,16% des assurés ont opté pour leur fermeture. Entre début janvier 2020 et le 20 avril 2021, 2,8 millions de documents ont été déposés sur les DSP. Fugitif contre lampadaire ESCH-SUR-ALZETTE Mardi, vers 21 h 45, une patrouille de police a pris en chasse un véhicule dans la rue Victor-Hugo, à Esch. Le fugitif a terminé sa course contre un lampadaire au rond-point de la rue des Acacias. Deux individus ont été arrêtés en possession de drogue et d'une arme.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :