L'essentiel Luxembourg n°3139 7 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3139 7 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3139 de 7 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : vaccins offerts au monde entier ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Luxembourg VENDREDI 7 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Le bateau des accords de Schengen va revenir à quai LUXEMBOURG Le navire célèbre pour la signature des accords de Schengen va revenir au Luxembourg. Le bateau sur lequel ont été signés les accords de Schengen le 14juin 1985 devrait bientôt faire un retour dans la commune luxembourgeoise. L'État entend racheter le M.S. Princesse Marie-Astrid pour le Le réseau RGTR en pleine mutation LUXEMBOURG La réorganisation du réseau de bus RGTR se poursuit dimanche. Lancée en septembre dernier suite à la consultation des usagers et communes, elle consiste en une adaptation des horaires, du tracé de certaines lignes et la création d'autres lignes. « Le but est de couvrir davantage de population, mais aussi qu'il y ait plus de lignes directes et de connexions transversales transformer en lieu de rencontres sur le thème de l'Europe, comme l'a annoncé jeudi Lex Delles, ministre du Tourisme. Le projet, d'un coût de 5,8 millions d'euros, devrait prendre fin en 2025. L'ancien navire à passagers, baptisé M.S. Regensburg, sert depuis des années comme bateau de plaisance sur le Danube. Une partie doit être transformée en musée, avec Le bateau pourra partir de temps en temps à travers l'Europe pour des événements. -PHOTO  : EDITPRESS entre les régions sans avoir à passer par Luxembourg ou Ettelbruck. À terme, il y aura une La réorganisation se poursuit. une exposition permanente sur l'intégration européenne et les accords. Il pourra aussi accueillir des événements et parcourir l'Europe. « Schengen pourra ainsi voyager à travers l'Europe », insiste Lex Delles. Le 14juin 1985, l'Allemagne de l'Ouest, la France et les pays du Benelux avaient signé le texte à bord du bateau, amarré à Schengen. Aujourd'hui, l'espace Schengen stricte séparation des bus RGTR et des bus scolaires », explique Alex Kies, directeur de l'Administration des transports publics à « L'essentiel ». La prochaine phase de la réorganisation aura lieu en septembre et la dernière, au début de l'année 2022. Les nouveaux horaires et les adaptations de lignes peuvent être consultés sur le site Internet ci-dessous., mobiliteit.lu compte 26 membres et 400millions d'habitants. Les accords ont rendu la commune luxembourgeoise célèbre dans le monde entier. Selon le bourgmestre Michel Gloden, Schengen est devenue le symbole d'une Europe ouverte, sans frontières. D'après les plans, le navire jettera l'ancre près du Musée européen à Schengen après les travaux de transformation, en 2024/2025. Pour vous, qu'est-ce que les institutions européennes apportent au Luxembourg ? Maëva, 17 ans « Il y a des programmes européens intéressants pour les étudiants, et on peut échanger avec d'autres cultures. L'UE apporte beaucoup au pays ». « Le Luxembourg est un petit pays, mais très cosmopolite. Les institutions comme le Parlement européen accentuent les échanges entre les différentes cultures ». Ingrid, 28 ans Philippe, 32 ans « Le Luxembourg profite de cette Union, les autres pays aussi, ne serait-ce qu'économiquement parlant. Il accueille des institutions importantes et nécessaires ». Rida, 25 ans 1 « Ce pays est le rendez-vous des cultures. Cela facilite aussi l'emploi et chacun trouve sa place. Il y a aussi de nombreuses aides européennes, ce qui est bénéfique ». Les produits locaux ont la cote. Consommer local dans les cantines LUXEMBOURG Grâce à un partenariat conclu jeudi entre le ministère de l'Agriculture et le Syvicol, la consommation de produits régionaux dans les cantines communales et les maisons relais sera renforcée. L'objectif est d'unir les forces pour optimiser la chaîne d'approvisionnement avec tous les acteurs. Les deux partenaires ont aussi décidé de renforcer leur collaboration en matière de gaspillage alimentaire. Des puces sur les poubelles DIFFERDANGE Les poubelles des habitants de Differdange sont équipées depuis cette semaine de puces. Le but est de remplacer les estimations par « un comptage précis de ce qui est jeté » et « d'éliminer les poubelles fantômes ». La ville ne prévoit pas d'instaurer une taxe en plus sur le ramassage. La ferme soumise à un vote citoyen NOSPELT La commune de Kehlen lancera dès mardi une participation citoyenne pour décider d'un nouvel usage de la ferme Schockweiler, à Nospelt. La plateforme interactive en ligne Decidim a été mise en place, les citoyens à partir de 16 ans pourront s'y informer sur le processus, participer au sondage et, in fine, voter pour leur projet préféré. Il suffit de s'inscrire sur le site ci-dessous. Quel avenir pour cette ferme ? , participation.kehlen.lu
VENDREDI 7 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 7 En plein essor au Japon, Vol(t)age reste méconnue au Luxembourg. PUB Banque etCaisse d’Epargne del’Etat, Luxembourg, établissement public autonome, 1, Place de Metz, L-2954 Luxembourg, R.C.S. Luxembourg B30775 « Le Luxembourg n'est pas un pays de mode » LUXEMBOURG Designer et CEO de la marque Vol(t)age, Claudie Grisius était l'invitée de L'essentiel Radio cette semaine. Avocate durant 17 ans, Claudie Grisius estimait « avoir fait le tour de la question » et elle s'est lancée dans un projet un peu fou  : créer, en compagnie de sa sœur Stéphanie « Vol(t)age », une marque de vêtements au Luxembourg. Avec l'ambition initiale de « produire des écharpes qui électrisent les 1 SPUERKEESS.LU ❑rever JUNG ! femmes actives ». Et depuis, la sauce prend plutôt bien. Pourtant, « le Luxembourg n'est pas un pays très mode », regrette Claudie. « Ce qui ne veut pas dire que les Luxembourgeois ne s'intéressent pas à la mode ou qu'ils sont mal habillés. On investit dans la finance et les technologies, ou encore l'aérospatial, mais la mode n'est pas vraiment une industrie qui intéresse le Luxembourg ». En plein essor à l'international, comme au Japon par exemple, Claudie Grisius souligne que sa marque Vol(t)age manque de visibilité au Grand-Duché. « Beaucoup de Luxembourgeois rentrent dans nos magasins et croient que l'on est une franchise internationale, et cela me choque à chaque fois », sourit-elle. « Les Luxembourgeois ne nous connaissent pas. C'est là que j'aimerais quand même lancer un appel au gouvernement pour donner plus de visibilité aux créateurs luxembourgeois ». FRÉDÉRIC LAMBERT Le tracé traverserait le site de l'ex-cokerie d'ArcelorMittal. Nouvelle option pour l'A31 bis FLORANGE Le tracé alternatif pour l'A31 bis porté par le maire de Florange, Rémy Dick, va-t-il rafler la mise ? Des études vont en tout cas être lancées pour ce potentiel itinéraire (F5) passant entre Florange et Serémange-Erzange et traversant le site de l'excokerie d'ArcelorMittal. L'axe vise à décongestionner la circulation vers le Luxembourg. Envie de lancer votre projet ?



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :